Home Romans Roman: « Un destin sauvage, si sauvage » d’Inga Vesper

Roman: « Un destin sauvage, si sauvage » d’Inga Vesper

par kantutita

Un mystère posé de façon accrocheuse, un lien entre une femme disparue dans les années 1930 et une jeune hippie déboussolée…

Le nouveau roman d’Inga Vesper « Un destin sauvage, si sauvage »promet à nouveau un super moment de lecture. Avec un rythme enlevé et des héroïnes féministes!

Mon avis sur le roman: "Un destin sauvage, si sauvage" d'Inga Vesper

Avec son premier roman « Un long, si long après-midi » (dont je vous parlais par là), on découvrait une auteure qui nous accroche d’un chapitre à l’autre, le fil conducteur étant un mystère qui sera peu à peu révélé…avec des personnages attachants, ancrés dans une époque mouvementée (les 50s, où racisme et machisme font rage). Le message de fond à la fois féministe et anti-raciste rejoignait nos préoccupations actuelles…

Eh bien, on retrouve la même recette qui fonctionne dans ce deuxième roman de Inga Vesper, « Un destin sauvage, si sauvage » que j’étais vraiment impatiente de lire!

Merci beaucoup aux Editions La Martinière pour l’envoi de ce super roman

A nouveau, la couverture donne vraiment envie, non? Et en anglais, elle est aussi très belle regardez!

Le roman Un destin sauvage si sauvage en version originale en anglais
Le titre en anglais du roman est: « This Wild, Wild Country » (voir ici)

Explorant un nouveau pan du grand rêve américain, Inga Vesper entremêle les destins entravés de trois femmes, poussées par un désir irrésistible et vital d’émancipation. Un roman sauvage et sensible. Haletant et profond.

L’éditeur

Mon avis sur le roman: « Un destin sauvage, si sauvage »

C’est le type de roman qu’on dévore en quelques jours, et auquel on accroche facilement dès le premier chapitre. L’intrigue avance vite, sans blablas, mais tout est dévoilé comme un puzzle pour que le lecteur se pose PLEIN de questions!!

Autant vous dire qu’on tourne vite ses pages…

L’intrigue est ancrée en parallèle dans deux époques historiques fascinantes, et nous donne de nombreux détails sur celles-ci, réussissant à nous y immerger totalement.

Epoque hippie & fièvre de l’or

Le roman est ancré dans les années 1970, autour d’une jeune hippie déboussolée, qui se fait appeler Glitter, et dont le cousin vient d’être retrouvé mort… si la police penche pour un accident durant une fête, un mauvais trip, sa cousine n’y croit pas! Elle et ses copains hippies font d’ailleurs tache dans la petite ville de Boldville…

Le récit fait des sauts dans le passé, et nous ramène 40 ans plus tôt, dans le quotidien de Cornelia, la grand-mère de Glitter. Veuve à la forte tête, elle tient un hôtel à Boldville- en tant que femme voilà qui était mal vu – mais en plus y accueille un vieil ivrogne, ancien chercheur d’or, et emploie un Amérindien. Elle dérange dans la petite communauté!

La troisième héroïne, Joanna Riley, trouve refuge dans les 70s dans ce même hôtel. Cette ancienne policière pleine de ressources va tenter d’aider Glitter à découvrir la vérité sur la tragédie qui a frappé son cousin. Mais Johanna cache un secret: elle est une femme battue par son flic de mari et n’arrive pas à lui tenir tête, à une époque où dans un couple les hommes disposent de tous les droits. Elle se terre à Boldville pour lui échapper…

Un roman bien rythmé, qui entremêle le destin de trois héroïnes atypiques!

Pour la petite histoire, j’ai collaboré avec le traducteur de la VF, Marc Sigala, il y a des années pour un guide de bonnes adresses sur Montpellier ^^ Sa traduction est impeccable.

Pourquoi j’ai aimé ce roman

J’ai beaucoup aimé cette lecture pour plusieurs raisons… 

#1 La plongée dans une communauté de jeunes hippies pacifistes autour de Glitter – avec un regard bienveillant sur leur candeur mais aussi critique sur leur mode de vie.

#2 Les secrets de famille mystérieux nous accrochent, autour de cette grand-mère indépendante qui a disparu un beau jour. Le tout avec une ambiance de chasse au trésor… où chacun espère tomber sur un filon d’or.

#3 Les trois heroïnes, qui ont différentes facettes et du relief – même si le roman est court et l’intrigue avance vite!

#4 L’intrigue avec des sauts entre les époques est vraiment bien menée, avec trois narratrices qui se succèdent dans les chapitres, et nous dévoilent juste ce qu’il faut pour nous donner envie de ne pas lâcher ce bouquin!


Résultat, j’ai dû le lire en trois jours! C’est le type de roman vraiment super divertissant, mais qui aborde des thèmes à la fois captivants culturellement et profonds, suscitant plein d’émotions.

Alors ce n’est pas un livre qui m’habitera longtemps après la dernière page je pense, mais j’ai passé un super moment avec ses personnages et dans ses ambiances, et je ne peux que vous le recommander.

Bref, si vous cherchez un roman qui ne pourra que vous scotcher le temps de sa lecture, avec une double-intrigue facile à suivre mais redoutable… des accents féministes et des éléments historiques, alors foncez !!!

Et moi je dis, vivement le prochain roman d’Inga Vesper…

→ Retrouver ce roman par là en version française ou en version originale en anglais.

Un autre conseil lecture sur le blog

→ Ma chronique sur le premier roman de cette auteure, aussi addictif!

Avis de lecture: Un long si long après-midi

Connaissiez-vous déjà cette auteure?

- Favoris -

Livre Jane Austen

Sur le même thème

Laissez un commentaire

-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00