Deux idées de lecture pour un week-end pluvieux… ou confiné, sur des destins de femmes qui en ont bavé!

Deux idées de romans à lire sur le blog Birds & Bicycles - romans féministes, romans sur des histoires de femmes, roman sur la culture amérindienne, roman new-yorkais, auteure suisse



Un fil rouge des romans dont je vous parle sur le blog, c’est qu’ils racontent des destins de femmes, évoquent leur condition autour du monde et à travers les époques. Ce mois encore, je me suis plongée dans deux lectures entrant dans cette catégorie – un roman, et un récit autobiographique et poétique.

Je vous en parle ci-dessous…

Mais avant, je voulais vous faire découvrir une initiative cool!


Une idée pour soutenir les libraires indépendants

Connaissez-vous KUBE?

Le principe: une box livres, mais hyper personnalisée. Chaque mois, un vrai libraire lit votre demande, vous pouvez lui indiquer vos envies de lectures précises, et il vous déniche une lecture sur mesure! De quoi renouveler ses inspirations, ou trouver un cadeau parfait pour un proche. Pour les cadeaux de Noël, il a aussi des coffrets à thème (polars, Canada, Islande…)
Et c’est expédié partout autour du monde!

Je plussoie l’idée, redécouverte car une collègue suisse m’en a vanté les louanges récemment! J’ai envie d’essayer!

A découvrir par là: La Kube


Deux idées de livres pour le confinement de novembre

Bookstagram - idées de romans de novembre à lire durant le confinement - Crazy Brave et le Fil Rompu

LE FIL ROMPU

de Céline Spierer

Le premier roman d’une Genevoise installée à Manhattan. De la Pologne à New-York, elle raconte le destin de trois femmes.

 Aux éditions Héloïse d’Ormesson

De quoi ça parle?

Ce roman raconte l’histoire de trois générations de femmes, au siècle dernier, avec les destins de Kataryna, Edith et Magda. On traverse avec elles la première et deuxième guerre mondiale, avec des allers-retours entre la Pologne et New-York.

Je ne vous dresse que les grandes lignes de ce récit dense! La première héroïne, Kataryna, quitte sa Pologne natale enceinte pour émigrer à New York, échappant de peu à la Première Guerre. La belle jeune femme est envoyée à l’étranger par sa famille, pour éviter la honte d’un enfant hors mariage dans leur petit village traditionnel. Kataryna relèvera cette épreuve la tête haute mais le cœur gros.

Sa fille, Edith, une fois adulte, fera le chemin inverse pour retrouver ses racines. Or elle restera coincée en Pologne, dans la tourmente de la Seconde guerre mondiale. Sa fille Magda, petite polonaise blonde, sera enlevée par les nazis et confiée à une nouvelle famille.

Or pour Magda, ils deviennent sa «vraie» famille, car elle ne gardera aucun souvenir de sa mère biologique ni de sa grande sœur. Elle raconte son enfance, auprès d’une grand-mère « adoptive » rigide mais aimante. Jusqu’à ce que l’histoire bouleverse encore son destin…

Cette fresque est livrée aux lecteurs comme les morceaux d’un puzzle, à mesure qu’un New-yorkais de 12 ans, Ethan, apprend à connaître sa vieille voisine, Madame Janik. Le lecteur apprendra peu à peu comment elle est connectée à cette histoire familiale à la fois douloureuse et mouvementée…

Ce que j’en ai pensé

Ce roman est une splendide fresque, cruelle comme l’a été l’histoire. Ce que je lui reproche, c’est de mettre longtemps à démarrer et d’avoir un rythme assez lent. Les états d’ame des personnages sont décrits en détail, mais cela entraîne des longueurs à mon goût. Ce n’est qu’à partir de la moitié du roman que j’ai pris du plaisir à suivre l’histoire, quand les cases se sont mises en place, et là je n’ai plus voulu lâcher le roman! À recommander à celles et ceux qui veulent découvrir le destin de trois femmes face a l’adversité, mais qui n’ont pas peur d’un rythme assez lent!


Où le commander en ligne chez un libraire indépendant près de chez soi? Voir ce roman chez Les Libraires


J’ai déjà fait de belles découvertes aux éditions Héloïse d’Ormesson, comme Sucré, salé, poivré de Mary Wesley dont je vous parlais par là. J’avais bien aimé aussi Shalom India Residence dans mes lectures du printemps. Je vous recommande de jeter un coup d’oeil au catalogue de ces éditions pour découvrir des lectures originales!


CRAZY BRAVE

de Joy Harjo

Pour celles qui aiment la poésie et veulent mettre un pied dans un monde mystique.

Dans Crazy Brave, Joy Harjo, poète de culture amérindienne et féministe, raconte son parcours difficile, sans jamais s'apitoyer!

Aux Editions Globe

De quoi ça parle?

C’est le récit autobiographique de Joy Harjo, née en Oklahoma d’un père cherokee et d’une mère creek, couronnée en 2019 «poète lauréate des États-unis». Attirée par les arts et guidée par les esprits depuis sa jeunesse, en se racontant, elle raconte aussi son peuple et ses mouvements de résistance. De son foyer familial compliqué avec un père absent et un beau-père violent, à sa vie de jeune mère aspirant à une pratique artistique, on suit son chemin difficile, ses prises de conscience, avec des éclairs de poésie qui entrecoupent le texte. Le quotidien banal et l’attrait pour le mystique s’entremêlent dans son récit un brin chaotique. Un livre barré et poétique, qui parle de résilience, de féminisme, mais nous laisse découvrir aussi ses croyances spirituelles.

Ce que j’ai pensé de Crazy Brave

Etant très rationnelle, le récit de Joy Harjo m’a transportée dans un autre système de croyances, peuplé d’esprits ancestraux. Assez étrange pour moi, mais culturellement intéressant. Sensible, honnête, sans auto-apitoiement malgré des situations vraiment dures, ce livre m’a permis de mieux comprendre les difficultés (racisme, alcoolisme, violence, etc) auxquelles ont pu faire face les autochtones de sa génération, en particulier les femmes. Joy Harjo est une guerrière, une résistante, qui se bat pour préserver la culture de son peuple.

Je déconseille quand même ce livre à ceux qui n’aiment pas la poésie ou les incursions mystiques!


Où le commander en ligne chez un libraire indépendant près de chez soi? Voir ce livre chez Les Libraires


A lire aussi pour approfondir le sujet, chez le même excellent éditeur: La Note Américaine, une enquête glaçante sur des meurtres perpétrés en Oklahoma chez les indiens Osage.

L'auteure de Crazy Brave, Joy Harjo, poète de culture autochton et féministe
Joy Harjo

Ces lectures en bref

Ces deux livres n’ont pas été des coups de coeur pour moi, mais j’ai trouvé ce qu’ils racontent vraiment intéressants, leur contenu a nourri ma vision du monde et ma connaissance de l’histoire, tout en évoquant des destins de femmes fortes. Je vous les recommande pour ces raisons, si ces thèmes vous interpellent autant que moi!

Le premier m’a particulièrement intéressé au départ comme l’auteure Céline Spierer est genevoise – je suis toujours curieuse de découvrir des romans écrits par des Suisses, comme c’est mon pays! Sa lecture m’a en tout cas beaucoup émue, surtout avec l’histoire de la petite Magda.

Et Crazy Brave m’intéressait parce que j’éprouve beaucoup de curiosité face à la culture des autochtones, la culture amérindienne, en particulier depuis que j’ai vécu un temps au Québec et que j’ai rencontré des gens issus de ces communautés et se battant pour leur culture. J’ai été servie avec ce livre qui nous invite à découvrir différentes croyances.


Et vous, vous lisez quoi pendant le confinement?

* Les liens de ce billet sont affiliés auprès des Libraires, une plateforme permettant de commander ses livres chez des libraires indépendants! Ouiiii, c’est bien mieux qu’Amazone! Je suis ravie car la plateforme vous montre chez quels libraires autour de vous ces romans sont disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot ♡