Home Voyage au Japon Les merveilles de Nikko au Japon: le sanctuaire Toshogu

Les merveilles de Nikko au Japon: le sanctuaire Toshogu

par kantutita
Publié le Mis à jour le
Visiter Nikko au Japon: carnet de route sur le blog voyage & lifestyle

Prochaine étape de mon voyage au Japon d’un mois: Nikko et le Toshogu, son illustre sanctuaire. Hyper renommé pour ses bâtiments richement décorés et colorés, il y a tant de détails splendides à y voir!

Voici mon carnet de route de mon mois au Japon en 2013 en photos.

Niché dans les montagnes à quelques heures de Tokyo, Nikko est une destination célèbre pour son riche patrimoine culturel! Son majestueux temple du Toshogu, classé au patrimoine de l’Unesco, attire de nombreux visiteurs dans la préfecture de Tochigi. C’est un incontournable si on en croit les Japonais et l’Unesco! Et on a bien fait de leur faire confiance…

Le sanctuaire de Nikko est célèbre pour ses temples ornés de décorations foisonnantes. L’ostentation règne partout, avec du vermillon et du doré, des matériaux précieux! Ce lieu est à l’opposé de la sobriété habituelle des lieux sacrés japonais.

Patrimoine du Toshogu à Nikko
La merveille de Nikko au Japon: le sanctuaire Toshogu

Où dormir à Nikko?


Nous passons la nuit dans un superbe ryokan dans la ville thermale voisine de Kinugawaonsen (voir plus bas). Un trajet en train permet de rejoindre facilement les temples du Toshogu de Nikko. C’est pratique, et on trouve des ryokans à différents budgets à Kinugawaonsen.



Visite du sanctuaire Toshogu de Nikko


Le sanctuaire Toshogu de Nikko, fondé en 1617, est dédié à la mémoire du célèbre premier shogun Tokugawa Ieyasu (je vous parlais de son château à Kyoto par là). C’est un lieu vénéré au Japon, et le mausolée de ce personnage historique.

Le sanctuaire de Nikko, somptueux, est célèbre pour ses décorations élaborées et ses sculptures colorées. En parcourant ses allées, j’ai été émerveillée par plein de détails minutieux! Plus de 15 000 artisans auraient uni leurs talents pour créer cette merveille.

Mais sa renommée veut aussi dire qu’il y a une sacrée foule lorsqu’on le visite… Ce que je trouve peu agréable. Bon c’est dimanche aussi quand on s’y rend.

A ne pas manquer: la pagode du Toshogu



On parcourt le site en admirant ses différents éléments: une pagode rouge sur cinq étages, emblématique de Nikko mais aussi des temples avec une déco foisonnante et des dragons peints au plafond. On enlève ses chaussures bien sûr pour pénétrer dans les bâtiments.

Les Japonais prient devant des statues, et l’odeur de l’encens flotte dans l’air. Nous assistons aussi à une prière commune, c’est très dépaysant.

→ A épingler sur Pinterest!

Voyage au Japon: découvrir le sanctuaire Toshogu à Nikko!

Les sculptures d’animaux au temple de Nikko

Les sculptures d’animaux sur les façades des temples, peintes en couleur, sont une merveille!!

Une sculpture célèbre est celle des Trois Singes Sages qui se cachent les oreilles, la bouche et les yeux (Sansaru), ou celle d’un chat endormi, toutes deux  du sculpteur renommé Hidari Jingorô.

Trois Singes Sages au Toshogu de Nikko

Les ema du Toshogu à Nikko: le zodiac chinois

Les illustrations sur les ema du temple du Toshogu à Nikko, ces tablettes votives, représentent les animaux du zodiac chinois et d’autres symboles comme les trois singes sages. Elles sont très variées! Si comme moi les ema vous fascinent, c’est le moment d’en photographier ou d’en ramener ;)


La nature omniprésente

Comme c’est souvent le cas avec les temples japonais, celui de Nikko est intégré à la nature environnante.

Le complexe de temples de Nikko est entouré de forêt: comme on est en automne, les feuilles dorées donnent une atmosphère particulière aux lieux. 12’000 cèdres entourent le site d’après l’office de tourisme.



Plus de photos: ce que vous verrez si vous visitez le sanctuaire Toshogu à Nikko


Un de mes beaux souvenirs, c’est d’ensuite se poser au calme dans un salon de thé, pour prendre un matcha. On choisit un café / boutique de porcelaine tenue par deux grands-mères adorables. Malgré la barrière de la langue, elles sont accueillantes avec leurs sourires et nous offrent des origamis en forme de « samurai helmet » (casque de samouraï), en mimant bien ce que c’est!



Voyager slow au Japon: Kinugawaonsen

Kinugawaonsen

A notre arrivée autour de Nikko l’après-midi, après notre étape précédente à Kamakura, c’est un peu speed pour visiter le sanctuaire du Toshogu!

Plutôt que de se dépêcher, on décide de leur consacrer la journée du lendemain, et de prendre le temps de flâner à Kinugawaonsen, où se trouve notre hôtel: une belle auberge traditionnelle.

Notre copine Pauline avec qui nous voyageons a eu du flair en réservant ce ryokan dans cette petite ville: il suffit ensuite d’un trajet en train pour rejoindre le Toshogu de Nikko.

Sa rivière et ses ponts sont emblématiques de Kinugawaonsen, une destination thermale. Regardez! On se sent transportés ailleurs…


Même si elle est tournée vers le bien-être, Kinugawaonsen a pour mascottes… 7 démons à travers la ville, et nous en rencontrons quelques uns! Celui avec la massue se nomme Kinuta. Un local nous propose de nous prendre en photo avec un autre démon.

Nos pas nous mènent ensuite vers un funiculaire…


La vue du haut du Kinugawaonsen Ropeway

Balade en haut du funiculaire Kinugawaonsen Ropeway

On monte dans le funiculaire Kinugawaonsen Ropeway et on prend un bol d’air au sommet. C’est calme, avec une belle vue sur les montagnes…

La vue depuis le funiculaire Kinugawaonsen Ropeway

On suit le petit sentier de balade à travers la forêt, et on découvre un mini sanctuaire et ses tori. C’est très typique et authentique, avec très peu de monde.


Des singes en cage se trouvent au départ du téléphérique – oh on pourrait les laisser en liberté par là je trouve… comme dans la montagne des singes de Kyoto!

Bref, la balade en haut du funiculaire Kinugawaonsen Ropeway n’est pas un incontournable, mais un pas de côté sympathique! Et nous on aime beaucoup les pas de côté même anodins comme celui-ci ^^

Voilà pour cette étape de mon voyage au Japon à Nikko! Le lendemain, on file découvre un autre coin qui vaut une escale: Hakone, ses sources d’eau chaude et son activité volcanique étonnante!


A épingler sur Pinterest: voyage au Japon, escale à Nikko!

- Favoris -

Livre Jane Austen

Sur le même thème

-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00