Menu


Lectures / Romans

Polars noirs: deux romans à lire bien emmitouflée

Envie de se plonger dans des thrillers venus du Nord? Voici deux romans noirs sortis récemment qui m’ont empêché de dormir… Mais pas pour les mêmes raisons!

Je vous avais promis de retourner à des lectures moins fleur bleue en 2022! Voici deux polars bien noirs, publiés chez les éditions la Martinière ces derniers mois. En hiver, j’adore me plonger dans ces ambiances un peu inquiétantes, tout en buvant une bonne tisane sous mon plaid.

Aujourd’hui, mon retour sur la lecture de Dix âmes, pas plus de Ragnar Jónasson pour se retrouver au bout de l’Islande dans un village à l’ambiance oppressante à souhait…

Avant de se tourner vers la Finlande avec Le Serment de Arttu Tuominen, qui plonge dans la noirceur de l’âme humaine, là où la violence s’exprime sans limites, et l’empathie est un concept inconnu.

Polar islandais

Dix âmes, pas plus

Un polar pour ceux qui veulent se plonger dans une ambiance inquiétante au bout de l’Islande, et ne plus vouloir lâcher ce livre. Il est sorti tout récemment.

Dix âmes pas plus de Ragnar Jonasson: avis sur ce roman islandais

L’auteur: Ragnar Jónasson

Ce roman est signé de Ragnar Jónasson, auteur de polars islandais connu pour la trilogie de La Dame de Reykjavik et la série mettant en scène l’enquêteur Ari Thór. Pour la petite histoire, il est le traducteur des romans d’Agatha Christie en islandais!

Un huis-clos étouffant

L’histoire:

Recherche professeur au bout du monde… Una, fatiguée de sa vie à Reykjavik, se laisse tenter par cette annonce, cette promesse de changer de vie. Or dans le tout petit village au bout de l’Islande où elle se retrouve, l’atmosphère est étrange… voire pesante.

Una donne des leçons aux deux seules fillettes de la communauté, et voit bien qu’on lui cache des choses. Mais quoi? La nuit, une drôle de berceuse résonne entre les murs de sa chambre mansardée… Entre les non-dits et les fantômes du passé qui rôdent, la jeune femme croit bien perdre la tête!

Sentiment d’isolement, hostilité des villageois, le tableau s’assombrit encore lorsqu’une mort brutale surgit. Una ne devrait-elle pas juste s’enfuir et retourner à Reykjavik? Qu’est-ce qui la retient ici? Elle noie ses doutes dans l’alcool. Et perd peu à peu pied…

Mon avis:

J’ai aimé « Dix âmes, pas plus » car il nous immerge totalement dans une ambiance super inquiétante. On retrouve la force de l’auteur pour entraîner le lecteur dans une atmosphère particulière (comme dans « Snjór » par exemple, de la série Ari Thór, dont je vous parlais par là). J’ai dévoré ce roman en quelques jours, jusque tard dans la nuit, car je voulais vraiment savoir ce qu’il se passe! Concernant la fin… je m’attendais à un peu plus de machiavélisme après tout ce suspense, cela retombe un peu. Mais j’ai vraiment passé un bon moment et je le recommande!

J’ai mieux aimé ce roman que la série Ari Thór, que j’ai appréciée lire sans être renversée par les intrigues (et je n’aime pas trop le caractère de l’enquêteur que je trouve un peu bêta). Je sais pourtant qu’il compte de nombreux fans. Dans ce roman-ci en revanche, j’étais scotchée du début à la fin!

Dix âmes, pas plus de Ragnar Jónasson, Ed. La Martinière – A retrouver chez votre libraire

Avis de lecture sur Dix âmes pas plus de Ragnar Jonasson - conseil polars noirs

Polar finlandais

Le serment

Un roman sombre, qui sonde le pire de l’âme humaine

L’auteur:

Arttu Tuominen (né en 1981) publie ici son premier roman traduit en français, et qui est le premier tome d’une série (Delta). « Le Serment » a reçu le grand prix du meilleur polar finlandais 2020! Cela promet…

L’histoire:

Tout commence avec ce qui ressemble à un règlement de compte entre alcooliques dans une fête qui a mal tourné. Or en découvrant le visage du présumé coupable, le commissaire Paloviita est renvoyé 30 ans en arrière! Il fait de son mieux pour garder son calme et ne rien laisser paraître… L’assassin présumé est son meilleur ami d’enfance, qu’il avait perdu de vue. Il cache à son équipe ses liens avec l’assassin… quand il découvre QUI il a assassiné.

Ses coéquipiers ne se doutent de rien et commencent leur enquête, dans laquelle le commissaire intervient l’air de rien. Il faudra revenir dans le passé, lors d’un été où deux jeunes garçons perdent définitivement leur innocence, pour comprendre les enjeux et aboutissements de ce crime…

Mon avis:

La structure de l’intrigue, qui fait des va-et-vient entre le présent et des épisodes du passé, est vraiment bien orchestrée! Les personnages ont du corps. Le thème difficile de ce polar est la violence et le harcèlement, perpétré par une bande de gamins de 12 ans sans aucune empathie. Des monstres. Mais ce qui sauve de cette noirceur, c’est l’amitié plus forte que tout entre deux autres copains.

Contrairement au polar précédent, je ne l’ai pas lu très vite celui-ci. Certaines scènes sont si noires de violence, que j’ai eu besoin de temps pour les digérer. Et j’ai arrêté de le lire avant de dormir, parce que c’était trop pour moi (je suis hypersensible, avouons-le).

Le Serment est un polar sombre avec une intrigue qui nous tient jusqu’au bout. Ne le mettez pas dans les mains d’âmes oversensibles, mais plongez-vous dedans s’il vous fait envie, il est vraiment prenant!

PS. J’ai eu de la peine avec les noms finnois des trois protagonistes, des jeunes aux surnoms qui se ressemblent (Antti, Jari, Rami), n’hésitez pas à vous faire une petite note!

Le Serment de Arttu Tuominen (collection Onyx, La Martinière) – A retrouver chez votre libraire!

Conseil polars noirs sur le blog de lectures Birds & Bicycles

Connaissez-vous un de ces romans? Et êtes-vous êtes plutôt team polars finlandais ou islandais? :P
Quels sont vos auteurs de polars du nord favoris?

No Comments

    Leave a Reply