Menu


Lectures / Romans

Chroniques de San Francisco ♥

chroniques de san franciscoPrêts pour une folle balade en cable car dans les rues pentues de San Francisco? Je vous présente un de mes livres cultes, qui se veut avant tout un très bon divertissement, et vous donnera envie de goûter vous aussi à cette ville incroyable.

Welcome to San Francisco, California. Dans un vieil immeuble de Barbary Lane, une curieuse logeuse en kimono souhaite la bienvenue à ses locataires par un joint scotché sur leur porte. Surprenant? Pas tant que ça, on est dans les années 70! Cette femme est Anna Madrigal. Derrière sa générosité et sa joie de vivre, cette ancienne libraire cache un secret…

C’est justement dans l’univers de cette logeuse excentrique que débarque Marie-Anne, une jeune femme un peu coincée, ce qui n’a rien d’étonnant puisqu’elle est vient tout droit de Cleveland. Elle tombe sous le charme de la ville et de Mme Madrigal! Elle est toutefois surprise face aux mœurs libérées…

La jeune femme ne tarde pas à tisser des liens d’amitié avec la galerie de personnages qui lui font office de voisins. Il y a Michael, le romantique, qui écume les bars gays à la recherche de l’âme sœur, sa colocataire Mona, une hippie perchée qui ne s’est pas remise de la fin de l’époque du flower power, et Brian, un coureur invétéré de jupons.

Mona aidera Marie-Anne à trouver un boulot de secrétaire chez Edgar Halcyon, dont on apprendra à connaître la famille aisée mais écervelée. Sa femme a pour seule passion de collectionner les célébrités à ses cocktails, tandis que sa fille Deedee mène une vie de couple malheureuse avec Beauchamp, un homme arrogant.

Chroniques de San Francisco: en six volumes, et on en redemande!

Durant les six volumes de cette saga culte, on suit la vie des locataires attachants de Mme Madrigal. Avec humour et humanité, Armistead Maupin raconte leurs déboires comme leurs petits bonheurs, le tout rythmé par des intrigues à rebondissements. On rit, on pleure, et très vite, on ne veut plus s’en passer! Les destins entre-croisés convergent vers un point lumineux, le personnage inoubliable d’Anna Madrigal.

À côté de cela, Maupin jette un regard critique sur la société de l’époque: des hippies perdus, sans cause à soutenir, aux riches homosexuels se rêvant en « élite gay ». Il amuse par ses dialogues fins, ses observations intelligentes de la nature humaine.

Écrite dans les années 80, la saga laisse une large place à la communauté gay et lesbienne, à travers les personnages de Michael et Mona entre autres. L’auteur, lui-même homosexuel, choisit des héros gays dans plusieurs autres romans!

Les intrigues de chaque tome vous tiennent en haleine. Je ne peux guère en dévoiler plus sans gâcher votre plaisir ;) mais faites-moi confiance: vous serez scotchés!

Une balade en cable car à SF

Ayant moi-même visité San Francisco, et en étant tombé amoureuse,  je relis la saga avec d’autant plus de plaisir qu’elle me permet de me balader mentalement dans les rues pentues de la ville, dans ses différents quartiers, avec vue sur le Golden Gate Bridge…

Et cette fois, j’ai voulu découvrir Les Chroniques de San Francisco en anglais. On trouve très facilement « Tales of the City » en ligne, que ce soit en VF ou en VO (perso, je les ai achetés sur sur amazone en deuxième main).

Avant de prendre un aller simple pour San Francisco avec Marie-Anne, il ne vous reste plus qu’à noter ceci:  les titres des tomes. ( Je veux aussi vous éviter d’aller les chercher sur Wikipédia. Surtout, SURTOUT, ne lisez pas l’article consacré à ce livre, c’est un horrible spoiler!!! ) (comme la fois où j’allais découvrir Star Wars III (enfin 6) et on m’a dit avant la fin que le grand méchant masqué était le père de vous savez qui, soupir!)

T1 – Chroniques de San Francisco – Tales of the City
T2 – Nouvelles Chroniques de San Francisco-  More Tales of the City
T3 – Autres Chroniques de San Francisco – Further Tales of the City
T4 – Babycakes – Babycakes
T5 – D’un bord à l’autreSignificant Others
T6 – Bye-bye Barbary Lane – Sure of You

 

En chroniquant ce livre, je participe au Challenge Romans Cultes initié par Metaphore.

 

14 Comments

  • Koalisa
    4 octobre 2012 at 7:52

    J’ai vraiment adoré ces livres ! Comme tu dis, on passe du rire aux larmes et les personnages sont très attachants.

    Reply
  • Kantu
    5 octobre 2012 at 9:13

    :)) Ah! Anna Madrigal, Mouse, Mona… Ils sont trop cette bande!

    Reply
  • Challenge Romans Cultes – Liste des participants | Métaphore
    6 octobre 2012 at 7:37

    […] Kantu – La conjuration des imbéciles – John Kennedy Toole – Chroniques de San Francisco Tome 1 – Armistead Maupin […]

    Reply
  • Sylvie
    22 avril 2013 at 5:08

    J’ai adoré aussi ! Et j’ai été déçu en allant à San Francisco…

    Reply
  • Fay
    23 avril 2013 at 11:35

    Les chroniques de SF…Une série tellement grandiose !!! Je suis tout simplement fan de chaque personnage ! Mon rêve est d’aller à SF, pas que pour les chroniques. Mais j’espère retrouver l’atmosphère qui se dégage des bouquins !

    Reply
  • auroreinparis
    23 avril 2013 at 11:46

    Je vais visiter San francisco dans 1 semaine pile. En rentrant je me procure ces romans, tu m’as vendu du rêve !

    Reply
  • Charlotte
    23 avril 2013 at 11:56

    Je ne connaissais que de « nom », vu vite fait par ci par là, et ton article m’a vraiment donné envie de m’y intéresser alors je note ça pour mes prochaines lectures !

    Reply
  • SKTV
    23 avril 2013 at 1:37

    J’avais bien aimé découvrir la série !

    Reply
  • Toute Ouïe
    23 avril 2013 at 2:27

    C’est des livres cultes pour moi! Je les adore et ça m’a donné envie d’aller à San Francisco d’ailleurs. Contrairement à Sylvie je n’ai pas été déçue (après tout les livres se passent dans les 70s-80s, ça a forcément changé depuis!) Très chouette ville qui me semble très humaine.

    Reply
  • Kantu
    23 avril 2013 at 6:16

    Merci à toutes pour vos commentaires! Je suis ravie que les Chroniques suscitent un tel engouement! Et encore plus contente d’avoir convaincu quelques uns d’entre vous à vous plonger dans ces bouquins! …par contre, je suis jalouse, Aurore, moi aussi je veux retourner à SF… :P

    Reply
  • Shoko
    23 avril 2013 at 11:46

    Je suis fan des chroniques aussi, et je ne sais pas si vous savez mais il y a un tome 7 qui s’appelle « Michael Tolliver est vivant » en poche chez Points.

    Reply
    • Kantu
      24 avril 2013 at 8:42

      Shoko: J’en ai entendu parler en effet. Est-ce que tu l’as lu? Il est bien??

      Reply
      • Shoko
        25 avril 2013 at 11:15

        Oui je l’ai lu, je l’ai trouvé bien mais différent des autres vu qu’il a été écrit dans les années 2000.

        Reply
        • Kantu
          25 avril 2013 at 11:20

          Ok… Je vais essayer de le trouver à l’occasion. :)

          Reply

Leave a Reply