Temple au Japon - Fushimi Inari (2)

Près de Kyoto, un sanctuaire magique déploie ses portails rouges tout autour d’une colline: Fushimi Inari Taisha. Des milliers de torī, forment un tunnel dans la forêt, dans ce lieu dédié à la divinité des céréales et des affaires, Inari. Ses messagers terrestres prennent la forme de renards rusés. Ils se démultiplient sur le site, sous la forme de statues à la silhouette élancée. Leur présence nous enchante, même si leurs expressions varient de la placidité à un petit air féroce, comme vous le verrez ci-dessous!

Au départ, le chemin sous les arches de bois se dédouble, formant deux couloirs, et les torī sont plantées très serré. Puis, en grimpant sur la colline, elles s’espacent peu à peu. Leur nombre exact? Les chiffres que j’ai vu varient beaucoup, alors je préfère ne pas m’avancer. Mais son surnom de sanctuaire aux 10’000 portes sonne bien, non?

Ce qui est sûr, c’est qu’il est possible de passer des heures à cheminer dans ce cadre atypique, en quittant parfois la route de portails vermillons pour observer des petits « autels » shinto secondaires, garnis d’autres statues de renards, qui sont comme des îlots de paix dans la forêt.

Ce sanctuaire shinto est un des lieux les plus étonnants que j’ai eu la chance de visiter durant mon voyage au Japon. C’est un de mes gros coups de cœur et je vous recommande de ne surtout pas le manquer si vous vous décidez pour cette destination!

Le sanctuaire de Fushimi Inari

Temple au Japon - Fushimi Inari (3) Temple au Japon - Fushimi Inari (5)Temple au Japon - Fushimi Inari (2)Temple au Japon: Fushimi InariVoyage au Japon - Temple aux Portes KyotoTemple au Japon Fushimi InariTemple au Japon - Fushimi Inari (6)

J’espère que la balade vous a plu! C’est amusant car les portes shinto sont en fait des donations d’entreprises ou de particuliers. Quelques unes sont très vieilles et semblent presque prêtes à s’effondrer, d’autres ont pris une couleur orange délavé… mais on y remédie et le long du chemin, on contourne des peintres sur leur escabeau, occupés à remettre une couche de vermillon!

Si vous visitez le sanctuaire de Fushimi Inari:

Depuis la gare de Kyoto, prendre la « JR Nara Line », en veillant à monter dans un train qui s’arrête au temple (arrêt nommé Inari ou Fushimi Inari). C’est le deuxième arrêt, à 5 minutes seulement de la ville!

Astuce: Si vous visitez le sanctuaire shinto, sachez qu’il y a foule en bas, mais que plus on grimpe en haut de la colline, plus les visiteurs se font rare et le lieu serein. Pour en profiter pleinement, il faut marcher! Le chemin grimpe et peut prendre des heures, alors pensez à des chaussures confortables. Après, pas d’obligation, chacun fait demi-tour quand il en a marre!

Après cet aperçu du sanctuaire aux 10 000 portes, j’espère que le Japon vous appelle :)

Et je vous rappelle que j’envoie la première newsletter du blog ce week-end, si vous voulez vous inscrire pour recevoir un résumé mensuel des billets, c’est ici!

10 comments on “Le Temple aux 10’000 portes”

  1. Coucou ~~

    Merci pour ce billet, j’ai toujours aimé les « Tori » et ça à l’air tout à fait magnifique là bas ! :3

    Merci encore pour les photos et pour la découverte !

    • Tout à fait Koalisa, c’est super impressionnant parce que c’est complètement insolite comme lieu :) Bon week-end à toi aussi!

  2. Tes photos sont magnifiques et ce lieu tellement culte à mes yeux… A chaque fois je repense au film « geisha » où l’on voit la petite fille courir entre les piliers oranges pour aller prier. Merci pour ce beau voyage.

  3. Chaque fois que je recherche un temple sur Kyoto, c’est sur celui-ci que je tombe. Il est devenu pour moi, le temple le plus emblématique de la ville voire du Japon même.
    Tes photos respirent la sérénité et le calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *