J’ai été touchée par un pavé, le roman « Le Prince des Marées » de Pat Controy, une « histoire d’eau salée, de bateaux et de crevettes, de larmes et de tempêtes ». Attendez-vous à de l’émotion, dans une langue merveilleuse.

J’ai lu la traduction révisée de The Prince of Tides, publiée par Albin Michel l’an dernier, que je vous recommande. Elle est magnifique ♡

Roman américain: Le Prince des Marées - blog livres Birds & Bicycles

Description de l’éditeur: extrait

« Dans le sillage des grands noms de la littérature du Sud des États-Unis, Pat Conroy s’est imposé en 1986 avec un chef-d’œuvre, Le Prince des marées. Au cœur des somptueux paysages maritimes de la Caroline du Sud, il fouille la mémoire d’une famille troublée, dans un Deep South encore marqué par la ségrégation raciale. Tom, Luke et Savannah Wingo ont été élevés à la dure, entre joies et tragédies, par un père pêcheur de crevettes et une mère fantasque. C’est cette vie-là que va raconter Tom à la psychiatre Susan Lowenstein après  la énième tentative  de suicide de sa sœur, désormais installée à New York. Pour aider la thérapeute à sauver Savannah, Tom accepte de se replonger dans les souvenirs d’une enfance marquée par un terrible secret. Ses confessions, empreintes d’humour et d’émotion, vont faire revivre la bouleversante saga du clan Wingo. Et peut-être leur offrir à tous une chance de rédemption. »

Le Prince des Marées, mon ressenti

C’est un roman à la fois lumineux et brutal, dans une langue aux envolées gracieuses, qui ensuite pique du nez dans la fange pour raconter le fond des choses. Il relate les épisodes de l’enfance de trois gamins de Caroline-du-Sud: les jumeaux Tom et Savannah et leur grand frère, Luke.

Tom, le narrateur, se rend à New York alors que sa jumelle, devenue poétesse, se remet d’une énième tentative de suicide. Assis face à la thérapeute de sa soeur, il déroule peu à peu l’histoire de leur enfance de fils de pêcheur de crevettes. Il n’omettra pas les souvenirs sombres, qui se rappellent à ceux qui peuvent encore se souvenir, avec une violence acide.

Des dialogues incisifs, de l’humour s’immiscent dans le récit. C’est un roman qui prend au tripes et nous emporte dans le labyrinthe de l’histoire de la famille Wingo, qu’on découvre par couche, en levant le voile sur un non-dit, puis de métaphore en métamorphose. Dans ce récit labyrinthe, on a la surprise de croiser à chaque tournant… la grâce ou l’indicible.

L’exploit de l’auteur est de mettre le lecteur à genoux, et même là on continue de tourner les pages sans arrêter de croire à l’espoir. Ce roman touche à la moelle de l’âme, il contient toute la poésie et la noirceur du monde entremêlés.

Citations du roman

Pour décrire notre enfance dans les basses terres de Caroline du Sud, il me faudrait vous emmener dans les marais, un jour de printemps, arracher le grand héron bleu à ses occupations silencieuses, disperser les poules d’eau en pataugeant dans la boue jusqu’aux genoux, vous ouvrir une huître de mon canif et vous la faire gober directement à la coquille en disant « Tenez. Ce goût-là, c’est toute la saveur de mon enfance. » 

Tom, dans Le Prince des Marées de Pat Conroy
Roman américain: Le Prince des Marées - blog livres Birds & Bicycles

Chère famille

Un des thèmes principaux est celui de la famille, de cet amour inconditionnel que l’on porte à ses parents, même lorsque les relations sont compliquées, même lorsqu’ils ne sont pas à la hauteur, et de ce lien magique qui unit frères et soeurs, que l’auteur arrive si subtilement à raconter. Les relations sont disséquées avec finesse.

Puis Savannah sortit de la maison. Et il se passa alors quelque chose que je suis incapable d’expliquer, une chose que je ressentis au moment où ils coururent l’un vers l’autre, que je ressentis au plus profond de moi, en un lieu intouché qui vibra d’un mystère instinctuel, enraciné dans l’origine des espèces – indicible, encore que je fusse conscient que ce qui s’éprouve peut être nommé. Ce ne furent ni les larmes de Savannah, ni celles de mon père qui déclenchèrent cette résonance, cette farouche musique intérieure, faite de sang, de ferveur, d’identité. C’était la beauté et la peur de la parenté, des liens ineffables de la famille, qui faisaient chanter une flamboyante terreur et un amour paralysé à l’intérieur de moi. Mon père était là, source de toutes ces vies, source de toutes ces larmes, mon père qui pleurait maintenant, qui sanglotait, sans honte. Les larmes étaient de l’eau, de l’eau salée, et derrière lui je voyais l’océan, j’en sentais l’odeur, avec le goût de mes propres larmes, la mer et la douleur en moi, fuyant dans le soleil, et mes enfants qui pleuraient de me voir pleurer. L’histoire de ma famille était une histoire d’eau salée, de bateaux et de crevettes, de larmes et de tempêtes.

Tom, dans Le Prince des Marées de Pat Conroy

Le Prince des Marées: un roman coup de coeur

Je recommande « Le Prince des Marées » de tout coeur aux lecteurs qui n’ont pas peur de recevoir quelques coups de poings et se laisser émouvoir par ce roman intense. J’ai été subjuguée par cette lecture, je suis rentrée dedans dès le premier chapitre – tout de même intimidée par ce pavé.

Et puis je l’ai lu consciencieusement, me laissant peu à peu happer. J’ai pleuré, j’ai ri, je me suis énervée, j’ai été touchée par la grâce de certains instants, puis par l’horreur d’autres. En 745 pages, on a le temps de connaître les personnages intimement, dans une intrigue bien menée. Ce n’est que la toute dernière partie qui m’a laissée sur ma faim, le roman allant crescendo, et puis j’ai trouvé qu’il perdait son rythme, sa puissance, je lui cherchais une autre échappée. Mais ce n’est qu’un petit bémol compte tenu de la puissance de cette lecture.

Retrouver « Le Prince des Marées » de Pat Controy dans sa nouvelle traduction

L’avez-vous déjà lu? Cela me donne trrrrès envie de découvrir d’autres romans de Pat Conroy.

→ Articles récents du blog nécessitant un marque-page:

5 petits mots on Le Prince des Marées, roman coup de coeur

  1. Je te remercie pour cette belle découverte. Je ne connaissais pas du tout ce roman, mais ton article et les citations sélectionnées me donnent très envie de le lire. Je le note tout de suite à ma wishlist.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot ♡