Home Lectures Manga: « Boy’s Abyss » de Ryō Minenami, noir c’est noir

Manga: « Boy’s Abyss » de Ryō Minenami, noir c’est noir

by kantutita

Sentiment d’enfermement, mal-être et poids de la famille: la série de manga « Boy’s Abyss » aborde des thèmes de société sombres, mais avec un ton de manga qui apporte de la légèreté. Un contraste qui peut d’ailleurs dérouter le lecteur.

Mon avis sur le manga Boy's Abyss

Tout récemment, j’ai découvert la série Boy’s Abyss de Ryō Minenami (Shounen no Abyss en vo), dont le cinquième tome vient de sortir. Ce manga nous plonge dans la spirale infernale qu’on peut ressentir dans le huis-clos d’une petite localité de province. Coincé entre le devoir familial, et son envie de vivre sa vie, Reiji, un lycéen, n’a le goût de rien et se retrouve dans un profond désespoir.

Attention, le récit tourne beaucoup autour de la dépression et du suicide: il s’agit d’un manga publié dans la collection Big Kana, destiné à un public adulte et averti. Je ne le mettrais clairement pas dans les mains d’ados, car je trouve que ce thème du suicide est banalisé (et romanticisé) dans le récit.

Je voulais lire ce manga car je suis friande des séries qui se déroulent dans le Japon contemporain, et nous montrent la vie quotidienne – comme Kamakura’s Diary mon chouchou, ou Après la Pluie. Je n’ai néanmoins pas vraiment trouvé ce que je cherchais dans ce manga, que j’ai apprécié lire par curiosité mais n’entrera pas dans mes coups de coeur.

Dans ce billet de blog, je vous donne un aperçu de l’intrigue et des thèmes abordés, avec mon avis sur le manga Boy’s Abyss comme retour de lecture!

* Merci beaucoup à Kana manga pour l’envoi et la découverte de cette série. J’ai fait de très belles découvertes chez cette maison d’édition au fil de mes lectures.

Le contexte du manga Boy's Abyss

→ Ne manquez pas aussi ma dernière chronique manga sur le blog: Kowloon Generic Romance

Le contexte du manga Boy’s Abyss

Reiji Kurose serait un lycéen banal, s’il ne portait un immense fardeau. Son foyer n’est pas un have de paix, entre sa mère, célibataire, qui se repose énormément sur lui, son frère, otaku colérique et désagréable, et sa grand-mère démente qui nécessite des soins en continu. Sa mère ne fait que le lui répéter, sans lui, elle ne s’en sortirait pas. Elle se réjouit qu’il quitte le lycée pour travailler au plus vite et ramener de l’argent à la maison.

Cette monotonie et manque de perspectives est un lourd poids sur ses épaules, alors que d’autres camarades comme son amie d’enfance Tchako rêvent avec légèreté d’aller étudier à Tokyo et de trouver leur indépendance.

Sans perspective réjouissante, le jeune homme se résout à son destin, trop coupable à l’idée d’imaginer abandonner sa famille. Poursuivre des études et quitter cette petite ville dont l’ambiance lui pèse, et dans laquelle il se fait harceler par un « ami d’enfance » qui joue les caïds, n’est pas un rêve qu’il s’autorise.

Un jour, il va rencontrer une ancienne idol, clairement en dépression, qui lui propose aussitôt qu’ils aillent se suicider ensemble, puisqu’aucun d’eux n’a de perspectives réjouissantes… Assez incongru comme entrée en matière!

Je ne peux en dire plus sans spoiler l’intrigue…

Un manga sombre et déroutant, à huis-clos dans une petite ville déprimante: Boy's Abyss

Un petit aperçu du style graphique ♡ On retrouve des ambiances de ville japonaise bien sympas ayant eu la chance de visiter le Japon j’adore voir le style d’architecture, d’habitudes alimentaires et simplement des rues dans les mangas.

Les thèmes du manga

Les fictions japonaises fonctionnent parfois autour de leitmotivs, et ici c’est le cas. Au fil des chapitres, l’idée de se suicider à deux dans un coin de la rivière connu pour son histoire tragique se répète encore et encore, proposé tour à tour par différents personnages. On comprend que la dépression bouffe l’envie de continuer de nombreux protagonistes, qui voient un geste romantique dans une sortie en éclat. C’est assez dérangeant en fait je trouve, et cela devient presque absurde venant d’autant de personnages. Le récit est plus excessif que réaliste, mais cela aide aussi à prendre de la distance. Cela peut tout de même rester difficile à lire pour certains lecteurs. En même temps, ces thèmes sombres contrastent avec l’humour très manga et les fréquentes aventures sexuelles (un autre leitmotiv) représentées. La transition entre les deux peut dérouter.

Sentiment d’enfermement

Le sentiment d’enfermement – autant dans la famille que dans la petite ville, est un thème que je trouve passionnant. Les jeunes protagonistes ont l’impression que leur vie va commencer quand ils vont quitter ce village, où ils sont coincés dans des identités ou des rôles, et croisent sans cesse leurs bourreaux ou des amis toxiques. Le rythme lent au départ du manga nous enferme dans ce quotidien monotone, cela marche bien. Ayant grandi dans un petit village que j’ai voulu quitter dès que possible, je comprends ce sentiment d’étouffement! Être incognito dans une grande ville était mon plus cher désir…

Manga: "Boy's Abyss", noir c'est noir. Chronique sur le blog d'une lectrice de mangas "pour adultes"

La manipulation

Tant par le sexe que par des promesses, les femmes autour du héros tentent de l’amadouer – pitié, culpabilité, etc, tout y passe. C’est pathétique, mais cela fonctionne. On comprend vite qu’aucun des personnages féminins promettant d’aider le héros n’a vraiment son bien-être à cœur, mais profite de l’utiliser à ses propres fins. La découverte du sexe n’est pas vécue comme quelque chose qui apporte de bonnes ondes, mais comme une étape, qui ne donne pas d’élan au héros.

La dépression

Certains personnages sont « vides à l’intérieur »; ils n’ont ni aspiration ni volonté de prendre des décisions pour changer leur destin. C’est assez agaçant en tant que lecteur de suivre leurs soudains élans… suivis par une retombée dans l’apathie. Les lycéens sont attachants, dans ce monde d’adultes qui au lieu de les protéger les entraînent dans leur dérive.

→ Dans le style émotion, j’ai bien envie de lire le manga « March comes in like a lion« , si vous l’avez lu donnez-moi votre avis dessus !

Mon avis sur le manga Boy’s Abyss

Mon avis sur le manga Boy's Abyss - pour public averti

J’ai aimé suivre ces personnages et leurs histoires. Tchako et Reiji sont des ados en train de devenir adultes, c’est une phase passionnante, ils se cherchent encore eux-mêmes et tentent de trouver un équilibre entre les attentes de leurs familles respectives et leur envie de s’épanouir. Ils sont tous deux attachants, même s’ils restent relativement superficiels et caricaturaux. On souhaite qu’ils surmontent les embûches sur le chemin vers leur indépendance, et qu’ils réussissent à quitter cette petite ville! Or cet aspect qui m’intéresse avance très très lentement au cours des 5 premiers tomes.

Il y a des aspects qui m’ont dérangée – comme ces schémas du suicide / du sexe que je trouve un peu absurdes répétés encore et encore (non, ce n’est pas fait pour être réaliste je sais mais… ma foi moi j’aime mieux quand c’est réaliste!). Le fait que des adultes soient sexuellement attirés par des lycéens/éennes (et/ou passent à l’acte) me dérange toujours un peu en lisant des mangas, même si cela peut être vu comme une critique aussi selon la lecture qu’on en fait… Et la représentation typique des mangas du corps des femmes irréaliste me dérange toujours un peu aussi.

C’est un manga qui est dérangeant et veut volontairement l’être! Dans le tome 5, on comprend qu’on aborde une nouvelle étape de manipulation et perversion. Pour moi, il manque de profondeur par rapport aux thèmes abordés, mais il plaira sans doutes aux inconditionnels du manga!

* Quand même, la romanticisation et banalisation du suicide peuvent VRAIMENT déranger. J’ai pris cette lecture au deuxième degré, mais si ces thèmes vous choquent et que vous n’arrivez pas à prendre de la distance, ce n’est sans doute pas fait pour vous.

J’ai bien accroché au style des dessins ♡

Même s’il y a des aspects qui m’ont davantage plu que d’autres, j’ai passé un moment sympa avec cette série de mangas que j’ai lus très vite, voulant savoir ce qu’il allait arriver aux personnages. Je suis un peu restée sur ma faim, mais j’avais envie de vous faire un retour de lecture!

Le manga est dispo chez votre librairie manga et en ligne par là

Par là sur le blog vous pouvez retrouvez mes avis sur des mangas, et par ici mes coups de coeur absolus à ne pas manquer!

J’espère que mon avis sur le manga Boy’s Abyss vous aura été utile! Dites-moi si vous avez envie de le lire… ou ce que vous en avez pensé si vous l’avez aussi lu!

- Favoris -

Livre Jane Austen

You may also like

Leave a Comment

-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00