Menu


Lectures

Manga magique: L’Atelier des sorciers

Ça vous dit un manga de fantasy trop mignon? La série L’Atelier des Sorciers regorge de féerie et de créatures incroyables!

Quand j’ai un coup de coeur pour un manga, je vous le recommande volontiers sur le blog! En général, je suis plutôt attirée par deux styles. Les mangas mettant en scène la vie contemporaine au Japon, ce pays qui me fascine. Il y en a de si beaux, plein de sensibilité ♡!

Ou alors, j’aime les mangas qui nous entraînent dans un univers fantastique… qui font travailler notre imagination et nous font rêver. Ici, on se retrouve dans un univers plein de magie!

L’Atelier des Sorciers est un manga de l’auteure Kamome SHIRAHAMA, encore en cours. Il est édité en France aux éditions Pika depuis 2018, et il existe pour le moment 9 tomes. Que j’ai dévorés après les avoir empruntés à la bibliothèque! Mais en fait c’est un tel coup de coeur que je pense me les offrir ^^

J’ai aussi vu ces tomes en plus, je me demande si ce sont des recettes ou des anecdotes dans cet univers! Si vous savez dites-moi!

Coco l'apprentie sorcière - manga

Le pitch de l’Atelier des Sorciers

Comment commence l’histoire…

Coco devient sorcière par un coup du hasard! Elle qui ne vient pas d’une famille pratiquant la magie, elle a toujours été attirée par ce monde… mais est totalement « « ignorante »! Lorsque suite à un incident, le maître sorcier Kieffrey prend la petite fille sous son aile, elle va devoir apprendre les règles de ce nouveau monde. Et elle va découvrir bien des secrets! A commencer par comment tracer des sorts avec de l’encre magique. Et pourquoi certains sorts sont totalement interdits, à cause de la propension des humains à abuser de la magie, résultant en d’atroces guerres par le passé.

Elle rencontre les trois autres jeunes filles qui sont des disciples de l’atelier des sorciers de Kieffrey, et qui ont chacune leur caractère: Tetia, Agathe et Trice.

Très vite, Coco se heurte à un groupe de sorciers malfaisants, la Confrérie du Capuchon, qui semble avoir un intérêt particulier en elle et ses capacités… Eux utilisent les sorts tabous les plus noirs et recherchent ceux qui ont été perdus, écartés pour leur dangerosité.

Au fil de leurs aventures, des défis à relever et des dangers, on va en apprendre plus sur le passé des différents personnages. Malgré la naïveté et le côté tout mignon, il y a une part d’ombre dans le monde des sorciers!

Pourquoi je craque pour ce manga

  • C’est tout mignon!

    C’est clairement un manga adressé à un jeune public, mais j’y trouve vraiment mon compte! Les personnages (les gentils) sont bienveillants et vraiment mignons. Trois des apprenties sorcières sont très kawaii et les dialogues sont un peu guimauve en conséquence. La quatrième, elle, est ténébreuse… Mais face à cela, il y a un monde qui peut basculer à cause de la folie des hommes. Et des sorciers qui ne reculent devant rien!
Flash-back: première rencontre de Coco avec l’inquiétante Confrérie du Capuchon
  • Des créatures fantastiques

    Je suis absolument fan de toutes les créatures incroyables imaginées par Kamome Shirahama! Mon favori est le ver pinceau, que je rêverais d’avoir comme animal de compagnie tellement il est cute. C’est un ver tout fluffy qui… non mais il faut le lire pour comprendre. Il y a des hybrides si poétiques! On croise des baleines ailées dans l’océan, des oiseaux de mer étranges,… tous sont fascinants graphiquement. Les monstres marins sont eux bien flippants, berk.
♡ ♡ ♡
  • Des objets magiques géniaux

    L’imagination de l’auteure m’enchante aussi avec tous les objets magiques inventés par les sorciers. Certains sont si ingénieux! J’aimerais pouvoir les sortir des pages.
  • La mécanique des sorts

    Dans des appendices, le fonctionnement des sorts est expliqué. Ceux-ci sont tracés sur des carnets aux pages rondes, avec une plume et de l’encre magique. Entre les symboles intrigants et l’explication de leur fonctionnement, on y croirait presque! Cela doit être amusant à lire quand on est enfant et qu’on peut ensuite s’amuser à reproduire les sorts sur du papier.
  • Un monde complet et complexe

    Le monde de Coco a de la profondeur, avec un code de conduite des sorciers, un parcours initiatique pour les apprentis, une histoire qui remonte loin, des personnages qui ont vécu des hauts et des bas. On découvre une galerie de personnages aux rôles précis dans la société des sorciers, et des créatures fantastiques dont on apprend les moeurs – comme les loups à écaille ou les greffons. Si le ton de l’histoire est mignon et met de bonne humeur, l’univers n’est pas du tout superficiel.
  • Des dessins fantastiques

    Je ne suis pas du tout une experte en mangas et bien incapable de décrypter les styles de dessins. Mais j’ai adoré le style de Kamome Shirahama, plein de mouvement et avec un soin dingue donné aux détails… des vêtements, des créatures, des villes. Rien que les couvertures des albums sont splendides.

    En plus des créatures hybrides, il y a de nombreux personnages, tous ont des costumes de sorciers étudiés. J’adore les cheveux longs des personnages qui flottent autour d’eux ♡ comme ceux du sage Berdalute (qui se déplace toujours assis dans une chaise dotée de pattes, c’est assez cocasse).

    Et la cerise sur le gâteau, ce sont les lieux mis en scène, dignes d’un roman de fantasy. Les villes médiévales sont merveilleuses, tout comme la tour bibliothèque au milieu des flots, ou l’académie des sorciers sous l’océan. Je fais des rêves récurrents que j’adore où je me balade dans des villes médiévales au patrimoine intéressant, et celles-ci sont dignes d’un rêve, les illustrations ont un fort pouvoir évocateur!


De la fantaisie, de la magie, des créatures incroyables et une bonne dose de mignonnerie. J’ai bien craqué pour cette série de mangas et je vous la recommande!

Je remercie mon copain Guigui car c’est lui qui me l’a conseillée ♡

Ce manga a été publié dans un magazine seinen au départ (pour jeunes adultes masculins, tout est genré dans le marketing de manga c’est épouvantable) mais il y a vraiment du girl power là-dedans! Personnellement, si j’avais des enfants qui lisaient des mangas je ferais attention à comment sont représentées les filles dans le récit, parce que le Japon n’est pas vraiment le pays de l’égalité…

→ Voir par ici tous mes conseils de mangas sur le blog! De mangas plein de sensibilité nous entraînant dans le quotidien au Japon à d’autres séries fantastiques…

5 Comments

  • Alexandrine
    19 mars 2022 at 9:19

    Ohhh, je suis pas très manga mais celui-ci me tente vraiment !!! Je pense les acheter, et ça plaira vraiment aux enfants du coup. Effectivement, je fais attention à ce qui tombe entre leurs mains 😅

    Reply
    • kantutita
      21 mars 2022 at 8:18

      Oh, je suis contente alors si ça te donne envie! :) Ah c’est le côté magique hein qui t’attire!

      Je trouve qu’en matière de manga le plus dur c’est de trouver le genre qui nous plaît parmi l’avalanche de séries existantes.

      Tu as raison de surveiller les lectures de tes jeunes! :P

      Reply
      • Alexandrine
        21 mars 2022 at 10:28

        Oui sûrement le côté magique 😊 Mais aussi les dessins, c’est mignon mais pas bébé j’ai l’impression.
        Oui c’est la première fois que je tombe sur un manga que j’ai vraiment envie de lire, j’avoue !

        Reply
  • Golden Cheer Grahams
    26 mars 2022 at 2:26

    Ce mange est dans ma liste des futures séries à acheter depuis quelques mois ! L’univers me paraissait tellement mignon, j’avais trop envie de m’y plonger. Et tu m’as confortée dans cet avis !
    De ce que j’ai cru comprendre « La cuisine des sorciers » est un mélange entre une recette et des compléments de l’histoire quotidienne des personnages. Les recettes sont présentées un peu comme les fiches techniques des sors, donc j’imagines qu’on peut aussi les réaliser « pour de vrai ».

    Reply
    • kantutita
      28 mars 2022 at 9:55

      Coucou!
      Oh oui il est trop mignon ce manga si tu aimes les histoires de sorcières. Tu me diras si tu as accroché!
      Il faudra que je jette un coup d’oeil à ces recettes dans les tomes de « cuisine » alors, ça fait patienter en attendant la sortie de la suite!
      Une belle semaine à toi ;)

      Reply

Leave a Reply