Que faire à Kyoto? Une bonne idée est de découvrir des temples le long du chemin de la philosophie, du Pavillon d’Argent au Nanzen-ji!

Visiter le Nanzen-ji à Kyoto - idées de choses à faire à Kyoto


Une chose que j’ai adoré faire à Kyoto, c’est passer une journée sur le chemin de la philosphie. Cet itinéraire suit une rivière et passe par différents temples, en commençant par le célèbre Pavillon d’Argent! Je vous le montrais dans la première partie de cet article!

On choisit ensuite où faire halte le long du chemin… car il y a de nombreux temples à visiter, et on ne peut pas tous les voir en une journée! Ma troisième visite est le sanctuaire du Nanzen-ji, vaste lieu qui compte différents temples et un jardin… Je vous y emmène aujourd’hui.

Sur le chemin de la philosophie à Kyoto. Que voir, que faire? Des idées sur le blog de voyage au Japon Birds & Bicycles
Le long du chemin de la philosophie à Kyoto, sous les couleurs de l’automne..

Infos pratiques:

Au sein du Nanzen-ji, il y a différents temples et lieux à visiter. Plusieurs ont un prix d’entrée, souvent entre 300 et 500 yens (moins de 5 €)

Côté hébergement à Kyoto, j’ai une bonne adresse à vous recommander! J’ai beaucoup beaucoup aimé mon séjour dans cet hôtel, qui permet de rejoindre à pied le centre de Kyoto au prix d’une petite marche. Ils servent même un petit-déj traditionnel et l’accueil est sympa. Ils parlent anglais, ce qui est bien pratique. Il y a des chambres traditionnelles (futon) ou à l’occidentale.

Le sanctuaire du Nanzen-ji

La grande porte San-Mon du temple Nanzen-ji à Kyoto - blog voyage au Japon

Ce sanctuaire, haut-lieu du bouddhisme, est l’un des cinq grands temples zen de Kyoto. Son immense parc regroupe de nombreux temples secondaires, et il semble enchâssé contre la montagne environnante, au nord du quartier d’Higashiyama. C’est magnifique: lorsque je le visite, je suis sensible à son ambiance particulière, malgré l’affluence.

Il y a différents lieux qui peuvent être visités, comme la grande porte San-Mon où l’on peut grimper (photo ci-dessus, entrée: 500 yens). Plus haut dans le parc, un bâtiment abrite une grande cloche religieuse, et on croise même un étonnant aqueduc de style occidental…

On peut aussi entrer dans le Hojo, le quartier des prêtres (500 yens, à faire vraiment!), y admirer des panneaux peints et se promener le long de coursives en admirant le jardin sec du Tigre Bondissant. C’est une expérience toujours étonnante qui pousse à méditer de voir ces jardins. On y visionne aussi un film sous-titré en anglais qui raconte l’histoire des lieux. Bien sûr, on évolue ici en chaussons, après avoir ôté nos chaussures comme c’est la coutume dans les temples japonais. Parfois, on les laisse au vestiaire, parfois, on les emporte avec nous dans des sacs en plastique mis à disposition.

A lire aussi sur le blog: mon billet sur les jardins de pierre zen à Kyoto

Le jardin Nanzen-in

Toujours dans le sanctuaire du Nanzen-ji, si comme moi vous adorez les jardins japonais, cela vaut la peine de visiter le Nanzen-in ♡ (entrée 300 yens), un beau jardin japonais entouré de forêt, avec des étangs.

Nanzen-in: le jardin à voir au temple du Nanzen-ji à Kyoto

Un pas de côté et un temple oublié

En poursuivant notre chemin dans le sanctuaire, en sortant du jardin Nanzen-in, on se dirige vers un coin plus calme et on se retrouve dans un petit temple qui semble oublié des touristes, avec une atmosphère dingue, entouré par la forêt. Ici se mêlent des statues de Bouddha et celles de tanuki porte-bonheur. Ce temple semble un peu perdu dans ce vaste sanctuaire et on y goûte le calme!

Rituels shinto au Nanzen-ji

En visitant ces temples, on retrouve aussi les rituels shinto que je trouve si poétiques, avec les louches et fontaines pour se purifier, les voeux de papier ou les cloches pour appeler les esprits. En effet, les sanctuaires japonais mêlent souvent temples bouddhistes et shinto, les deux religions sont entremêlées au Japon.

Plus bas, je vous parle encore de la visite d’un autre temple qui vaut le détour, l’Eikan-do, mais que nous visitons après la nuit tombée… En attendant, je vous montre d’autres curiosités du quartier.

En passant par le quartier d’Higashiyama

Non loin du chemin de la philosophie se trouve le quartier d’Higashiyama, prisé des touristes pour son cachet! Lors de cette journée, nous passons par quelques unes de ses rues aux maisons traditionnelles en bois.

Que faire à Kyoto? Des idées sur le blog lifestyle & voyage au Japon Birds & Bicycles
Sur le chemin de la philosophie, en passant par le quartier d'Higashiyama
Des tanukis

Le long du chemin de la philosophie

Ce qui est chouette sur ce chemin de la philosophie, c’est qu’entre la visite de deux temples on passe par des chouettes adresse, comme je vous le racontais au premier épisode.

On a aussi trouvé des vendeurs ambulants de dango…

Un dango pour la route?

Mon copain craque pour les dango, ces boulettes à base de mochi, de pâte de riz gluant, recouverts d’une sauce. Je ne les aime pas du tout pour ma part! Mais si vous en voyez chez un vendeur de rue, essayez une fois ^^ Ceux-ci, ce sont des teriyaki dango, grillés sur une brochette et recouverts de sauce teriyaki. C’est salé donc, et assez spécial!

Dango, une spécialité japonaise à goûter dans la rue

Après avoir dégusté des ramen dans un restaurant japonais à midi (voir le premier épisode de ce billet voyage au Japon), nous nous arrêtons à présent pour prendre le thé au Café Pomme! Car il est tout près de notre prochaine visite. On y boit un matcha et on goûte une pâtisserie. (Adresse: 44 Jodoji Shimominamidacho, Sakyo Ward, Kyoto, 606-8404, Japon) Sans être extraordinaire, c’est sympathique de faire une pause…

Le temple Eikan-do de nuit

Après avoir visité le Nanzen-ji, nous attendons en fait la tombée de la nuit au Café Pomme, afin de faire une belle expérience! Encore une visite de temple, mais de nuit. A l’Eikan-do, les momiji aux feuilles rouges sont éclairés par des projecteurs, un spectacle nocturne qui attire les foules! De jour, il est aussi magnifique et connu pour ces panoramas magiques en automne.

Les temples ferment à 17h, et à 17h30, il fait nuit déjà. Nous faisons la queue pour y entrer. La file est immense mais avance vite. Dans l’enceinte du temple Eikan-do, nous suivons un parcours fléché en admirant les arbres illuminés dans le noir. Entre les points de vue sur le temple, une pagode sur la colline et les ponts illuminés: c’est vraiment féérique!

L’Eikan-do est un très beau temple, connu pour son architecture variée. On découvre aussi l’intérieur d’un bâtiment religieux, avec une salle étonnante aux poutres multicolores – et un éléphant peint qui montre les dents. Une belle peinture de dragon au plafond décore un autre bâtiment. C’est très chouette!

C’est notre dernière étape pour cette journée le long du chemin de la philosophie, et je vous recommande aussi de voir ce temple si vous n’avez pas encore trop mal aux pieds!

Ensuite, pour notre part, nous filons au coeur de Kyoto, dans le quartier de Pontocho, pour manger des yakitori… Mais c’est une autre histoire!

Pour lire mes aventures au Japon et trouver plein d’idées pour organiser votre voyage, rendez-vous à cette rubrique du blog!

Voici d’autres billets sur Kyoto sur le blog:

Deux excursions à ne pas manquer depuis Kyoto:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot ♡