Mon avis sur le roman Water Knife de Paolo Bacigalupi - Un thriller √©colo sur l'eau¬ę¬†Water Knife¬†¬Ľ de Paolo Bacigalupi dresse le portrait d’une Am√©rique en guerre pour l’or bleu… Un roman √† se mettre sous la dent!

J’ai bien envie de donner une claque √† ma PAL cette ann√©e! Et de vous parler plus r√©guli√®rement de mes lectures… La derni√®re en date est un thriller √©cologique, le roman ¬ę¬†Water Knife¬†¬Ľ de l’auteur am√©ricain Paolo Bacigalupi. J’ai lu la VF, parue l’automne dernier Au Diable Vauvert (et qui porte quasi le m√™me titre que la version en VO, ¬ę¬†The Water Knife¬†¬Ľ).

Je connais bien cet auteur pour avoir lu plusieurs de ses livres de science-fiction engag√©s… Il dresse ici le portrait d’une soci√©t√© chaotique et injuste, extrapol√©e √† partir de la n√ītre (comme dans ¬ę¬†La Fille Automate¬†¬Ľ d’ailleurs, son premier roman). L’univers est dense, r√©gi par ses propres r√®gles, et peupl√© de personnages plut√īt attachants…

Apr√®s avoir tourn√© la derni√®re page, j’ai eu tr√®s envie de vous le conseiller!

L’intrigue du roman Water Knife

Mon avis sur le roman Water Knife de Paolo Bacigalupi - Un thriller √©colo sur l'eauImaginez un futur o√Ļ la s√®cheresse frappe les USA… L’eau devient une ressource pr√©cieuse, si pr√©cieuse que certains sont pr√™ts √† tout pour se l’approprier. Les grands fleuves comme le Colorado sont couverts pour √©viter les pertes dues √† l’√©vaporation, et les villes qui ne peuvent s’approprier une part du g√Ęteau voient leur population se vider. Car sans eau, pas de vie, pas de ville!

Les r√©fugi√©s climatiques, jet√©s sur les routes, forment des ghettos et tentent d√©sesp√©r√©ment de traverser les fronti√®res, au prix de leur vie souvent…

Les avocats du Nevada, de l’Arizona ou de la Californie m√®nent la danse. Les droits de l’eau se monnaient √† coups de proc√®s. Leurs hommes de main attaquent sur le terrain ceux qui profitent des ressources sans autorisation. Avec des actions secr√®tes, et d’autres chocs comme la destruction de barrages…

Les arcologies, o√Ļ l’eau circule en circuit clos

Les r√©fugi√©s climatiques venus du Texas sont nombreux √† s’ensabler aux abords des villes, √† vivre de tr√®s peu. Les plus chanceux travaillent √† la construction d’arcologies, souvent pour des firmes chinoises. Dans ces complexes luxueux o√Ļ vivent les nantis, l’eau coule des lavabos et des pommes de douche, un vrai miracle! Des fontaines rafra√ģchissent les halls, une eau filtr√©e et soigneusement r√©cup√©r√©e…

La jeune Maria, elle, survit dans la poussi√®re de Phoenix, √† l’ombre de ces complexes. L‚Äôorpheline texane se d√©m√®ne pour s’en sortir sans se prostituer, contrairement √† sa meilleure amie, une autre migrante. Pendant ce temps, sous les temp√™tes de sable, la reporter Lucy documente le quotidien mis√©reux de la ville, la violence des gangs qui la tiennent √† la gorge, et fouine autour des meurtres non-√©lucid√©s, un passe-temps dangereux…

Angel, homme de main de la puissante Catherine Case, va croiser la route des deux femmes… Lui est un Water Knife, √† la fois assassin et espion pour Las Vegas! Les int√©r√™ts des uns et des autres vont se rencontrer ou se heurter…

Je ne vous en dirai pas plus, pour éviter de vous spoiler ;)

Pourquoi il faut lire ¬ę¬†Water Knife¬†¬Ľ!

Ce roman de science-fiction gla√ßant m’a tenue en haleine et je l’ai lu en quelques jours! Paolo Bacigalupi nous immerge dans un univers dense, une extrapolation de notre monde, √† la fois famili√®re et si diff√©rente…

Il est d√©rangeant, parce qu’il repose sur un sc√©nario cr√©dible… Comment les √Čtats-Unis vont-ils g√©rer les p√©nuries d’eau du si√®cle √† venir? Il pousse le lecteur √† s’interroger sur son monde en lui pr√©sentant une projection plausible de ce qu’il pourrait devenir… Et √ßa donne tr√®s soif.¬†Apr√®s avoir repos√© le bouquin, vous ne laisserez plus l’eau du robinet couler sans y r√©fl√©chir!

La p√©nurie d’eau inspire √† l’auteur des trouvailles √©tonnantes sur le mode de vie dans un monde de s√®cheresse et de sable… Pas question de g√Ęcher une goutte, m√™me d’urine!

J’ai beaucoup aim√© l’ambiance du roman, les personnages et le rythme! Et comme souvent avec cet auteur, on ne sort pas enti√®rement satisfait de sa lecture… Les probl√®mes de cette soci√©t√© de fiction ne sont pas tous r√©solus!

× Retrouver le livre en français ×

Paolo Bacigalupi, un auteur de SF à découvrir

Je suis de pr√®s Paolo Bacigalupi depuis la sortie de ¬ę¬†La fille automate¬ę¬†, dans lequel il se penchait sur les OGM et la propri√©t√© des semences (un roman √† conseiller d’ailleurs!). C’est franchement un √©crivain √† ne pas rater si vous aimez le genre! Ses romans d√©noncent l’injustice en d√©crivant un futur o√Ļ le monde ne tourne pas rond, et de fa√ßon d√©cal√©e… Dans ses romans, les USA deviennent un pays du Tiers-Monde, ou la Tha√Įlande est LA grande puissance du moment. Autre retournement de situation: ce sont les Texans qui tentent de passer les fronti√®res dans ¬ę¬†Water Knife¬†¬Ľ… Je trouve sa fa√ßon de retourner les perspectives vraiment int√©ressante.

Il a aussi √©crit plusieurs romans jeunesse, je vous en parlais l√† de ¬ę¬†La Fabrique de Doute¬†¬Ľ dans mon best-of de lectures de 2016 et ici de ¬ę¬†Ferrailleurs des Mers¬†¬Ľ.

J’avais pu le rencontrer il y a quelques ann√©es lors d’une interview pour un magazine (√©tant journaliste ;), dans une librairie. IRL c’est un gars qui a l’air pos√© et modeste, en plus d’√™tre tr√®s sympa!

Et je ne suis pas la seule √† l’appr√©cier… L’auteur a re√ßu de nombreux prix de litt√©rature: Grand Prix de l’imaginaire 2013 et 2015, Prix N√©bula, etc…!

 

√ó D’autres id√©es de romans √† lire sur le blog! √ó

 

Voil√†, j’esp√®re vous avoir rendu curieux √† propos de ses bouquins! Connaissiez-vous d√©j√† Paolo Bacigalupi?

2 comments on “Roman: Water Knife, un thriller √©cologique”

    • Oh mais il y a tellement de genres diff√©rents dans la science-fiction! Moi par exemple je n’aime pas du tout les histoires qui se passent dans l’espace…
      Mais plut√īt les romans d’anticipation qui font une critique de notre soci√©t√©, et se d√©roulent dans un univers tr√®s proche du n√ītre (comme The Circle, 1984, les romans de Paolo Bacigalupi…)
      Le terme SF est un peu fourre-tout je trouve! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *