Home Lectures Aventures au style rétro: le manga Asadora!

Aventures au style rétro: le manga Asadora!

par kantutita
Un manga à ne pas manquer: Asadora!

J’ai un un coup de coeur pour le manga Asadora !! Prêt pour une aventure au Japon à la fin des années 50? Cette série signée par Naoki Urasawa est addictive.

J’ai totalement accroché au manga Asadora et à son ambiance rétro. L’héroïne est Asa Asada, une petite fille très maligne, qui vit autour du port de Nagoya avec sa famille – et ses 9 frères et soeurs.

Dans une ambiance du Japon années 1950, elle va s’associer à un vieux bonhomme, ancien pilote d’avion, pour aider la population de sa ville lorsque celle-ci est détruite par une sorte de typhon.

Or si les éléments se sont déchaînés, il semble y avoir une autre menacemonstrueuse.

Le tome 7 !

Ce manga est traduit et publié chez les éditions Kana, et on attend le tome 8.

Le manga Asadora est traduit et publié chez les éditions Kana, et on attend le tome 8!

Mon avis sur le manga Asadora!

La série Asadora est un manga que j’aime particulièrement recommander autour de moi car je trouve que son ton correspond bien aussi à un public adulte, et son ambiance est vraiment réussie et particulière. Dès les premières pages, on accroche à l’histoire rythmée. Les personnages sont attachants et ont différentes facettes.

En fond de l’aspect aventure, l’auteur dessine l’ambiance de la vie dans le Japon d’après-guerre, à la manière d’un feuilleton. Il joue sur la nostalgie de l’ère showa. En fan du Japon ♡, j’ai aimé cet ancrage rétro.

Le titre du manga Asadora! est justement un clin d’œil à un feuilleton diffusé par NHK depuis l’époque!


Nostalgie de l’ère showa

L’ère showa se déroule de 1926 à 1989, mais ce sont les années après la guerre qui sont remémorées avec nostalgie par les Japonais. Après les horreurs de la guerre, les années 60s à 80s sont synonyme de croissance économique et d’ouverture. Cette nostalgie s’est accrue récemment, même chez les jeunes qui n’ont pas connu l’ère showa. Objets culte et établissements de cette époque attirent l’attention. Comme perso j’aime beaucoup les inspirations des 60s-80s chez nous, en déco ou en mode, je comprends bien l’attrait pour le design et la technologie de ces années!

Lors de mon dernier voyage au Japon en avril 2024, j’ai visité un petit musée nostalgique de l’ère showa à Takayama, ainsi qu’un quartier de Tokyo comme Yanaka où nous avons mangé dans un petit restau dans une maison centenaire, qui célèbre cette nostalgie avec sa déco.

La petite Asa grandit au fil des tomes

Asadora en renfort

Les premiers tomes du manga Asadora commencent comme un manga d’aventures, qui met en avant des héros attachants. La petite Asa fonce avec courage et ne se laisse pas démonter malgré son jeune âge. Elle est incroyable !

Lorsque Asa rencontre Haruo Kasuga, c’est en fait un voleur qu’elle démasque. Après avoir un peu pleurniché sur son sort, ce vétéran de la Seconde guerre mondiale est inspiré par la petite fille et son franc-parler et tente de devenir un homme meilleur.

Ensemble, ils lancent une opération de sauvetage par les airs suite au typhon.

Une héroïne courageuse, Asa!

Dans la suite de la série de manga Asadora, l’héroïne est recueillie avec ses frères et sœurs chez Kinuyo, une femme au caractère de cochon, mais au cœur immense, qui tient un restaurant…

L’amitié entre Kasuga et Asa est telle que le vieux pilote lui apprend à voler. Les avions ont une place particulière dans ce manga.

Les dessins de la série



On va aussi rencontrer les copines lycéennes d’Asa, qui ont le rêve de devenir des stars, menant à des rebondissements secondaires… Rencontrer un scientifique débordé et des agents en mission secrète…

Mais je ne veux pas vous spoiler, c’est pourquoi je reste assez vague sur l’intrigue!

A vous de vous plonger dans cette série de manga maintenant ^^


L’auteur du manga d’Asadora: Naoki URASAWA

Naoki URASAWA, né en 1960 à Kyoto, est connu pour la série « Monster », une oeuvre proche du style policier noir.

Ses dessins sont superbes dans le manga Asadora. J’ai particulièrement aimé le rendu des maisons en bois typiquement japonaises dans le tome 1, moi qui adore les maisons japonaises. Même si elles finissent en un jeu de mikado après le typhon.

L’expressivité des personnages est un aspect qui m’a tellement plu. J’adore la gueules des héros, leurs expressions. Le dessin est plein de mouvement et rend tellement bien le caractère des personnages.

J’ai beaucoup apprécié que dans ces éditions il y ait aussi plusieurs planches en couleur ♡ avec des couleurs bien rétro. C’est que du bonheur!

Plusieurs planches en couleur dans le manga Asadora
Coup de coeur: un manga d'aventures au style rétro

Si vous aimez les mangas qui se déroulent au Japon, avec un aspect rétro & fantastique, vous allez aimer Asadora c’est sûr! Pensez à épingler l’image ci-dessus sur Pinterest ♡ pour le garder en mémoire ^^

Je remercie les éditions Kana pour l’envoi de trois tomes – je me suis offert les autres dans la librairie japonaise Inari à Mulhouse ♡ je les avais d’abord lus à la biblio mais j’ai craqué, je voulais les avoir dans ma collection.

Voir par ici les autres mangas des éditions Kana que je vous recommande sur le blog ♡ avec de très belles découvertes

- Favoris -

Livre Jane Austen

Sur le même thème

Laissez un commentaire

-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00