Série d’enquêtes: Le chat qui…

Série de romans d'enquêtes

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une série de romans d’enquêtes, aux titres plein de « chats qui »…

Avec le froid qui s’est installé, je me mets en mode lecture & cocooning! Une activité toute indiquée non? Dernièrement, j’ai eu envie de me replonger dans l’ambiance surannée des romans policiers de Lilian Jackson Braun, en trouvant « Le Chat qui allait au placard » chez un bouquiniste. Peut-être êtes-vous déjà tombés sur un de ces titres curieux…

Sa série de 30 romans du « chat qui… » met en scène Jim Qwilleran, un journaliste fortuné d’un certain âge et moustachu, installé dans le Comté de Moose. Ce lieu de province (imaginaire) devrait voir couler des jours calmes, bien loin de l’excitation des grandes villes américaines… Pourtant Qwill a toujours un mystère à élucider, avec l’aide de ses chats! Lorsqu’un assassinat ou un autre crime inattendu a lieu dans cette contrée, la perspicacité de l’ancien chroniqueur judiciaire est mise à profit. Il est secondé par ses chers siamois dans la résolution de ces énigmes, car ces derniers font preuve d’étonnantes capacités de déduction…

Une série d’enquêtes à l’atmosphère désuète

N’y espérez cependant pas trop d’action! Les enquêtes de Qwilleran sont un prétexte, et le véritable intérêt des romans se trouve autour des relations entre les personnages et de la description d’un certain style de vie provincial, idéalisé. Au fil des enquêtes, on se familiarise avec les habitants de la ville de Pickax et de Brrrr et leur petite routine tranquille. Guindé et divorcé, Qwilleran est souvent courtisé pour ses charmes et sa fortune, même s’il a une petite amie attitrée, la bibliothécaire Polly, dont il apprécie l’esprit et la culture…

Ces récits semblent se dérouler hors du temps, dans une ambiance désuète délicieuse! Il faut dire que l’auteure, née en 1913, a publié la série de 1966 à sa disparition en 2008. Je suis bien consciente que ce style ne peut pas plaire à tout le monde, mais personnellement j’aime beaucoup m’évader à Pickax avec ces personnages quand j’ai envie d’un peu de tranquillité. Et je ne suis pas la seule visiblement, car ces romans ont été traduits dans une dizaine de langues…

Alors, vous avez envie d’essayer?

Roman de Lilian Jackson Braun

Je trouve parfois des tomes dans les librairies de 2ème main… J’ai un faible pour ces anciennes couvertures!

Mon problème c’est qu’au fil des années, je suis bien incapable de me rappeler ceux que j’ai lus ou pas, avec ces titres qui commencent toujours par « Le chat qui… ». Je me souviens avoir bien lu Le Chat qui sniffait de la colle, Le Chat qui parlait dindon ou Le Chat qui mangeait de la laine, mais pour le reste… Enfin, c’est comme pour les livres d’Agatha Christie: j’ai remarqué que même si je reprenais par erreur un roman déjà lu auparavant, j’avais systématiquement oublié le dénouement, et je redécouvrais ces intrigues avec plaisir!

La série des « Chat qui… » est traduite en français chez 10/18, un éditeur que j’aime particulièrement. Vous pouvez retrouver tous les tomes ici dans leur collection Grands Détectives, ou directement là sur Amazone!

× D’autres conseils de livres ici ×

Et vous, vous connaissez ces romans à chats? Que lisez-vous en ce moment?

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneÀ partager en un clic!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *