Aujourd’hui, je voulais vous faire un retour sur mes expériences de jardinage de l’année dernière… Je voulais vous en parler cet automne, et puis je n’ai pas eu le temps!

Alors voilà un bilan de mes succès et fiascos dans mon potager urbain – en attendant de pouvoir lancer la saison 2019! C’est assez drôle je trouve de voir l’évolution en photo à mesure que les plantations poussent :)

Récolte du jour - potager urbain

Avec ces beaux jours, cela me démange de commencer à planter des graines, et j’imagine que vous aussi pour celles qui s’essaient aux joies du potager – que ce soit en pots sur un balcon ou sur un bout de jardin.

Le grand événement de l’an dernier, c’est: le retour de mon carré potager ♥ Après quelques années sans la possibilité d’installer mon carré potager, j’ai été folle de joie de pouvoir le placer dans le jardin commun de mon petit immeuble l’été dernier (on n’est que 3 apparts). C’est le genre d’installation pratique que l’on peut aussi placer sur une grande terrasse, ou dans une cour. Nous l’avons installé en juillet, du coup c’était déjà un peu tard dans la saison, mais j’étais tellement contente d’enfin pouvoir m’y remettre! Il offre quand même plus de place, et avec la rotation des cultures, je peux y planter plein de choses au fil de la saison. La dernière fois que je l’avais, c’était à Montpellier (je vous expliquais le principe de ce type de potager ici).

Mon carré potager - potager urbain

Bilan de mon potager urbain

Les tomates cerises: le grand succès de la saison

Après avoir installé mon carré potager, j’y ai déménagé deux pieds de tomate Black Cherry que je faisais pousser dans un pot. Ils avaient démarré très lentement et puis se sont épanouis. Quel succès! On a eu plein de ces petites tomates sombres et goutûes jusqu’en… octobre!

Tomates cerise Black Cherry - Potager urbain

Les graines viennent de la Box à Planter

Carré potager - Jardinage urbain - Blog Birds & Bicycles

En fin de saison, je me suis retrouvée avec un buisson foisonnant de tomates! Je l’ai laissé prendre un aspect un peu sauvage

Black Cherry - Pousses de tomates cerises dans mon potager urbain

Arrivez-vous à croire que ce que vous avez vu sur la photo précédente, c’est l’évolution de ces petites pousses en quelques mois?

Le basilic, plante amie des tomates

A leur pied, j’ai placé une plante complémentaire qui éloigne certains parasites: le basilic! Là aussi la récolte a été très abondante. Je vous montrais comment on a fait notre pesto maison avec toutes ces feuilles de basilic, miam!

Roquette et jeunes pousses

J’ai aussi fait pousser de la roquette et j’en ai profité pour récolter ses graines pour les replanter l’an prochain. J’adore le goût de la roquette toute fraîche, cueillie juste avant de préparer la salade.

Roquette de balcon - Jardinage

Betteraves Golden

Je les avais plantées l’été dernier, et j’ai attendu qu’elles grossissent… J’en avais placé 5 dans un carré. (Le principe du carré potager, c’est de diviser la surface en 3X3 espaces pour y planter différentes espèces dans un carré, plutôt qu’en ligne dans un potager classique, voir cet excellent livre pour le détail!) Il y en a deux qui ont atteint une bonne taille, mais les autres sont restées un peu riquiqui. On les a mangées crues, en carpaccio :)

Betteraves golden

Mes graines de betterave viennent de cette jolie box de l’Echoppe végétale

Les fiascos

Il y a aussi des ratés au potager, c’est pas grave, c’est comme ça qu’on apprend… et parfois la météo et les conditions ne sont pas de notre côté, ou il y a des paramètres qu’on ne maîtrise pas en tant que débutant. Par exemple, j’ai placé des graines d’oignon, de pois et d’épinards qui ne sont jamais sorties de terre! (Quoique les pois je crois qu’ils se sont réveillés là 9 mois plus tard!) Faisait-il trop chaud? La terre était-elle trop lourde à leur goût? En tout cas, on ne les a pas vus sortir le bout de leur nez.

Paresseuse aubergine de balcon

Mon pied d’aubergine ronde bio, acheté sous forme de plant, a donné… un seul fruit! Et ce n’est pas une question de place: chez ma mère, les aubergines en pots aussi en donnent plein! Bon mais elle a la main hyper verte.

Aubergine ronde sur le balcon

Cornichon sur le tard

Mon pied de concombre cocktail planté tard dans la saison (à cause de l’installation tardive du potager) était très mignon avec ses vrilles mais il n’a … pas daigné donné le moindre fruit. Je ressaie cette année en le plantant plus tôt!

Concombre cocktail - Potager urbain

Jardiner sur le balcon

En plus du carré potager, j’ai un bac sur pied et plein de pots sur ma terrasse!

Récoltes: modestes mais chouettes

Dans un grand bac à pied en plastique vert, j’ai fait pousser des radis et de la mâche, ainsi que des haricots. Cela fait des récoltes de petites quantités, mais je suis quand même à chaque fois tellement fière de manger ces légumes qui ont poussé sous mes yeux. Et puis le côté pédagogique est incroyable: on découvre comment ces aliments qu’on croit connaître se développent, et on apprend la patience!

Les plants de fraisiers se sont développés mais n’ont donné que peu de fruits. Je les ai placés dans un joli pot suspendu… Mon souci sur ma belle terrasse entourée d’une glycine, c’est que celle-ci fait beaucoup d’ombre et a tendance à vouloir étouffer les plantes qu’elle arrive à atteindre!

Un plant de tomates acheté au marché des plantes du jardin botanique m’a donné de généreuses récoltes de tomates cerises jaune orangé. Mais elles étaient moins goûtues que mes Black Cherry, variété que je préfère!

Tomates cerises - potager de balcon

Potager urbain: les herbes aromatiques sur le balcon

Comme herbes aromatiques, nous avions l’an dernier un basilic thaï (plant) idéal quand on cuisine souvent asiatique, de la menthe, du persil (planté en graines) et notre ciboulette chérie (qui nous suit depuis plus de 5 ans à travers la France), qui ressort de terre chaque année.

BASILIC THAI SUR LE BALCON

Basilic thaï dans une jardinière

Des astuces de jardinage que j’ai adoptées:

  • Je pratique la rotation des cultures pour éviter d’épuiser la terre
  • Je place du paillage pour économiser l’eau, sous la forme de petits copeaux de bois. Cela empêche la terre de sécher trop vite en été.
  • J’utilise des graines bio reproductibles, ainsi je peux les récolter d’une année à l’autre.
  • Sauf exception je préfère faire mes plantations à partir de graines. Oui c’est plus dur mais aussi plus intéressant non? Les plants, y’a pas assez de challenge :P

J’ai commencé à lister les espèces que je voulais planter cette année dans mon carnet de jardinage. Je me réjouis: je vais bientôt commencer à faire germer les premières graines sous serre, dans mon appart! Il faudra alors les chouchouter, maintenir la terre humide… C’est tout un travail mais j’ai hâte de m’y mettre!

Et vous, êtes-vous aussi des adeptes de jardinage?

4 petits mots on Jardinage: bilan de récolte dans mon potager urbain

  1. J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un enchantement. Très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

  2. Moi j’ai juste semé sous mini-serre mes œillets de la Box à planter de cet hiver. Je crois qu’ils ont filé mais ont bien repris malgré tout. J’espère que ça va tenir, parce que la tige me paraît fragile quand même. On verra bien.
    Je compte aussi récupéré des graines / pépins / noyaux de fruits et légumes bio qu’on aura achetés. J’ai hâte de voir ce que ça va donner ! Je vais semer tour ça dans les jours qui viennent.

    • Oh, tu t’y es mise aussi alors ^^
      J’aime beaucoup les oeillets c’est si joli! Mais je suis pas très douée avec les fleurs…
      Je me réjouis de voir ce que tu vas faire pousser à partir de tes légumes bio! :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot :)