Connaissez-vous le mouvement Lolita, et ces looks inspirés de la mode japonaise? Eh bien ils suscitent aussi l’engouement en France! Je m’en suis rendu compte lors d’un événement à Nancy…

Toutes les photos de cet article ont été prises par Studio Galy – un des photographes attitrés de l’événement. Je le remercie !

Dimanche 28 août, j’ai eu la chance de faire un saut au « Modern Doll Festival » à Nancy, un événement dédié au Lolita. Vous savez, ce sont ces filles passionnées par les robes à froufrou et à dentelles de la mode japonaise! Un courant né dans les 90s à Harajuku. J’ai eu l’impression d’être entourée de jolies petites poupées. Magique!

Venue en tant qu’observatrice, j’ai admiré les toilettes de ces dizaines de lolitas françaises réunies, chacune avec une jolie robe, une belle coiffure, un maquillage et un look travaillé. Et les looks sont variés, car il y a différents courants dans la mode lolita.

Les 3 principaux,souvent cités, sont le Gothic lolita, le Classic lolita et le Sweet lolita. Mais de nombreux sous-genres existent!

Des belles robes, pour les occasions spéciales

Les lolitas avec lesquelles j’ai pu échanger m’ont confié qu’elles ne portaient pas ce look tous les jours, même un accessoire – certaines par peur d’être décrédibilisées au bureau, d’autres par praticité ou crainte d’abîmer leurs précieuses tenues! Parce que chaque robe demande un petit budget – dès 70 € environ.

Ces robes féériques pour grandes filles sont donc plutôt portées lors de leurs sorties de la vie privée, et les tenues les plus excentriques sont réservées aux conventions et événements lolita.

Un regret exprimé par plusieurs lolitas, c’est l’incompréhension et les préjugés face à leurs looks. Si le style gothique est connu du grand public et accepté, elles râlent qu’il arrive qu’on leur lance dans la rue une remarque déplacée sur le carnaval… (⊙▂⊙) Car attention, il ne s’agit pas de cosplay!

Lolita, un autre registre de la féminité

Et parfois l’amalgame entre le lolita de la mode japonaise et l’expression lolita pour parler d’une aguicheuse les dérange. Mais non, leurs tenues jouent sur un registre différent de la féminité, mais ne sont pas aguicheuses, et leur comportement ne vise pas la séduction!

Elles s’habillent avec ces vêtements qui font tantôt penser à des robes de poupées ou à des tenues des siècles passés, hors des codes standards de la féminité et de la mode, mais c’est avant tout pour se plaire à elles-mêmes. Certaines de ces filles m’ont aussi dit que le lolita leur avait permis d’accepter leur part de féminité… en la poussant à l’extrême.

J’ai également été fascinée d’en apprendre plus sur le lifestyle lolita. De l’extérieur, on pourrait penser que le lolita n’est que lié à la mode, mais certaines filles poussent le lolita plus loin et parlent d’un style de vie. Ce que j’ai compris, c’est qu’il s’agit de se conduire avec candeur et douceur, et les activités plébiscitées sont de boire du thé et de lire des romans victoriens. Jane Austen semble être l’auteure de prédilection de nombreuses lolitas!

J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir les coulisses de ce courant et de discuter avec ces filles toutes très charmantes, toutes créatives avec leur look!

L’événement leur a permis de faire du shopping sur des stands (une aubaine car généralement elles commandent sur internet), de se retrouver le samedi autour d’une tea party et de profiter de deux concerts japonisants!

Des liens, des liens!

Vous pouvez admirer les tenues de gothic lolita de Pommandarine et de Yumi (en photo ci-dessus) organisatrices de cet événement, sur leurs blogs respectifs. De quoi s’inspirer !

Bon et tout le monde me demande si j’ai craqué pour le lolita – mais en fait j’étais vraiment là pour découvrir ce courant de mode alternatif en tant qu’observatrice ^^ J’en ai pris plein les yeux et j’ai adoré leurs looks! Sinon je suis très attirée par la mode japonaise et j’ai quelques jolies robes ramenées de Tokyo que j’adore, aux coupes un peu poupée ^^ mais plus faciles à porter.

Et vous, rêvez-vous de robes kawaii et de froufrous? ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot :)