Avis sur deux dissolvants sans acétone

Aujourd’hui, c’est de dissolvants qu’on parle! J’en ai essayés deux sans acétone des marques naturelles Avril et Une Beauty…

On reste dans le même thème après ma longue diatribe sur la compo des vernis à ongles, suite à un test d’une asso de consommateurs (à la fin du billet je partage en +mes astuces « santé » de bon sens pour la pose de vernis).

Mais aujourd’hui je vous fais mes retours sur les deux dissolvants ci-dessus, sans acétone…

Première constatation: ils sont les deux très efficaces, sans réelle différence pour ôter la couleur! Il suffit d’appuyer quelques secondes un coton imbibé de ce produit sur l’ongle pour enlever ensuite le vernis facilement et rapidement.

Chez UNE comme chez Avril, le dissolvant repose sur de l’acétate d’éthyle. Ce n’est pas un produit moins toxique que de l’acétone, mais en revanche son avantage c’est qu’il dessèche beaucoup moins les ongles et la peau! Même s’ils sont commercialisés par ces marques naturelles, ce ne sont pas des produits tous doux donc.

Et ils sont vraiment plus pratiques que le « bio-dissolvant » que j’avais testé chez AromaZone!

Et comme on l’a vu dans mon dernier billet beauté, les vernis d’Avril sont à prendre avec des pincettes d’après une association de consommateurs. Le verdict de leur test: à éviter de préférence!

Les deux dissolvants ont une odeur forte et je vous conseille de les utiliser en aérant la pièce! Je n’hésite pas à ouvrir la fenêtre de la salle de bain tout grand durant l’opération. Et juste après, je me lave bien les mains et je brosse le dessus de mes ongles pour bien enlever toute trace de dissolvant. Autant éviter qu’il en reste sur les ongles comme cela les dessèche. Et je termine par une crème pour les mains  et de l’huile pour les ongles.

Test de dissolvants sans acétone: Avril vs UNE

Avis sur le dissolvant de UNE BEAUTY, enrichi en huile

Mais alors, qu’est ce qui change entre ces deux-là? La différence, c’est la formule plus douce d’UNE: le dissolvant contient des huiles de soja, d’amande douce et d’abricot. Du coup après usage, on a l’impression qu’il assèche moins les ongles que l’autre.

À choisir je préfère donc nettement celui de UNE, très agréable à utiliser… Mais vient ensuite le critère du prix, car si c’est un meilleur produit, il est aussi bien plus coûteux: environ 10 € pour 50 ml, alors que celui d’Avril coûte… moins de 3 € pour 200 ml.

Sinon, un bon massage à l’huile après cette étape permet aussi de soigner les ongles quand on a un petit budget!

Avis sur le dissolvant sans acétone d'Avril

À bas les paillettes!

Et puis je profite qu’on parle de vernis pour partager une astuce… Vous avez déjà eu une peine de dingue à enlever des paillettes de vos ongles après avoir appliqué un vernis qui en contient? Jusqu’à être obligée de les gratter une à une? (Aïe l’état des ongles après!) J’ai trouvé la solution: il existe des bases de type « Peel off » (qui se pèlent donc). À utiliser avant le vernis à paillettes, elles permettent de tout enlever facilement. Je n’ai testé que celle d’OPI mais elle marche bien! Quand le vernis commence à partir, il suffit d’enlever la pellicule et les paillettes partent avec. Alors oui, peut-être que cela tiendra un peu moins longtemps qu’avec une base normale, mais on peut dire bye-bye aux paillettes incrustées! On les enlève sans effort et sans abîmer ses ongles.

× Lire d’autres billets beauté ×

Et vous, quel type de dissolvant utilisez-vous?

1 comment on “Tests beauté: deux dissolvants sans acétone”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *