Des pistes pour se mettre aux cosmétiques bio sur le blog Birds & Bicycles

Pourquoi se mettre aux cosmétiques bio? Je vous raconte les grandes lignes, le pourquoi et le comment de ma transition vers une routine beauté plus green! À mon avis, il y a des questions à se poser avant de se lancer… et des questions, je m’en suis posées plein et je continue!

Il y a 4 ans, j’ai commencé à intégrer des cosmétiques naturels dans ma routine quotidienne. Cela n’a pas été un grand saut vers le bio, hop on vide les placards et on recommence avec des produits labellisés, mais plutôt une transition progressive – et avec cela, une prise de conscience sur le contenu de nos petites potions de beauté.

Je voulais apprendre à comprendre ces étiquettes aux noms barbares, au moins un peu, et déterminer les points faibles des marques conventionnelles (= non bio ou naturel) que j’aimais utiliser jusque là, pour savoir exactement pourquoi je les écartais. Un long work in progress, une démarche qui m’a pris quelques années.

Une condition pour moi, c’était en effet de m’y mettre progressivement, sans jeter les produits que j’avais déjà chez moi. Je termine les flacons, et après je les remplace par du bio. Pas de panique quoi!

Se mettre au bio et au naturel implique pour moi de trouver des remplaçants séduisants, car prendre soin de soi, cela doit rester un plaisir! Je fais mes petits tests, et vous parle de mes découvertes à la rubrique beauté du blog. Et vu toutes les belles marques bio ou naturelles qui existent aujourd’hui, on a de quoi explorer. Mais il faut aussi s’attendre à des déceptions sur le chemin, on ne tombe pas du premier coup sur son nouveau gel douche ou fond de teint favori.

Pourquoi se mettre aux cosmétiques bio? Billet d'humeur sur le blog Birds & Bicycles

Les différentes raisons pour se mettre aux cosmétiques bio

Aujourd’hui, je voulais partager mes pistes de réflexion sur le bio et le naturel, pourquoi s’y mettre, comment se lancer, et les règles que je me suis imposées.

D’abord, il faut avoir en tête que les raisons pour se mettre aux cosmétiques bio et naturels peuvent varier:

  • La santé: Se mettre au bio car on se pose des questions face aux ingrédients problématiques utilisés couramment dans les cosmétiques conventionnels (et il y a de quoi s’agacer!)
  • Des imperfections: Un désir d’éviter de s’appliquer des ingrédients pétrochimiques occlusifs sur la peau, qui peuvent boucher les pores et ne sont pas les amies des imperfections.
  • La pollution: Un engagement pour l’environnement, pour éviter de déverser dans les égouts des produits difficilement biodégradables ou polluants (je pense aux gels douches & shampoings)
  • Le gaspillage: Regarder si les flacons de ses produits sont bien recyclables. Dire stop au gaspillage en misant sur des cosmétiques solides (mais attention, tous les cosmétiques solides ne sont pas orientés naturels ou bio!) car ils durent plus longtemps que les produits liquides, et sont moins emballés.
  • Des sensibilités: souhaiter éviter certains ingrédients cosmétiques chimiques qui sont allergisants pour les peaux sensibles. (Mais du coup éviter aussi certaines HE dans le bio) Souhaiter éviter aussi les produits agressifs des gels douche et shampoing du commerce si on est sensible.
  • Envie de minimalisme: Notez que la cosmétique naturelle et la slow cosmétique ont un avantage, utiliser des produits de base polyvalents, qui peuvent remplacer différents produits conventionnels. Par exemple, une huile peut servir d’hydratant pour le visage, le corps et les cheveux. En exploitant en plus des ingrédients de sa cuisine, on peut même faire des économies! (gommage au sucre, masque au kiwi, etc)

Il n’y a pas une bonne réponse, chacun à des envies différentes qui le poussent à essayer le bio. Selon son ou ses intentions, on choisit différemment ses produits, et les ingrédients que l’on souhaite éviter! On traque différents indésirables dans les listes de cosmétiques, et on apprend à reconnaître en priorité ceux qu’on veut à tout prix éviter. C’est souvent difficile de remplir à la fois toutes les exigences. Du coup je trouve intéressant de définir pourquoi on est attiré par plus de naturel dans sa salle de bain.

Note: Je parle de cosmétiques naturels et bio dans ce billet, sans faire de différence. « Cosmétiques naturels » est un terme parfois usurpé ou un peu fourre-tout. Pour moi, il correspond aux cosmétiques à la composition vraiment naturelle. Il faut noter que certaines marques naturelles aux compositions très bien n’ont pas de label bio. Un cosmétique bio a lui une certification qui garantit ce qu’il y a dedans, selon les normes de son label (il en existe plusieurs). Il comporte aussi une part d’ingrédients issus de l’agriculture biologique qui peut varier, et est généralement indiquée sur le packaging.

Réflexion sur la beauté bio sur le blog Birds & Bicycles

Photo: Des soins bio Рet ma petite biblioth̬que beaut̩

Oser prendre le temps

Du coup de mon côté, j’ai décidé de ne pas me mettre la pression. Trouver de nouveaux favoris dans le bio, cela demande de l’énergie pour les dénicher et tester différentes choses. Donc à mon avis, s’y mettre progressivement est une bonne idée. J’ai défini mes propres règles, qui sont de me concentrer sur les produits de soin en priorité. Pour le maquillage,  j’utilise par choix un mix de produits conventionnels et naturels (comme Couleur Caramel, Zao Make Up côté naturel).

Et il est important pour moi de ne pas jeter à la poubelle les produits qui ne me convainquent plus: ce serait du gaspillage supplémentaire, et cela heurte totalement mes convictions. Je les donne ou je les termine!

Ma routine, entre bio et conventionnel

Depuis quatre ans, j’ai basculé sur du bio exclusivement pour les crèmes et fonds de teint pour le visage (souci: les imperfections). J’ai peu à peu troqué mes crèmes pour le corps conventionnelles pour du bio. (souci: la santé). Pour les gels douche, je n’achète que du bio (souci: la pollution, et plus de douceur pour la peau).

Cependant, j’utilise des produits conventionnels à l’occasion lorsque j’en reçois dans une box ou à un anniversaire. Comme le reste de ma routine est orientée clean et me convient, cela ne me dérange pas outre mesure, une fois de temps en temps. Je ne suis pas devenue sectaire, sous la douche ou ailleurs, sauf en ce qui concerne mon visage.

Pour le shampoing, j’ai mon chouchou que je ne quitte plus (souci: irritations, cuir chevelu sensible, je parlais de tout ça ici). Je teste encore différents après-shampoing green, tout en terminant mon stock siliconé. Pour les produits qui se rincent (gommage, masques), j’utilise de temps en temps des produits conventionnels, et cela ne me dérange pas plus que ça, comme ils ne restent pas longtemps sur la peau. Je fais juste attention aux microbilles de plastique polluantes dans les gommages!

Du maquillage bio? J'en intègre peu à peu dans ma routine. Je vous raconte comment je me suis mise au bio côté cosmétiques et les questions que je me pose

Photo: l’offre en maquillage bio grandit, il existe même des palettes!

Maquillage: j’intègre du bio, sans tourner le dos à mes marques préférées

Côté maquillage, j’utilise un mix de produits conventionnels et de bio (je dirais, 80% – 20%). Sauf pour le fond de teint, où je mise sur du 100% bio ou minéral (pour éviter les imperfections, une fois encore). Je teste peu à peu différents produits de maquillage bio (et je vous en parle par ici) – mais je ne pense pas tourner complètement le dos au maquillage conventionnel. Pourquoi? Simplement car il y a des produits et des marques dont la compo n’est pas naturelle, mais que j’ai tout de même envie de garder… et de continuer d’utiliser! Et aussi parce que je tiens à ma petite collection de make-up, et que le bio se gâte plus vite. Mais si vous avez une routine de maquillage minimaliste, le bio est un super choix!

J'ai déjà intégré du maquillage bio et naturel dans ma routine - blog birds & bicycles

Du maquillage bio: Zao, Boho, Couleur Caramel

Des questions pour aller plus loin dans sa consommation de cosmétiques bio

Les autres questions que l’on peut se poser, même avec des produits labellisés (et les labels ont des exigences variables): si les ingrédients sont de qualité (huiles végétales plutôt qu’esters), si le contenant est recyclable, et si le produit est fabriqué en France / Europe (=moins de transport).

Est-ce qu’il y a de l’huile de palme dedans? La marque est-elle engagée contre les tests pour les animaux, a-t-elle un label Cruelty Free? Pour les vegans, est-ce qu’il n’y a aucun ingrédient d’origine animale? Le prix est également un critère évidemment.

Attention aux raccourcis, un produit bio n’est pas forcément 100% écolo (emballage, transport, huile de palme) ni éthique. Et vice-versa. Si on ajoute le greenwashing de certaines marques, il est facile de s’emmêler les pinceaux!

Comment j'ai intégré du bio dans ma routine beauté. Billet d'humeur sur les cosmétiques sur le blog Birds & Bicycles

Quand je vous parle d’un produit bio que je détaille sur le blog, j’essaie de penser à ces questions, et de relever les points forts et les points faibles – pas pour montrer du doigt les marques, mais pour indiquer ce qui pourrait encore être mieux. Mais c’est impossible de relever à chaque fois TOUS les détails bien sûr.

Je fais personnellement ma recette avec toutes ces questions, tous ces pour / contre – mais sans que cela soit compliqué et sans me prendre la tête car j’accepte de faire des concessions, et j’accepte mes contradictions. Ma salle de bain est loin d’être exemplaire – mais elle est déjà tellement tellement mieux qu’il y a 4 ans!

Je ne veux vraiment pas me poser en exemple ni atteindre une trousse 100% green! J’avais juste envie aujourd’hui de partager mes réflexion sur ma consommation de cosmétiques bio et naturels…

Honnêtement, il y a aussi le fait que je teste beaucoup de produits pour vous en parler sur le blog qui influence ma consommation, et la pousse à la hausse.

Billet d'humeur beauté. réflexion sur ma transition vers le bio. Blog girly Birds & Bicycles

Photo: des marques dont je vous parle régulièrement sur le blog ^^

Faites un petit pas vers les cosmétiques bio

J’espère qu’avec ce billet, je donnerai envie à celles qui n’osent pas se lancer d’ajouter un peu de naturel dans leur trousse! Parfois cela semble compliqué, on vise dès le départ la perfection, et c’est trop de pression. Pourquoi ne pas y aller plutôt progressivement?

Ce sont les petits pas qui font avancer à mon avis. En plus, il vaut mieux que mille personnes achètent un produit bio, plutôt qu’une seule personne soit exemplaire. C’est mon point de vue en tout cas.

C’est pour cela que j’ai envie de parler de bio sur ce blog, mais en s’adressant à ceux qui s’y mettent timidement ou ne connaissent pas trop encore. Je vous encourage aussi à décrypter les étiquettes de marques qui misent beaucoup sur la nature dans leur communication – mais ne sont pas exemplaires. Parce que cela me gêne de constater que plein de consommateurs tombent honnêtement dans le panneau! Cherchez un vrai label bio sinon, et ne croyez pas que le mot « végétal » ou « huile d’argan » imprimé sur un emballage en fait un produit naturel.

J’espère ne pas vous avoir saoulé avec ce long billet, mais donné envie de voir pour quelle motivation en priorité vous êtes attiré par le bio, et pour quel type de produit vous aimeriez basculer vers une routine plus naturelle. Après tout, c’est facile, ça peut commencer juste en achetant un gel douche bio au supermarché!

Et vous, vous en pensez quoi de tout ça? Vous vous posez aussi plein de questions?

Retrouvez d’autres billets sur les cosmétiques bio:

Je vous prépare un prochain article avec une trousse de base pour prendre soin de son visage en mode bio! J’avais préparé ces pistes pour une copine souhaitant s’y mettre, et qui m’a demandé des conseils…

Et pour ne rien rater, venez me rejoindre sur la page Facebook du blog ou dans son infolettre ^^ envoyée au grand max une fois par mois.

N’hésitez pas à partager des anecdotes sur votre passage au bio, ou les raisons pour lesquelles vous avez envie d’essayer des produits plus naturels! Venez papoter ^^ Je serais ravie de savoir ce que mon billet vous inspire!

6 comments on “Beauté: ma transition vers le bio”

  1. C’est un très très bon article, et je partage complètement ton opinion:)
    Il faut aller doucement mais sûrement vers cette transition.
    Et je pense que ça devrait être comme ça pour tous les produits de consommation quotidienne…

    • Bonjour Marion, merci beaucoup pour ton message!
      Oui, je crois que c’est important d’y aller pas à pas, sinon c’est trop intimidant.
      Mais oui, et cela ne s’arrête pas à la sphère de la salle de bain bien sûr… on est d’accord!
      Une belle journée

  2. Bel article pour inciter les femmes a changé leurs habitudes. Il edt important d y aller progressivement en effet pour passer a du 100% bio mais aussi avec le moins de dechets possibles.Savon pour gel douche, shampoing solide pour shampoing, huile vegetale pour remplacer la creme hydratante.. et tant de choses encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *