Lors de mon dernier voyage au Japon, j’ai particulièrement aimé une balade mêlant visites de temples et de jardins à Kyoto: le chemin de la philosophie!

Sur ce chemin, on longe une agréable rivière, autrefois arpentée par les moines, pour se rendre d’un temple à l’autre. Du nord au sud, le chemin de la philosophie (tetsugaku no michi) relie le célèbre Pavillon d’argent (le Ginkaku-ji) au sanctuaire du Nanzen-ji, en passant par de nombreux autres temples. Il faut sélectionner ceux que l’on souhaite voir en priorité, et si on peut lui consacrer une journée. Ce qui est chouette, c’est que le sentier est bordé d’endroits où manger ou boire un thé, ainsi que d’échoppes d’artisans!

Je vous raconte ma journée le long de ce magnifique chemin à Kyoto, en deux parties car j’ai beaucoup de photos à vous montrer.

Infos pratiques
Nous commençons la balade au nord, par le Ginkakuji que nous rejoignons en bus depuis notre hôtel (bonne adresse à recommander!). Nous prenons le bus Kyoto City 5, pour l’arrêt Ginkakuji-michi.

visiter le Ginkakuji à Kyoto sur le Chemin de la philosophie

Au Pavillon d’argent, le Ginkakuji

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Pavillon d’Argent est un des temples les plus visités de Kyoto! A l’origine bâti en 1482, c’était la villa d’un shogun, qui rêvait d’en recouvrir la façade d’argent. Il ne réalisa cependant jamais ce projet: le Pavillon d’Argent n’est donc pas… argenté (contrairement au merveilleux Pavillon d’Or qui est doré, où je vous ai déjà emmenés!). Le lieu fut transformé en temple bouddhiste après sa mort, et conserva ce nom.

Ginkakuji - le pavillon d'argent à Kyoto - blog voyage au Japon
Le Pavillon d’Argent, Ginkakuji

Sur place, on suit un sentier pour admirer le jardin du Ginkakuji sous le flanc d’une colline et orné d’un bel étang. Magnifiques, les momiji flamboient avec leurs feuilles rouges lors de notre visite en automne.

visiter le Ginkakuji à Kyoto sur le Chemin de la philosophie
visiter le Ginkakuji à Kyoto sur le Chemin de la philosophie

Ces jardins japonais sont comme des tableaux changeant avec les saisons, dont il faut admirer les détails: jardins de mousse entre les troncs, feuilles rouges ou floraisons d’automne… On en prend plein les yeux en découvrant le site ♡

Floraisons d'automne dans les jardins japonais de Kyoto


Les feuillages sont incandescents, et les mousses recouvrent le sol de leurs tons délicats de vert, donnant un aspect magique au jardin.

visiter le Ginkakuji à Kyoto sur le Chemin de la philosophie

La villa Hakusasonsô et son jardin

Notre deuxième étape du jour sur le chemin de la philosophie est juste à côté! Il s’agit de la villa Hakusasonsô, qui fut la maison du peintre japonais Hashimoto Kansetsu (1883-1945). Cet artiste était un peintre du style japonais nihonga.

Sa maison et son très beau jardin sont ouverts au public. Comparé au Pavillon d’Argent où le monde se presse, ici nous sommes presque seuls! Nous entrons dans un espace plein de sérénité et de calme. Le jardin est vraiment beau, et doté d’un pavillon ouvert qui servait d’atelier à l’artiste. On admire aussi ses oeuvres pleines de finesse dans la petite exposition à l’intérieur. Infos sur le site web de ce lieu

Autre idée à voir à Kyoto: visite d’une maison traditionnelle, celle d’un artiste céramiste, Kawai Kanjirō.

Et voici des oeuvres de l’artiste Hashimoto Kansetsu, à voir dans les salles d’exposition de la maison.

Le long du chemin de la philosophie

Nous marchons ensuite le long du chemin de la philosophie. Le canal est bordé de cerisiers, en fleurs durant le hanami, et de momiji, dont les feuilles rouges colorent les paysages d’automne. Des petits ponts la traversent. C’est une balade très zen et bucolique!

Sur le chemin de la philosophie à Kyoto - que faire, que voir - voyage à Kyoto

→ On continuera en direction du sanctuaire du Nanzen-ji, notre prochaine visite, que je vous raconterai à la partie 2 de ce billet!

Le long du chemin, on s’arrête pour manger dans un restaurant japonais. Il y a diverses maisons de thé qui donnent envie d’une pause pour se réchauffer sur le parcours! Nous dégustons ce plat: la vieille dame qui nous sert nous dit que ce sont des Sippoku ramen (avec des nouilles, de la viande de porc, et du bouillon de… poisson). Délicieux!

Sippoku ramen à Kyoto

Côté échoppes d’artisans qui ponctuent la balade, on admire l’atelier d’un céramiste, les créations d’un sculpteur sur bois et la petite boutique pleine d’objets en papier washi de Suzuki Shofudo – qu’évidemment j’ai dévalisée! Ne la manquez pas, il y a vraiment plein de jolis accessoires.

Alors, cette première étape sur le chemin de la philosophie à Kyoto vous a plu ? Comme on ne peut pas trop voyager en ce moment à cause du Covid, j’espère que cette petite bulle voyageuse sur le blog vous changera les idées et vous montrera un peu de la magie de ce pays ^^

Je vous montre très vite la suite!

Retrouvez tous les billets sur mes voyages au Japon par là sur le blog. Ne manquez pas non plus ma loooongue liste d’idées de choses à ramener ^^ Ou des idées autour de la culture japonaise.

A épingler sur Pinterest

Voyage à Kyoto - Sur le chemin de la philosophie, dans le jardin du Pavillon d'argent

6 petits mots on Le chemin de la philosophie à Kyoto 1/2 : le Pavillon d’Argent

  1. Tellement beau et dépaysant. Je rêve de pouvoir visiter Kyoto un jour avec ses temples, ses jardins zen et surtout son histoire. Merci pour ce joli partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot ♡