Roman: Enquêtes à Barcelone

Petra Delicado: série de romans policiers

Bonjour les dévoreurs de pages! Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’une série de romans policiers se déroulant à Barcelone, découverts durant la dernière Comédie du Livre de Montpellier. Signée par l’auteure espagnole Alicia Giménez Bartlett, la série met en scène l’inspectrice Petra Delicado, et débute avec « Rites de Mort », publié en 1996. Il me semble qu’ils ne sont pas très connus, faites-moi signe si je me trompe – et c’est dommage! Les versions françaises sont publiées par les éditions Payot Rivage/Noir.

Tome 1 des enquêtes de Petra Delicado: Rites de mort

Le personnage principal m’a tout de suite séduit! Petra Delicado, la quarantaine, est une forte tête divorcée deux fois. Elle a abandonné sa carrière d’avocate pour travailler dans la police. Au chaud dans son bureau du service de documentation, elle ne se frotte pas de près aux criminels jusqu’au jour où son chef lui confie une affaire, faute d’effectif suffisant… Elle se retrouve donc à gérer une sombre histoire de viols, un inconnu masqué s’attaque à des jeunes femmes d’un milieu pauvre… qui ne semblent pas vraiment motivées à aider l’inspectrice à mettre leur assaillant derrière les verrous.

Inhibée par ces obstacles et son manque d’expérience du terrain, notre inspectrice doit trouver sa confiance en elle-même… Surtout qu’elle doit faire équipe avec un petit homme mal luné, Garzón, qui a passé toute sa carrière à sillonner les bas-fonds, et est… visiblement macho. Comme tout le commissariat, semble-t-il! Petra n’est pas femme a se laisser marcher sur les pieds et apprendra – malgré les doutes et les remises en question- à imposer le respect!

Mon avis sur le roman

Premier tome de la série Petra DelicadoCe que j’ai aimé dans ce premier roman de la série? Les relations entre les personnages et l’évolution de leurs rapports, l’ambiance de leur vie de flics à Barcelone, la question du sexisme ordinaire dans la police espagnole, le côté anti-héros des deux limiers dont l’enquête piétine longtemps. Cela a quelque chose de réaliste! Petra est une femme opiniâtre, mais a aussi quelque chose de fragile en elle. Derrière sa façade de femme forte et son ironie, elle cache sa nature idéaliste et sa sensibilité.

Ces aspects m’ont plus plu que l’intrigue elle-même, qui est sympa, mais pas incroyable, et n’est pas pour moi le clou de ce roman. C’est comme une toile de fonds pour présenter ces personnages complexes, que l’on retrouve dans les 8 autres romans de la série.

J’ai donc vraiment apprécié ma lecture, assez pour signer pour les 3 prochains tomes! Et pour accomplir ma bonne résolution de lire davantage en espagnol, j’ai d’ailleurs acheté les tomes 3 et 4 en VO.

 

Un mot sur le tome 2, « Le jour des chiens »

Le Jour des Chiens - Petra DelicadoComme j’ai terminé le tome 2 pendant mon saut de puce à Collioure en juillet, j’avais envie d’ajouter quelques mots sur cette suite intitulée « Le jour des chiens« . L’intrigue semble de prime abord insoluble. Un homme est retrouvé mort, tabassé dans une ruelle. Sa seule « famille » semble se résumer à un chien si moche que Petra le surnommera « espanto », soit « horreur ». Son bon cœur fait qu’elle adopte le pauvre toutou, en trouvant un prétexte pour ne pas l’envoyer à la SPA. Bien sûr, elle est accompagnée de Garzón pour cette nouvelle enquête! A force de mettre leur nez dans les milieux cynophiles de Barcelone, l’équipe de choc parviendra à remonter le fil de l’affaire, démantelant un réseau de vols de chiens de riches et l’organisation de combats canins… Et le vieil inspecteur tombera amoureux en chemin!

La relation tendre d’amitié qui unit Petra et Garzón en est renforcée, et est un des points que j’ai préféré dans ce tome. Surtout quand elle essaie de lui apprendre à faire… les courses et la cuisine pour l’élue de son cœur, lui qui vivait en pension depuis son veuvage, pour éviter toute tâche ménagère. Les scènes et dialogues qui en découlent m’ont beaucoup amusée! Et l’intrigue m’a davantage plu que celle du premier tome. Jusque là, c’est mon enquête favorite!

Je me réjouis de retrouver la compagnie de ces deux personnages dans  « Mensajeros de la oscuridad » (T3) que je viens de commencer en VO! Je me régale en découvrant les expressions  – parfois argotiques – en espagnol…

Et vous, quelles lectures avez-vous réservé à votre chaise longue? Si vous voulez cherchez d’autres idées de romans policiers sur le blog, c’est ici!

× Retrouvez ce livre sur Amazone ×

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneÀ partager en un clic!

2 petits messages ♡ sur Roman: Enquêtes à Barcelone

  1. Mithrowen
    juillet 27, 2015 à 1:10 (1 année plus tôt)

    Merci pour la découverte! Je ne connaissais pas du tout. En plus, je suis une fan inconditionnelle de la ville de Barcelone où je me rends chaque année, donc ces livres m’intéresse beaucoup.

    Répondre
    • Kantu
      juillet 28, 2015 à 11:24 (1 année plus tôt)

      Alors peut-être que tu reconnaitras des quartiers si tu tentes cette lecture! N’y étant allée qu’une fois ou deux, à part las Ramblas je n’ai pas visualisé grand chose ^^ Comme je le disais, c’est surtout les relations et la psychologie des personnages qui me plaît dans ces romans policiers, plus que les enquêtes en elles-mêmes!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *