Aujourd’hui, je vous emmène dans le vieux quartier de Tokyo nommé Asakusa pour visiter un grand temple, le Senso-ji. Attention de ne pas vous perdre, c’est le week-end et l’ambiance est animée!

Senso-ji, Asakusa, Tokyo, Japon

Après être passés sous une tori (une porte sacrée délimitant l’enceinte du sanctuaire), il faut longer une grande allée de stands vendant des souvenirs et des gourmandises japonaises pour accéder au Senso-ji, dans un nuage d’encens.

Senso-ji, Asakusa, Tokyo, Japon

Tokyo Asakusa

pagode senso ji asakusa tokyoCe temple bouddhiste est dédié à la déesse Kannon. Au Japon, les sanctuaires mêlent des bâtiments des cultes bouddhiste et shinto. D’ailleurs, la majorité des Japonais embrassent les deux religions!

Autour du Senso-ji, pas d’ambiance solennelle comme dans nos églises. Les gens se prennent en photo et discutent à haute voix dans la bonne humeur

Durant mon mois au Japon, j’ai eu un gros coup de cœur pour les temples! Celui d’Asakusa est le plus vieux de Tokyo… Mais attention, les Japonais n’ont pas la même notion des vieux monuments que nous. Le Senso-ji a été complètement détruit par les bombardements de 1945 et reconstruit à l’identique! Cela ne pose aucun problème aux Japonais de remettre à neuf les bâtiments historiques, souvent détruits par les tremblements de terre, les guerres ou des incendies. :) Ils n’ont pas le même regard que nous sur la restauration!

Il est possible d’entrer à l’intérieur du Senso-ji, ce qui n’est pas le cas de tous les temples japonais. Mais avant cela, les croyants respectent une petite cérémonie… Les chozuya, ces sortes de  fontaines, permettent de se purifier les mains et la bouche à l’aide d’une louche en métal. Ils sont souvent ornés de jolis dragons et on les retrouve devant chaque lieu de culte. De grandes louches permettent d’attraper l’eau pour se rincer.

Chozuya au Senso-ji, Asakusa, Tokyo, Japon
DSC_2671o

Une fois purifiés,  les fidèles prêts à prier grimpent les quelques marches du Senso-ji pour accéder à l’autel. Ils lancent une pièce dans la boîte à offrandes que vous pouvez voir devant les deux visiteurs aux mains jointes ci-dessous. Ensuite, ils tapent deux ou trois fois dans leurs mains pour attirer l’attention des esprits, s’inclinent et prient.

J’ai été enchantée par les petits gestes des rituels shinto et bouddhistes, plein de simplicité, des tablettes ema aux arbres à prière. Ci-dessous, je vous présente la loterie de la chance…

Tokyo Asakusa (2)

Omikuji, ou comment tirer au sort une prédiction

Dans le temple, les visiteurs tentent leur chance dans cette sorte de loterie appelée omikuji. Contre une pièce, ils tirent un numéro, qui leur indique quel tiroir ouvrir… Ils en sortent alors un bout de papier avec soit, un message de chance, soit un mauvais présage. Pour le conjurer, ils doivent suspendre la prédiction néfaste autour du temple, sur un arbre ou un autre endroit prévu.

Dans chaque temple, de nombreuses amulettes et autres grigris sont vendus par les moines pour attirer la prospérité.Bon, on va rendre visite aux carpes koi dans le jardin maintenant?

Asakusa temple tokyo

 

Le sanctuaire du Senso-ji de Tokyo

L’enceinte du sanctuaire du Senso-ji à Asakusa comprend différents bâtiments – pagodes, temples – ainsi que de petits jardins où l’on rencontre des statues de pierre, des moines et un ruisseaux rempli de carpes koi.

Japon Asakusa tokyo low

Asakusa temple tokyo detail toit
Statue au Senso-Ji d'Asakusa
Pont japonais

Ces poissons koi sont emblématiques du Japon, durant mon mois dans ce fabuleux pays, j’ai même vu des enfants leur donner du pain comme à des canards! En parlant de gloutons… mon estomac gargouille!

Pause déjeuner: spécialités japonaises

Vous aussi vous avez un petit creux? Voici deux spécialités que nous avons goûté sur des stands autour du temple d’Asakusa. Les takoyaki, des beignets de poulpe, ainsi que des sortes de sandwichs-crêpes à base de chou! Je sèche sur le nom.

takoyaki

takoyaki

Mais qu’est-ce qu’il y a là-dedans? C’est une sorte de crêpes aux nouilles et au chou. Verdict: un étonnant sandwich, délicieux!

Les photos ci-dessous montrent les étapes de leur confection sur le stand.

Spécialité japonaise

Spécialité japonaise

Spécialité japonaise
Lanternes à Asakusa

Vous l’aurez compris, le Senso-ji est un lieu à ne pas manquer à Tokyo, tout comme le quartier d’Asakusa qui comporte des bâtiments bas et à l’allure authentique – garanti sans gratte-ciels!

À mon retour en France, j’ai eu du plaisir à retrouver ce quartier en lisant les aventures de l’enquêteur Hanshichi dans le Tokyo du 19ème siècle. :)

Infos pour se rendre au Senso-Ji d’Asakusa

C’est facile! Il suffit de descendre à l’arrêt de métro du même nom. À propos, notez qu’il faut prononcer « Asaksa ». Il est desservi par la Ginza line ou la Asakusa line. La grande porte, Kaminarimon, est à côté de la station. Suivez le flot de visiteurs pour arriver au sanctuaire en quelques minutes! Comme c’est un temple très visité, essayez d’éviter les week-ends si vous avez le choix… pas comme nous!

Alors, la visite du Senso-ji vous a plu? Je vous reparlerai du Japon, comme promis!

PS. Je sais, je sais, cela fait des mois que je suis rentrée et je ne vous ai pas encore beaucoup parlé de ce pays merveilleux, sauf sur ces quelques billets sur le Japon… Ayez un peu de patience et d’indulgence :) Trier les photos et les recadrer est tellement chronophage qu’il me faut beaucoup de temps pour préparer chaque billet. Sans compter que je suis en train de vider mon appartement entre deux séjours en Suisse et en Angleterre… Un agenda bien rempli pour changer, quoi!

5 comments on “Tokyo: le grand temple d’Asakusa”

  1. A l’occasion, si tu reviens au Japon (et je suis sûr que tu reviendras), il faut aller l’observer depuis l’office de tourisme d’Asakusa ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *