Tea Room Angelina - ParisUn dallage noir et blanc et des bocaux pastels. Des lustres surannés et des merveilles sous vitrine. Au salon de thé Angelina, au cœur des galeries Haussman, on en prend plein les yeux et les papilles! Lors d’un voyage à Paris (avec Solène d‘ILoveTravelling) nous avons fait halte dans ce tea room mignon, aux couleurs acidulées et à la déco ravissante.

Une poésie romantique se dégage de ce lieu… Un tableau illustrant à merveille le chic à la parisienne, dont les visiteurs de la capitale raffolent! L’aspect luxueux et désuet de la pâtisserie – salon de thé témoigne d’un art de vivre à la française qui semble ici figé dans le temps. Rien d’étonnant: le décor des pâtisseries Angelina a été conçu par le célèbre architecte de la Belle Epoque Edouard-Jean Nierman.

Tea Room Angelina - Paris

Tea Room Angelina - ParisJ’imagine bien une petite fille modèle de la Comtesse de Ségur venir goûter ici avec sa mère. Tea Room Angelina - ParisTea room Angelina

Aussi belles que délicieuses, les pâtisseries de la maison sont à dévorer religieusement des yeux, avant de faire difficilement son choix. Vu le prix, on n’en goûtera qu’une! LA spécialité de la maison est le Mont Blanc, présenté comme une curiosité aux châtaignes (juste ci-dessus).

En tant que Suissesse, cela m’a fait rire, car j’y ai reconnu une déclinaison de nos simples vermicelles, des pâtisseries aux marrons méconnues en France mais banales chez moi! J’ai préféré déguster une exquise mousse chocolatée.

 L’histoire du tea room Angelina

Comme de nombreuses maisons parisiennes, le tea room Angelina a une histoire et une légende qui se confondent! Fondé au début du XXème siècle par un confiseur autrichien, Antoine Rumpelmayer, il deviendra le lieu raffiné des rencontres de l’aristocratie parisienne.

La première adresse existe toujours, rue de Rivoli. Pour ajouter à l’aura des lieux, Proust, Coco Chanel et les plus grands couturiers français se seraient croisés dans ses salons…

Tea room Angelina des Galeries Lafayette

Des pâtisseries Angelina partout à Paris… et au Japon!

Aujourd’hui Angelina compte huit adresses à Paris, une à Lyon ainsi que… des déclinaisons dans huit villes japonaises. Je ne suis pas surprise: en entrant dans le salon, le côté raffiné, romantique et kitsch m’a fait penser que nos amies nippones raffoleraient de cet endroit!

Il faut dire qu’au Japon, les devantures des pâtisseries ressemblent à des bijouteries, tant la présentation est soignée. Angelina doit y faire un carton!

 Et vous, des adresses gourmandes à partager, à Paris ou ailleurs?

2 comments on “Pause gourmande chez Angelina, à Paris”

  1. J’ai découvert pour ma part pour la première fois la succursale de la rue Rivoli qui était aussi magnifique. Je n’ai goûté qu’à leur fameux chocolat chaud, mais j’espère bien un jour à leurs belles pâtisseries ! ;-)

    • Oh oui, il faut que tu goûtes à une de ces merveilles… J’espère avoir l’occasion une fois de passer à la Rue Rivoli pour prendre un chocolat chaud! Je n’ai jamais vu cette succursale là :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *