Voyage au Japon - Daitokuji - sanctuaire de temples à Kyoto.

Une d√©couverte qui m’a √©merveill√©e au Japon, ce sont les temples comme je vous l’ai d√©j√† racont√©. Les rituels shintŇć et bouddhistes, les symboles et grappes de tablettes ema √©taient si myst√©rieux et attirants √† la fois pour moi. Et c’est √† Kyoto que j’ai encore √©t√© enchant√©e diff√©remment par la magie des temples

Nous en avons visit√©s quelques-uns qui avaient la particularit√© de renfermer des ¬ę¬†jardins de pierres¬†¬Ľ, ou jardins secs, ces espaces min√©raux invitant √† la m√©ditation, et dont les graviers sont ratiss√©s avec soin par des moines.

Un univers tr√®s √©tonnant, nous qui avons plus l’habitude de nous √©merveiller devant un jardin vivant qu’une composition de rochers, de graviers et de mousse! Au d√©but, l’exp√©rience est d√©routante, on ne sait que regarder, on a de la peine √† ressentir quelque choses, √† comprendre ce qu’on regarde. (voir ¬ę¬†premi√®res impressions¬†¬Ľ plus bas)

Pour visiter ces temples particuliers, le rituel √©tait toujours le m√™me: √īter ses chaussures √† l’entr√©e, et poursuivre la visite en chaussette. Il ne s’agit pas d’entrer dans un b√Ętiment, mais de marcher sur la coursive qui en fait le tour, et de traverser ainsi diff√©rents espaces ext√©rieurs.

Ceux dont je vous parle aujourd’hui¬†ont √©t√© √©tablis au XVe si√®cle environ. Mais parfois, les b√Ętiments que vous traverserez ont d√Ľ √™tre reconstruits apr√®s un incendie ou un autre incident.

Temples: O√Ļ voir des jardins de pierre √† Kyoto?

En une journ√©e √† Kyoto, nous avons coupl√© la visite de¬†trois jardins secs avec la visite du Kinkaku-ji, le magnifique pavillon d’Or (un incontournable!). Les jardins secs se trouvent au sein de temples, et chaque entr√©e revient environ √† 500 yens. Nous avons march√© d’un temple √† l’autre, en parcourant dans l’ordre: le Pavillon d’Or, le Ryoan-ji, puis les deux derniers temples faisant partie du Daitoku-ji, le Daisen-in et le¬†Zuiho-in.

Le Ryoan-ji et son jardin zen

Le karesansui du temple RyŇćan-ji est tr√®s r√©put√© au Japon, on dit que c’est ¬ę¬†l’un des jardins zens les plus parfaits au monde¬†¬Ľ. Il est d’ailleurs au patrimoine de l‚ÄôUnesco depuis 1994, et class√© Bien Culturel Important du Japon. Alors, √† quoi ressemble ce jardin sec? De format rectangulaire, il mesure 25 m√®tres de long. Sur un lit de fin gravier ratiss√© par un moine, 15 roches basaltiques reposent, entour√©es de mousse. Elles sont dispos√©es de telle sorte qu’il est impossible de les apercevoir toutes √† la fois. Le plan de fins graviers symbolise l’oc√©an, alors que les pierres simulent les montagnes. Les sillons de gravier ratiss√©s autour en d’√©l√©gants motifs respirent l’harmonie.¬†Une profonde impression de s√©r√©nit√© se d√©gage de l’ensemble, malgr√© son aspect aride. Mais il faut s’arr√™ter, s’asseoir et la contempler pour la ressentir (voir mes premi√®res impressions h√©sitantes plus bas).

Jardins de pierre à Kyoto: le ryoan-ji, un incontournable

Un c√īt√© de l’immense karesansui – pour que vous imaginiez l’ambiance

Ce tableau de pierres se trouve au sein d’un tr√®s beau jardin japonais, que je vous recommande de visiter. Bien s√Ľr, il comporte un √©tang, les arbres sont taill√©s √† la japonaise avec une ma√ģtrise totale de leur forme, on y voit des petits pavillons… En automne, on y voit des momiji flamboyants, et il y a aussi des parterres de mousse…

Ce temple se situe √† 15 minutes de marche du Pavillon d’Or.¬†

Quelques photos du Ryoan-ji et de son jardin

Voyage au Japon - Le temple Ryoan-ji à Kyoto  

En passant sur les coursives on a un aperçu des salles traditionnelles  en tatamis

Le jardin du temple Ryoan-ji à Kyoto

 

Visiter le Daisen-in: un petit bijou de Kyoto ‚ô•

Le sanctuaire Daitoku-ji comprend une vingtaine de temples: ¬†un des plus beaux jardins de pierres de Kyoto y est nich√©. Sans se perdre dans ce parc de temples qui tient parfois du labyrinthe, il faut trouver le Daisen-in, qui garde farouchement le secret de son tr√®s beau jardin zen. En effet, il est formellement interdit d’y prendre des photos, donc je ne peux vous le montrer! √Ä d√©faut d’y voler des images, il faut le voir absolument pour s’√©mouvoir de ses harmonies parfaites.¬†Chaque tableau est truff√© de symboles, les pierres ayant diff√©rentes interpr√©tations selon leur forme et leur emplacement. Les arrangements laissent ici une place plus importante aux mousses et aux plantes, qui forment de sortes d’oasis dans le paysage min√©ral.

Le Daisen-in est class√©¬†Tr√©sor National du Japon.¬†Il m’a beaucoup plus plu que le Ryoan-ji, je pense qu’il est plus accessible au n√©ophyte comme ses jardins zens m√™lent pierres, graviers et plantes… El√©ments familiers, les plantes forment un pont entre nous et ce monde min√©ral plus difficile √† appr√©hender.

Le Daitoku-ji se situe √† 25 minutes de marche du Pavillon d’Or.¬†

D√©tail d’un temple au Daitoku-ji – un sanctuaire de Kyoto qui en comprend une vingtaine

Le temple Zuiho-in et son jardin de pierres

Toujours dans l’ensemble du Daitoku-ji, un autre temple que j’ai aim√© visiter est le ZuihŇć-in.¬†L’exp√©rience est similaire au Daisen-in: en marchant en chaussettes sur des coursives, on traverse diff√©rents tableaux harmonieux. Je les ai trouv√© un peu moins exaltants que ceux du Daisen-in, mais ils valent aussi la visite, et ici on peut prendre des photos! L’histoire des lieux est particuli√®re, car ce temple a √©t√© construit par un chef militaire converti au christianisme. C’est pourquoi les rochers dessinent une croix dans un des jardins secs…

Apr√®s ces diff√©rentes visites, on commence √† avoir froid aux pieds… Pensez √† mettre des chaussettes √©paisses si comme nous vous effectuez ces visites en novembre. C’√©tait dr√īle de voir que plusieurs visiteurs japonais d’un certain √Ęge portaient des chaussettes avec les orteils s√©par√©s (ces sortes de gants de pieds) et bariol√©es: cela leur donne un air comique alors qu’ils sont en pleine contemplation du jardin zen. Un petit c√īt√© farfelu sympathique!

Pierres du jardin sec au DaitokujiJardins secs à Kyoto    

Quelques photos au sein du sanctuaire Daitoku-ji

Daitokuji - sanctuaire de temples à Kyoto. Voyage au Japon  Daitokuji - sanctuaire de temples à Kyoto.

Premières impressions dans un jardin sec japonais

Au Ryoan-Ji, j’observe les visiteurs japonais, assis face au spectacle du karesansui, le regard plong√© sur ce paysage min√©ral dans lequel ils semblent s’immerger totalement – mais dont la z√©nitude m’√©chappe encore. Je m’assieds et cligne des yeux en observant tour √† tour l’ensemble harmonieux, et chaque personnalit√© rocheuse pr√©sente. Haussement d’√©paules. Ce jardin aride vide mon esprit de toute pens√©e – la rocaille peine √† m’√©mouvoir, mais elle ne m’√©nerve pas non plus. Je ne pense plus. Je suis de marbre. C’est peut-√™tre √ßa la z√©nitude? Le reste du jardin – avec sa v√©g√©tation – m’enthousiasme, me donne envie de projets, de marcher pieds nus dans la mousse… Le jardin sec m’apaise totalement… Mais il faudra que j’en visite plusieurs pour commencer √† m’enthousiasmer de ses formes, √† reconna√ģtre quelque chose de familier dans cette discipline, et enfin √† ressentir de l’admiration pour ces paysages artificiels.

A épingler

O√Ļ voir des jardins de pierre √† Kyoto?

Et vous, avez-vous visit√© ce type de jardin, ou cela vous fait-il envie? Qu’avez-vous ressenti? Une envie de ratisser des graviers peut-√™tre? :P

A lire aussi sur le blog sur le thème du Japon:

Et retrouvez TOUS les billets voyage sur le Japon par l√†! Parce qu’il commence √† y en avoir pas mal quand m√™me… (24!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot :)