Jardinage de balcon & jardinage urbain sur le blog Birds & Bicycles

Autour de moi, j’ai été visiblement cataloguée comme adepte de jardinage urbain, et les gens me posent plein de questions en ce moment sur la plantation des graines! ^^ Je me suis dit que ça vous dirait peut-être d’avoir quelques astuces pour les débutants, pour ceux qui veulent s’y mettre pour la première fois! Ce sont des choses que j’ai apprise au fil de mes quelques années d’expérience – et aussi de mes erreurs!

En mars, j’ai commencé mes plantations pour la saison de jardinage 2019! Cela faisait des semaines que j’étais impatiente de m’y mettre… Je jardine sur mon balcon mais aussi dans le jardin en bas de mon immeuble dans un carré potager. Cela me laisse assez de place pour m’amuser à faire pousser quelques légumes et herbes aromatiques qui vont finir dans mon assiette.

C’est tellement gratifiant que je vous recommande à tous d’essayer, même si c’est juste avec un pot de basilic dans sa cuisine!

Personnellement, je pars souvent de la graine, parce que je trouve que c’est plus intéressant de suivre le développement de la plante à partir de… presque rien. Bien sûr, c’est aussi plus difficile. Si cela vous intimide, on trouve aussi des jeunes plants, ce qui permet aussi de s’y mettre plus tard dans la saison.

Potager de balcon & semis: mes astuces et mes conseils pour débuter en jardinage urbain

Semer ses graines

Si vous êtes un jardinier débutant, il faut savoir que certaines graines peuvent se semer en intérieur, dans le but de commencer de faire pousser la plante en amont, dans des meilleures conditions qu’à l’extérieur, avant de la placer dehors dans un pot ou un potager. Et d’autres espèces ne vont pas trop aimer ces transplantations, et il vaut mieux attendre un peu et les semer directement à leur place définitive.

Par exemple:

Je fais des semis en intérieur avec mes tomates, cucurbitacées, oignons cette année. 
J’ai par contre planté directement en place et en extérieur dans mon carré potager les graines de radis, salades ou betteraves.
Entre les deux: le basilic, je l’ai planté en intérieur, mais directement dans ses pots définitifs.

Planter du basilic pour son balcon ou sa cuisine
Mes pousses de basilic, directement semées dans leur pot définitif (que j’ai peint moi-même ^^)

En plus cette année, je me suis procuré des plants de verveine et de menthe à un marché aux plantes qui a eu lieu près de chez moi, ainsi que des échalotes. Ils sont tous dehors!

Choisir ses graines

Je vous recommande de choisir des graines bio, donc reproductibles. Oui, c’est un poil plus cher. Mais l’avantage, contrairement aux hybrides F1 que l’on trouve en jardinerie, c’est que vous pouvez ensuite récolter les graines et les planter d’une année à l’autre (donc ne plus en acheter!) Je vous parlais de cette idée de récolter ses propres graines ici.

Plantations sous serre

Mes plantations: astuces pour semer ses plants sous serre !
Ma serre de chez Hema, juste après les semis
Réussir ses semis quand on débute: toutes mes astuces!

Les godets de germination: idée upcycling

Au moment de réaliser vos plantations, je vous recommande d’utiliser des petits godets en plastique comme les miens (récupérés après avoir acheté des pensées en jardinerie par exemple, et que je conserve d’une année à l’autre) ou de garder vos pots de yaourts en plastique et de les laver! Faites quelques trous dessous avec un couteau et vous voilà équipés.

On trouve en jardinerie des contenants en fibre de coco pour faire des plantations: j’avais fait l’erreur d’en acheter à mes débuts de jardinier urbain et cela a été une catastrophe. Ils se dessèchent hyper vite, rendant les plantations ardues… Les miennes sont mortes. Depuis j’évite! Dernièrement j’ai même lu que certains de ces godets pouvaient contenir de la tourbe, qui est à éviter car pas écolo…

Si on veut continuer de se balader dans les beaux écosystèmes que sont les tourbières (comme celle-ci), à éviter donc!

Jardinage de balcon & jardinage urbain sur le blog Birds & Bicycles
Je préfère réaliser mes plantations dans des godets en plastique – vous pouvez aussi utiliser des pots de yaourts nettoyés.

Il est temps de semer!

Une fois que vous avez réuni vos godets, et que vous avez bien prévu un écoulement pour l’eau, vous pouvez les remplir de terreau jusque presque au bord, la tasser un peu et l’arroser. Finalement, plus il y a de terre, plus il y a de place pour que les premières racines se développent. Ensuite, plantez vos différentes graines au moment de l’année précisé sur leur paquet, et en regardant bien à quelle profondeur il faut les placer. Quand c’est très peu (genre 0,5 cm, comme mon basilic), il peut être plus facile de les déposer et d’ajouter ensuite une fine couche de terre par-dessus.

Jardinage de balcon: mes astuces pour réussir ses plantations

Réfléchissez aussi au nombre de graines par godets, car il faudra ensuite « éclaircir » quand les plantules seront sorties de terre, pour conserver la plus robuste et éliminer les autres. Oui, le jardinage, c’est cruel. Au début cette étape me rendait trop triste, maintenant je suis blasée. 

Par ex, pour la tomate on place un poquet de 3 graines, comme sur la photo ci-dessus, et on en éliminera 2 plus tard. Pour le basilic on peut en disperser sur la surface du pot, car ses pousses se font une « saine concurrence ».

L’arrosage des semis

Réussir ses premières plantations: mes astuces
Mon petit arrosoir anglais ^^ Il vient d’ici!

Attention, les semis sont fragiles! Alors il faut les arroser avec douceur. Et fréquemment. Je m’arrange chez moi pour que la terre soit toujours humide. Il ne faut pas la détremper non plus en permanence, mais la maintenir humide. Matin et soir je vais voir mes plantations et je touche la terre pour voir si elles ont besoin d’une goutte ou pas. Si c’est sec, je verse une tournée. Si c’est encore humide, j’attends le lendemain.

En étant un peu brusque, il m’est arrivé de tuer des plantons sortis de terre d’un coup d’arrosage! Une douche mortelle. Il faut donc verser doucement de l’eau, avec un petit récipient ou un petit arrosoir.

Mes plantations: astuces pour semer ses plants sous serre !

Germination sous serre

J’ai deux petites serres pour mes plantations, pour garder mes bébés plantes au chaud. La première, blanche, vient de chez Ikea (15 €). J’ai un ancien modèle, où on pouvait maintenir la vitre ouverte, ce qui est important pour aérer. Ce n’est plus le cas avec les nouvelles. Mon autre serre, bleue, vient de chez Hema (10 €) et n’a pas non plus de système d’ouverture. J’utilise un bout de carton plié coincé dans l’ouverture, pour laisser l’air passer dans la serre, et permettre à l’humidité de s’échapper après mon arrosage. Je crains que sinon il y ait des champignons qui poussent – si, si cela peut arriver.

Après les semis, je m’occupe de mes plantations avec beaucoup d’amour et d’attention, dans leur serre placée dans mon bureau sous une fenêtre – et elles me le rendent en sortant rapidement de terre (la plupart du moins, on attend toujours des nouvelles des poivrons!)

Quand les plantons seront assez grand et que le printemps se décidera à vraiment rester, je les transplanterai dans leurs espaces définitifs! 

Mes plantations en extérieur

Et du côté de mon carré potager et de la jardinière sur mon balcon, il y a déjà des radis et des salades qui sont sorties de terre (je vous les montrais dans ma story sur Instagram)! Et on récolte encore ma roquette qui a poussé pendant l’hiver: elle forme un véritable buisson! Je ne sais pas si on en viendra à bout en salades.

Ce que je vous conseille, c’est vraiment de vous lancer et d’expérimenter. Ne craignez pas trop de faire faux, c’est en se trompant aussi qu’on apprend. En cas de doute, il y a de très chouettes livres de jardinage à vous procurer (ma sélection pour débutant ci-dessous), et plein de ressources en ligne aussi.

Forcément, vous aurez quelques ratés, mais comme moi j’espère que vous vous concentrerez plutôt sur les réussites et que le jardinage urbain et vos modestes récoltes vous rendront  super fiers!

Trois livres pour les jardiniers débutants

Voici trois livres sortis de ma bibliothèque de jardinage que je vous conseille!

Un potager sur mon balcon. Avec des pas à pas en photo, et des conseils sur ce qui peut pousser sur un balcon.

Jardiner dans un mètre carré. Des astuces pour optimiser son petit espace et y accueillir de nombreuses plantations.

Je réussis toutes mes cultures en pot! Un guide pour parvenir à faire croître ses plantes dans un espace restreint… et savoir lesquelles choisir (légumes, fleurs, aromatiques, arbustes)

7 petits mots on Jardinage urbain: mes astuces pour réussir ses plantations

  1. Merci pour ce « pas-à-pas » des plantations. Moi aussi j’adore les semis, je trouve ça fascinant de pouvoir suivre les plantes dans leur développement à partir d’une graine minuscule.
    Une petite idée « upcycling » encore pour les semis: les godets en papier journal ou en rouleau de papier toilette. On peut les planter direcetment dans la terre après, ils se décomposent.

    • Coucou Valérie, merci pour ton mot par ici!
      Oh oui c’est incroyable de voir les plantes se développer.
      Super ton astuce!! Je n’avais pas pensé aux rouleaux de papier de toilette ou au journal, c’est une bonne idée!!
      Beaucoup de plaisir à toi dans tes plantations de cette année :D

  2. Ton article m’aurait beaucoup servie il y a quelques mois ! Cette année j’ai voulu commencer mes premières plantations c’est un échec … mais bon, c’était peu probable que ça marche comme je voulais je n’ai aucune expérience . Mais ça m’a neanmoins inspirée un article sur mon blog sur les graines hybrides (est-ce que tu es au courant que nous achetons des graines hybrides ?). Bref encore merci pour ton article qu’en je vais sauvegarder pour bien recommencer l’an prochain :)

  3. Coucou ! Je ne sais pas si mon commentaire s’est bien envoyé. Je voulais te dire chapeau pour ce super article mais j’aurais du le découvrir bien plus tôt car cette année j’ai essayé de semer pour la première fois et c’était un échec … mais ce n’est pas étonnant, je n’ai aucune expérience ^^
    D’ailleurs ça m’aura au moins inspirée une thématique d’article sur les graines hybrides !
    Je sauvegarde ton article en tout cas il me servira pour l’année prochaine :)

    • Coucou! Oh, il ne faut pas se laisser abattre par un échec, j’ai aussi eu des soucis cette année avec la météo fluctuante.
      Il faut reessayer – et en attendant tu peux te rabattre sur des plants ;)
      Super que tu parles des graines hybrides. Avant de m’intéresser au jardinage, j’avoue que je ne faisais pas attention du tout!
      A très vite ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot :)