L'Arabe du Futur

Le week-end dernier, j’ai dĂ©vorĂ© la BD de Riad Sattouf « L’Arabe du Futur ». L’auteur et dessinateur français d’origine syrienne y raconte son enfance au Moyen-Orient dans les annĂ©es 80, en montrant certaines absurditĂ©s et les difficultĂ©s de la vie dans ces pays. Ce roman graphique a raflĂ© le Fauve d’or du festival d’AngoulĂŞme 2015! Je vous raconte les grandes lignes de l’histoire ci-dessous, avant de vous donner mon avis. Ce billet participe Ă  l’opĂ©ration blogueurs « La BD fait son festival« . J’ai ainsi pu recevoir l’album – qui figurait dĂ©jĂ  sur ma wishlist – alors merci beaucoup Ă  Price Minister qui en est l’organisateur.

Une enfance entre la Libye et la Syrie

Tout commence lorsqu’une Bretonne rencontre un Syrien sur les bancs de la Fac Ă  Paris. Celui-ci tient tout un tas de thĂ©orie sur le dĂ©veloppement des pays arabes, et a de grandes attentes sur « l’arabe du futur ». Ils tombent amoureux et ont un premier enfant, l’auteur de la BD, Riad. Après son doctorat en sciences, le père de Riad souhaite retourner au Moyen-Orient et dĂ©croche un poste dans la Libye de Khaddafi. Bien sĂ»r, il emmène sa petite famille avec lui. Ils dĂ©couvrent la vie sous le rĂ©gime du gĂ©nĂ©ral, avec quelques bizarreries Ă  la clef: la propriĂ©tĂ© immobilière est abolie. Les habitants se livrent donc Ă  un jeu de chaises musicales avec leurs maisons et appartements- de quoi les dĂ©semparer! Bien sĂ»r, le niveau de vie est bien plus bas qu’en France – chantiers jamais terminĂ©s et dĂ©chets ponctuent le paysage urbain.

Puis, après cette expĂ©rience, le père de Riad parvient Ă  rĂ©aliser son rĂŞve: retourner en Syrie, alors gouvernĂ©e par Hafez al-Assad. Il y possède un terrain, sur lequel il compte construire une villa et vivre… Ă  cĂ´tĂ© de sa propre mère et du reste de sa famille syrienne. Le choc culturel est total quand Riad et sa mère bretonne rencontrent la belle-famille. Elle se retrouve avec les femmes Ă  manger les restes de repas des hommes – alors que le petit Riad est encouragĂ© Ă  se battre avec ses cousins – qui ne le ratent pas!

Heureusement, ils vivent dans un logement Ă  eux. MalgrĂ© tout, Riad a de la peine Ă  passer inaperçu avec ses boucles blondes. D’autant plus qu’il ne parle pas tout de suite arabe. La mĂ©chancetĂ© de ses cousins qui le traitent de « juif » et le frappent, sous l’œil bienveillant des parents, dĂ©route le gamin. Il se fait finalement quelques amis – mais la vie est dure en Syrie!

Quand ils retournent tous chez sa grand-mère en Bretagne, il est soulagĂ©… Avant de comprendre qu’ils ne sont lĂ  que pour les vacances!

Mon avis sur « L’Arabe du Futur »

Dans cette BD, le gĂ©nial rĂ©alisateur de « Jacky au royaume des filles » nous permet de nous immerger dans la Libye ou la Syrie des 80s, pour imaginer Ă  quoi pouvait ressemblait la vie d’une famille expatriĂ©e. Celle-ci vit en huis-clos, et pourtant il nous montre combien le choc culturel a dĂ» ĂŞtre grand – et dĂ©routant pour sa mère.

J’ai apprĂ©ciĂ© le fait que le rĂ©cit de ce roman graphique soit assez long (160 p.), car je ressors souvent frustrĂ©e des BDs lorsque les pages filent trop vite! Les anecdotes, racontĂ©es du point de vue d’un enfant, en disent long sur ces pays. Cependant, les questions politiques se dĂ©roulent Ă  l’arrière-plan, de manière subtile.

Le plus Ă©tonnant dans l’histoire, c’est la façon dont le père de Riad est reprĂ©sentĂ©. MalgrĂ© ses thĂ©ories et envies progressistes, qu’il clame haut et fort Ă  Paris, il semble se conformer aux traditions une fois de retour au pays. Plein de contradictions, il a la tĂŞte pleine d’ambitions, une grande gueule, mais n’agit pas derrière. J’ai dĂ©testĂ© ce personnage! Ainsi, par exemple, la construction de la maison promise ne dĂ©marre jamais. La mère de Riad, femme au foyer, tient son rĂ´le de manière stoĂŻque et suit son mari d’un pays Ă  l’autre. Elle finit par hausser la voix lorsque Riad doit ĂŞtre inscrit Ă  l’Ă©cole publique syrienne, et qu’elle comprend la cruautĂ© des gamins du coin – qui empalent un chien sous ses yeux. Son enfant n’ira pas en cours avec les autres! Une dĂ©cision qui arrange bien Riad… qui se prĂ©parait Ă  recevoir des raclĂ©es de ses chers camarades. Le pauvre!

J’ai dĂ» mettre un note Ă  cette BD dans le cadre de l’opĂ©ration blogueurs: 18/20

En plus, « L’Arabe du Futur » devrait avoir une suite, et Ă  terme compter 3 volumes. J’ai vraiment hâte de les lire!

Si vous voulez retrouver cet album en ligne, cliquez ici!

Et vous, connaissez-vous Riad Sattouf et l’Arabe du Futur? Avez-vous envie de lire ce roman graphique?

6 comments on “BD: L’Arabe du futur”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *