Livre photo imprimé en ligne. J'ai testé Flexilivre et ses templates pratiques, pour une mise en page fun et moderne!

Je vous montre fièrement mon livre photo spécial Montréal, imprimé en ligne sur Flexilivre! Cet album photo met en valeur mes images prises dans cette ville québécoise que j’aime tant, dans une très chouette mise en page proposée par le site.

C’est déjà l’automne, un moment où j’aime cocooner un peu, et préparer des albums photo des aventures de l’été… Vous savez que je sors volontiers ma paire de ciseaux pour réaliser des ProjectLife. Mais c’est aussi chouette de temps en temps de commander un beau livre photo, avec une impression pro!

Cela faisait longtemps que j’avais envie de réunir les clichés de ma vie à Montréal (où je suis restée six mois) dans un livre photo à imprimer. J’ai eu l’occasion de tester les services de Flexilivre, pour une collaboration avec le blog, et je suis vraiment contente du résultat!

Je suis satisfaite de la qualité de l’impression, et de la façon dont mes photos ressortent dans la mise en page proposée par Flexilivre. Car en effet, des templates prédéfinis permettent de donner un look chouette à sa création. Au départ on choisit un « thème » donc la mise en page de tout l’album est déjà faite, avec des éléments décoratifs et des textes. Il ne reste plus qu’à remplir les cases!

Côté style, il y en a pour tout les goûts avec cet outil! On peut se confectionner un album photo assez sobre, ou travailler un véritable effet scrapbook, car il y a des tas de graphismes et d’éléments décoratifs à disposition.

Allez, je vous montre d’abord l’objet en images! Ensuite je partage quelques astuces pour créer son livre photo, (pour qu’il soit bien harmonieux et pour gagner du temps). Et plus bas, je vous parle de mon test: comment j’ai mené ce projet d’album, quelles sont les fonctions que j’ai adorées sur Flexilivre et celles que j’ai préféré délaisser.

Mon livre photo imprimé sur Flexilivre trône dans mon salon La belle mise en page de Flexilivre pour créeer son livre photo de voyage - ici un séjour à MontréalAlbum photo à imprimer en ligne: test & astuces sur le service FlexilivrePage sur le jardin botanique de MontréalMes astuces pour créer un beau livre photo de voyage en ligne - Blog lifestyle Birds & Bicycles

Mes astuces pour réaliser son livre photo

Pour gagner du temps…

Pour gagner du temps, faites une sélection de vos meilleures photos en amont et réunissez-les dans un dossier. Décidez aussi de la façon selon laquelle vous allez arranger les images dans le livre photo. Cela peut être par unité de lieu, par thème, par chronologie, ou de manière complètement libre. Sauf exception, je ne retouche généralement pas non plus ces images, car cela me prendrait un temps fou.

Une double-page harmonieuse

Au moment de les placer, je fais attention à l’unité de la page de mon livre photo, en regardant notamment la façon dont les couleurs des différents clichés se font écho. Pour rendre le tout intéressant à l’œil, je varie les sujets et les types de plans sur une même double-page. Par exemple, je place côte à côte des gros plans (sur des bagels, un café) et des images avec une vue plus large (paysages urbains, maisons). Cela fonctionne mieux ainsi!

Astuce de mise en page pour créer un beau livre photo de voyage en ligne: veiller à l'harmonie des couleurs sur une page

Exemple ci-dessus: il y a des gros plans et des vues plus larges sur cette double page. Et vous avez vu,  le t-shirt de Hugo est assorti à l’étalage de petits fruits au Marché Jean Talon: ils se font écho!

Mon expérience pas à pas sur Flexilivre

Se lancer dans la confection du livre photo:

  • Comment on commence? Au début, on a le choix entre différents « thèmes » de livres photo, qui vont définir le canevas de mise en page et les petites phrases préécrites dedans! J’ai choisi le thème lié au voyage, dont les petits graphismes me plaisaient bien
  • Il faut aussi sélectionner le format. J’ai opté pour le « petit » livre photo, format carré  21X21, vraiment chouette! Mais si vous rêvez d’un immense format, il existe aussi le 30X30. Divers rendus de couverture sont disponibles (reliure épaisse effet livre, pages collées façon album, anneaux…) J’ai pris une couverture rigide et mate.
  • Après ces choix, on arrive à l’interface de réalisation de l’album… et les choses sérieuses commencent, on peut enfin s’amuser!

Livre photo en ligne: j'ai testé Flexilivre pour réaliser mon album souvenirs de voyage au Québec.

Se familiariser avec l’interface et ses possibilités de mise en page

  • D’abord, on télécharge ses photos depuis son ordinateur, ou alors il y a l’option de les importer depuis instagram ou même Facebook (mais attention à la taille et donc à la qualité si vous passez par ces réseaux! J’éviterais de mettre des photos Facebook en pleine page par crainte de la qualité par exemple, car le réseau compresse vos images avant de les publier)
  • L’album est configuré avec un template pour chaque page: il y a des cases où il suffit de glisser ses photos, quelques éléments graphiques de déco (que l’on peut déplacer ou supprimer) et des petits textes, dont on peut changer la police ou le contenu. Il ne reste plus qu’à remplir ces espaces et les customiser!
  • On peut ajouter des textes personnalisés (avec un choix de polices assez sympa), mais également des cadres décoratifs qui se placent autour des photos, et des fonds de page à motifs. Un exemple dans ma page Street Art (ci-dessous), avec un fond effet planche de bois. Il y en a un choix dingue, classés par thème. Après, cela peut vite virer kitsch, n’en abusez pas à chaque page non plus!
  • Pratique, les raccourcis comme ctrl+Z (revenir en arrière) ou ctrl+s (enregistrer) fonctionnent ! Et le projet se sauve automatiquement à intervalle régulier – ce qui est plutôt rassurant si comme moi vous craigniez le plantage du PC farceur.

Page dédiée au street art dans mon livre photo de Flexilivre

Mon album photo sur Flexilivre: avis et conseils

Suite à mon test de la plateforme de Flexilivre, j’ai trouvé l’outil assez intuitif à utiliser, même si bien sûr au début il faut prendre ses marques et trouver où chaque fonction est placée.

Côté esthétique, avec un tel outil, le danger de tout ce choix serait de vouloir essayer tous les effets! Vous pouvez vous amuser, mais si vous voulez un album qui a une certaine unité, mieux vaut choisir de coller à un style général, et choisir par exemple une palette de couleur pour les éléments de déco, et quelques polices d’écriture. Ou au moins utiliser cette règle par double-page!

3 bémols à noter

  • Le seul souci que j’ai eu, cela a été d’utiliser la petite icône corbeille pour supprimer quelques photos. Argh, cela enlève également les cadres où les placer. Évitez cette fonction ;) Il vous faudra sinon remettre la photo en place et manuellement la recadrer au bon format. Ce n’est pas très grave, mais cela fait perdre du temps.
  • À mon avis, il vaut mieux aussi éviter les filtres photos inclus sur le programme, car ils ne sont pas très subtils. À moins de viser un look Instagram première génération! Je n’ai utilisé que le filtre noir et blanc.
  • Je vous recommande aussi d’éviter de placer des portraits dans les cadres situés entre deux pages. Les visages sont coincés dans la reliure et c’est un peu dommage, un souci qui ne se voit pas lors de la confection à plat dans l’interface. Cela n’arrive cependant pas si vous optez pour la reliure avec « ouverture à plat », une option qui m’avait malheureusement échappée.

Livre photo de voyage : mon impression chez FlexilivreMon album photo imprimé en ligne

Les fonctions utiles à connaître sur Flexilivre

  • Aller dans image, « bandeaux » pour ajouter une jolie banderole et écrire dessus (comme mon « Brunch » ci-dessus)
  • Pour placer précisément vos textes, zoomez sur la page!
  • Choisissez quelques polices d’écriture pour tout le livre – pour donner une unité
  • N’oubliez pas d’ajouter du contenu au dos du livre – eh oui c’est possible d’écrire un quatrième de couverture, avec une photo! J’ai mis un des pianos vagabonds de Montréal.
  • Si vous êtes une bille en orthographe, vérifiez vos textes dans Word avant de les ajouter dans l’album. Et cela peut aussi être utile pour éviter les fautes de frappe, dommages dans un beau livre comme ça!
  • Vous pouvez mettre une photo sur la couverture, et ajouter un titre. Pour qu’il reste lisible, mon astuce a été d’opter pour une photo de fonds en noir et blanc de Montréal. On peut directement transformer une image en noir et blanc avec un filtre sur l’interface.

À titre indicatif, un album comme le mien avec 24 pages coûte 28 €

La Minute Transparence: Ce billet est issu d’une collaboration. Mes avis sur le service sont sincères, et motivés par mon expérience et mon test!

J’espère que mon retour sur Flexilivre vous sera utile si vous décidez de mener un projet de livre photo! Cela fait non seulement de beaux souvenirs, mais de chouettes cadeaux, non? Montrez-moi le résultat sur instagram si vous vous lancez ;)

PINTERESTE-MOI  ♥

Mes astuces pour créer son livre photo en ligne, sans perdre trop de temps et avec une mise en page harmonieuse

3 petits mots on Mon album photo du Québec imprimé en ligne

  1. Merci beaucoup pour ton article très complet ! :) Il m’aide pas mal, je me posais la question justement car je veux offrir un livre photo+texte à ma maman, je connais une société basée à Nice qui propose ce service : https://www.pumbo.fr/imprimer-un-livre mais j’avoue qu’avoir d’autres avis m’intéresse beaucoup avant de me lancer dans le processus de création du livre. :)
    Au passage tu as un très joli blog !
    Bonne continuation ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot :)