Menu


Rénovation maison

La réno de mon bureau de A à Z

Ah, rénover une maison. J’en rêvais! Ce supplément d’âme de l’ancien vaut bien la peine de se retrousser les manches. Mais il faut aussi avoir un regard réaliste sur le calendrier. Car si j’ai appris quelque chose cette année, c’est bien que chaque tâche prend beaucoup plus de temps que ce qui était prévu


Dans ma série sur ma rénovation de maison, c’est au tour de mon bureau! Je vous raconte ce que nous avons fait pour transformer cette pièce qui est à présent terminée côté réno – même s’il reste la déco à faire. Pour moi, c’était important de donner une atmosphère cosy et créative à cette pièce, pour que je m’y sente vraiment bien. Même si le bureau (le meuble donc) se retrouve souvent sous un tas de papiers et de post-its! Entourée de couleurs, de ma collection de papeterie et de quelques mignonneries, je me sens inspirée pour travailler. Et je n’ai qu’à tendre le bras pour attraper mes carnets de voyage qui m’envolent ailleurs!

Mon bureau, c’est ma bulle. L’endroit où je me pose pour bloguer, où se trouvent rangés mes livres inspirants et mes carnets. Depuis la crise sanitaire, c’est même devenu l’endroit où je travaille pendant la semaine, où je carbure pour mon emploi de rédactrice pour un magazine.

Quelques images de la pièce prises en visitant la maison, avant notre réno, et le résultat après


En choisissant cette maison que nous avons achetée fin 2020, il a été assez vite défini que cette petite pièce avec une armoire murale et un balcon deviendrait mon bureau… Mais avant on voulait retirer le papier peint déchiré et repeindre la pièce, changer la couleur jaune de la porte et enlever la moquette usée.

La rénovation de ma maison ancienne

Comme le bureau a été la dernière pièce que nous avons fini de rénover, je vous raconte ma réno de maison un peu dans le désordre. Mais côté chambre et dressing, les meubles ne sont pas encore en place, alors je préfère commencer ici! Je vous en dis un peu plus sur les coulisses des travaux – comme je l’ai déjà fait là pour notre salle de bain. La différence, c’est que nous avons TOUT fait nous-mêmes dans le bureau – comme pour les autres pièces de l’étage.

Note pratique: Au moment de commencer les travaux, nous avions bien sûr déjà assuré la maison. Notre banque nous avait proposé un contrat, mais après comparaison des tarifs on est restés chez Groupama pour l’assurance maison car c’était la plus avantageuse pour notre situation. Comme quoi, il faut prendre le temps de comparer. Même si ce n’est pas évident quand on a tellement de choses à régler lors d’un achat! On devait présenter le contrat afin de signer la vente chez le notaire.

Le style de mon bureau: une touche de couleur céladon

J’ai gardé les meubles scandinaves de mon bureau dans mon ancien appartement – même si la pièce est plus petite. Pour les murs, j’ai décidé de rester sur du blanc pour ne pas avoir de reflets colorés faussant la balance des blancs sur mes photos. Sachant que c’était dans cette pièce que je prendrai les images de mes découvertes pour mon blog Birds & Bicycles!

Mais ça me démangeait quand même de mettre une touche de couleur! Alors j’ai repeint la porte et l’armoire murale dans un ton céladon (ma couleur fétiche), à la place du jaune qui était déjà en place. Une manière de mettre un côté coloré et pop, sans en faire trop.

Comme d’hab, j’ai sélectionné plusieurs tons de peinture et effectué des tests sur des panneaux avant de me décider.

Rénovation de la pièce: les murs

Mission impossible: décoller le papier peint


La première étape a été d’enlever tous les clous des murs et de décoller le papier peint déchiré. C’est incroyablement long! J’avais comme arme une spatule, une éponge, de l’eau et grâce aux conseils de l’une d’entre vous sur instagram, un fer à repasser crachant de la vapeur. Le papier peint part en petits morceaux, c’est un long travail vite rébarbatif. Pas difficile, mais long.

Sous le papier peint, la cata!

Surprise, surprise

En enlevant le papier peint, on a eu la surprise d’avoir tout un morceau de mur qui nous est tombé dessus. Il ne tenait que grâce au papier. Les électriciens que l’ancien proprio avait engagés pour mettre l’électricité aux normes n’y étaient pas allés doucement… Morale de l’affaire: il peut y avoir des surprises derrière le papier peint! Mon copain a dû improviser avec du plâtre pour boucher ce trou qui était impressionnant. Pas facile!

Avant de peindre

Ensuite, j’ai utilisé de l’enduit pour lisser toutes les irrégularités du mur de la pièce, avant de poncer ces retouches. Là, comme pour les autres pièces de l’étage que nous avons rénovées, nous avons collé du papier peint blanc à peindre, afin de donner un bel aspect au mur. C’est une étape qui prend du temps (il faut être deux), mais après avoir péniblement mis en place les premiers lés, en encollant le mur, on a pris le coup de main et ça allait assez vite! Visuellement, cela donne vraiment bien dans une maison ancienne. Cela lisse toutes les imperfections. Je ne regrette vraiment pas cette étape supplémentaire! Avant de passer à la peinture, il a aussi fallu laisser sécher la colle plusieurs jours.

Au pinceau & au rouleau

Ensuite, et enfin seulement, on a pu peindre! Les murs en blanc (deux couches) au rouleau télescopique (c’est pratique), après avoir peint les bords au pinceau et les angles avec un pinceau à rechampir. J’ai aussi peint les boiseries de la fenêtre en blanc pour leur donner un coup de frais.

Les boiseries

Je me suis ensuite attaquée aux boiseries que je voulais utiliser comme accent de couleur autour de la porte et de l’armoire. J’aime beaucoup cette forme d’arche arrondie qu’on a aux encadrures de portes sur tout l’étage. Il a fallu poncer, puis peindre les différents éléments, y compris les trois portes (plusieurs couches ont été nécessaires + une couche de vernis). Et voilà, la porte et l’armoire sont céladon et plus jaunes!

Il ne restait plus qu’à rénover l’intérieur de ce placard mural… Mais ça, je vous le raconterai en détail dans un autre billet sur la rénovation des armoires murales de la maison. Sinon ce billet va être super trop long!

J’aime beaucoup peindre, mais cela prend du temps. J’écoute des podcasts pendant, comme Le Chantier qui motive car il parle de rénovation!

Poncer le parquet, un trésor enterré sous la moquette

Passons maintenant au sol! Sur tout l’étage, le plan était d’enlever la moquette et de récupérer le parquet ancien qui se trouvait dessous. C’était un peu la loterie de voir dans quel état on le retrouverait. Après avoir arraché la moquette, qui a laissé beaucoup de colle sur le bois, on ne savait pas trop ce que cela allait donner…

On a loué du matériel de pro pour poncer le parquet de tout l’étage. Un investissement indispensable, qui nous a permis en deux journées intenses, de récupérer le parquet et de lui redonner un bel aspect. Il a vécu, il a des imperfections, mais il donne un look très authentique à la maison, fait partie de son âme, on est donc ravis. On partait de loin, mais on était très motivés! A la fin, on l’a aussi vitrifié pour le protéger: c’est comme passer une sorte de vernis dessus avec un rouleau spécial.

→ Voici une photo où on voit un bout de l’ancienne moquette!

Rénovation d'une pièce dans ma maison ancienne sur le blog

Point final de la rénovation de cette pièce

Et voilà, c’est tout pour la rénovation de mon bureau! Raconté comme ça, je me rends compte de toutes les étapes traversées… Quel boulot quand même! Surtout qu’on le faisait en parallèle du reste de la réno (et de nos boulots respectifs!).

Pour le timing, on a rénové l’étage avec 3 pièces (+ la salle de bain, pour laquelle on a engagé des ouvriers pour la plus grosse partie du travail) en deux mois environ. On avait pris 2 semaines de vacances + le reste du temps on a œuvré le soir avant le couvre-feu (c’était frustrant et super chaud) et le week-end. On était speed car tout devait être prêt avant d’emménager début février, puis on a pris le temps de finir tranquillement le bureau une fois qu’on vivait sur place. Accepter de vivre un temps dans les cartons avec une pièce en chantier, ce n’était pas très grave.

Quand j’y repense, cela me semble un peu fou! Cela a été une période très intense, où la réno était la seule chose que nous avions en tête, on a fini sur les rotules vraiment, mais avec une saine fatigue, un sentiment de fierté et… personnellement, j’ai appris à faire tant de choses! Des choses que je ne me serais jamais sentie capable de faire. J’ai maintenant mes tâches préférées – mettre de l’enduit et peindre – et je sais ce que je n’aime pas (arracher des kilomètres de papier peint). 

Et maintenant?

La rénovation va continuer! Mais plus doucement. Et je vais enfin réfléchir à la déco de certaines pièces. J’ai plusieurs meubles chinés chez Emmaüs à pimper afin d’agencer les pièces… et seulement après j’accrocherai des choses aux murs. Mais on a ralenti le rythme cet été pour revivre un peu, revoir du monde!

On se prépare à se retrousser à nouveau les manches…


Est-ce que vous aussi vous rénovez, ou rêvez de trouver une maison ancienne à rénover? Où en êtes-vous dans ce projet de longue haleine? ^^

A lire aussi sur le blog: Ma rénovation de maison, étape par étape

A épingler sur Pinterest
Rénovation maison ancienne: la réno de mon bureau du parquet au plafond sur le blog Birds & Bicycles (alsace)



1 Comment

Leave a Reply