Aujourd’hui, j’avais envie de parler de box – vous savez, ce sont ces coffrets surprise que l’on reçoit une fois par mois ou par trimestre contre un abonnement? Les box ont envahi la France, mais en cherchant bien, on en trouve aussi au Québec et en Suisse, comme je vous l’expliquerai plus bas. Dans l’Hexagone, on en trouve un nombre incroyable, des box beauté aux box créatives, en passant par les box de produits gourmands. Il y en a même pour les hommes et les animaux de compagnie! C’est vous dire ;) une véritable frénésie.

Bref, c’est une tendance un peu régressive, mais à laquelle j’ai aussi succombé avec My Little Box (saviez-vous qu’elle existe aussi au Japon?) Au-delà des produits et des goodies, c’est aussi pour la fenêtre d’inspiration et de fraîcheur que j’attends avec impatience mon petit paquet dans ma boîte aux lettres. J’adore le packaging soigné, les textes qui font sourire, les dessins de la japonaise Kanako et le petit magazine confectionné par des blogueuses de talent. C’est tout un petit univers qui débarque ainsi par surprise dans ma boîte aux lettres affamée chaque mois. (Non, je ne me suis toujours pas remise de la fin du courrier postal entre amis, détrôné par l’e-mail et le SMS.)

my little box

Photo: My Little Box

À propos, bonne nouvelle: plus besoin d’être abonnée pour profiter de leur fantaisie, ils viennent d’ouvrir leur « Little Corner », une e-boutique. L’occasion de retrouver cet accessoire que vous aviez découvert dans la revue d’une blogueuse! En parlant de revues, je ne vais pas vous parler du contenu de My Little Box ici, mais vous pouvez le suivre mois après mois chez PetitsPoisKKhuète, Les Chroniques de Myrtille ou Les Envies de Georgette. Dans cet article, « Quelle box choisir en 2014″, Georgette compare d’ailleurs plusieurs box beauté françaises.

En tout cas, moi, je préfère les box avec une âme et un petit univers. Je suis plus attirée par La Mademoiselle Box – avec ses thèmes de couleur – ou My Little Box que celles qui ne contiennent que des produits divers et variés. Elles n’ont pas la même aura à mes yeux, et je ne suis pas tentée de les tester!

Il y a un autre concept de box que je trouve super… Les box à thé ou gourmandes, bien sûr, parce que mon étagère à thés ne sera jamais trop remplie et que j’adore goûter de nouvelles saveurs, et aussi… les box réUne box régionalegionales! Dans ce rayon, je dois citer celle de ma ville de cœur, La Montpellier Box. Je vous parlais de celle de printemps ici. C’est une box qui sort chaque saison, et la #3 vient d’arriver! Il paraît qu’elle est terrible, avec pour thème la plage. Si vous voulez commander cette box qui ne contient que des produits locaux, c’est ici – avec la satisfaction de soutenir des créateurs de chez nous. C’est pas beau ça?

Les box au Québec

Mademoiselle en boite - box au QuébecPar curiosité, j’ai fait ma petite enquête en arrivant à Montréal. Est-ce que le phénomène est aussi démentiel ici?

La réponse est non! J’ai d’abord eu de la peine à trouver des « box » (« vilain anglicisme, pfoui!« ) car elles s’appellent ici plutôt un « coffret » ou une « boîte ». Si vous en cherchez une, il existe par exemple celle de Me, Myself & Montréal qui contient des produits de créateurs locaux (27 $ par mois, sans les taxes), ou celle de Mademoiselle en boîte (25 $ -illustration ci-contre).  Pour les gourmandes, il y a aussi « La petite boîte à vie » (20 $) et « Déballez le Québec » (trimestrielle,dès 26 $), que le blog Montreal Addict déballe ici! Miam.

Illustration: Mademoiselle en Boîte

Astuce pour avoir plus de choix outre-atlantique: certaines Canadiennes commandent des box américaines, livrées jusqu’ici avec parfois un petit supplément pour l’envoi postal.

La folie des box atteint donc aussi le Québec, mais à un niveau moins dingue qu’en France où il y en au moins une centaine! Faites un tour sur ce site qui les recense si vous croyez que j’exagère.

Et les box en Suisse alors?

En Suisse, mon pays natal, je n’ai pas encore entendu parler d’une box locale ou gourmande, mais il en existe garnies de cosmétiques. Lors de mon dernier décompte, il y avait  la PinkBox (20 CHF) dont le site n’est qu’en allemand, ainsi que My Pretty Box, dédiée à des produits bio et haut-de-gamme (donc plutôt onéreuse!).

J’ai une amie abonnée à la Pink Box qui en est très contente (attention, elle est bilingue!) et m’a dit qu’elle était « trop stylée » et que « rien que l’emballage est magnifique! »

Les trois autres box distribuées dans le pays dont j’avais noté les noms semblent avoir disparu! (Glambox, Douglas Box et GlossyBox, youhou y’a plus personne?) La Suisse est un tout petit marché où elles périclitent vite.

EDIT de Novembre: Une nouvelle box a vu le jour, branchée petits créateurs suisses: celle des Loges du Chic.

Bref. J’imagine que les Romandes sont dégoûtées en voyant le choix qu’ont les Françaises. Ou si elles notent que My Little Box s’expédie en Belgique, mais pas en Suisse. Et tente même de conquérir le marché japonais plutôt que celui de ses voisins. Je parie que c’est la faute aux frais de douane. Haha! Vous n’avez qu’à avoir une amie frontalière, tiens, et utiliser son adresse!

Point final à cette histoire de box

Le paradoxe avec les box, c’est que d’un côté on découvre de nouveaux produits, et c’est super, mais de l’autre se pose bien sûr la question de la surconsommation – car on reçoit des choses dont on n’a pas toujours besoin! (Et parfois cela tombe pile poil, c’est le jeu du hasard.) Comment mieux consommer est un sujet dont Ma bulle de coton parlait il y a peu. Sa solution, toute simple: partager avec les copines ce qui nous plaît moins ou ne nous convient pas! Et dans un autre registre de saison, éviter les sirènes des soldes… Comment ça c’est trop tard?

Et vous, avez-vous une box chouchou?  Ou testé des box à conseiller ou déconseiller en France, Suisse ou au Québec? Si vous avez essayé une box régionale ou gourmande, cela m’intéresse de connaître votre avis!

 

4 comments on “Petites histoires de box”

    • Frustrant hein! Pauvre Ollie. C’est vraiment dommage que les box françaises ne s’intéressent pas au marché suisse romand… ou qu’un entrepreneur lance une super box trilingue dans le pays!

  1. J’étais abonnée a My Little Box, mais je trouve a présent qu’elle fait trop adolescente, elle n’a plus l’âme d’il y a deux ans et quelques, je me suis désabonnée et je pars sur ma boite a beauté qui propose des produits Bio et beaucoup plus sympa.
    Bisous

    • Salut Mary – Ah oui? Quelle chance de l’avoir connue à ses débuts alors, ce n’est pas mon cas alors elle me plaît ainsi! Mais c’est vrai que c’est souvent très enfantin. Je ne connais pas ma Boîte à Beauté et trouve super qu’elle propose des produits bio! Bizs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *