Les allergiques à Bob Marley et à la langue des Röstis vont adorer ce billet de la série Rock suisse.

elijah reggae suissePour faire du reggae, il faut placer un Rastafari! par-ci, un ‘are you aĂ©rĂ©‘ par lĂ , un mot sympa sur le Jah tout puissant. Mais en suisse-allemand, ça donne quoi? Aha! J’espère avoir aiguisĂ© votre curiositĂ©.

Elijah, un artiste zurichois, montre que le dialecte, qui agresse parfois l’oreille des non-sensibilisĂ©s aux sonoritĂ©s germaniques,  peut aussi ĂŞtre nonchalant et plein de good vibes.

[Pour ceux d’entre vous qui ignorent ce qu’est techniquement le  ‘suisse allemand’, je vous renvoie Ă  mon blog de vulgarisation de la culture suisse pour les Français.]

Aujourd’hui, je vous propose votre première leçon de suisse-allemand, il faut chanter ‘Beweg di, beweg di’ (bouge-toi!) avec Elijah sur les refrains. Play!

C’est un vieux titre avec de vraies paroles en dialecte… Eh oui, il y a des passages en italien, je sais. Mais cela reste une des quatre langues nationales suisses!
 
Qui est donc Elijah?

Revenons Ă  notre artiste reggae, qui est loin de ressembler Ă  Burning Spear, vu que c’est un petit blondinet sans rastas ni coiffure excentrique.

Ce qui ne l’a pas empĂŞchĂ© de gagner en 2008 le Rototom Sunsplash, le plus gros contest reggae d’Europe. Non, cela existe vraiment! Par contre je ne peux vous donner la signification exacte de « Rototom ».

Après cela, Elijah & The Dubby Conquerors ont sillonnĂ© les scènes du continent… Puis ça se gâte pour moi: le jeune artiste s’est rendu en JamaĂŻque pour prĂ©parer un album, histoire de chercher l’inspiration sur la terre des patriarches du genre. Du coup, son dernier disque Ă©tait plutĂ´t en anglais!

Je prĂ©fĂ©rais Elijah en ambassadeur du SchwyzerdĂĽtsch. Parce que c’est dommage qu’on n’imagine pas qu’un artiste puisse trouver le succès dans une autre langue que l’anglais.

Heureusement, il revient Ă  son amour pour le dialecte dans son prochain disque, qui sortira en octobre 2013. Bravo Elijah!

Pour ma part, je l’ai dĂ©couvert au Bar King de Neuchâtel, lors d’un concert super cool donnĂ© il y a quelques annĂ©es sur cette petite mais importante scène locale. Sa prestation avait fait danser la salle!

Un dernier morceau pour la route? Celui-ci vous convaincra qu’Elijah sait jouer avec les sonoritĂ©s particulières du SchwyzerdĂĽtsch.

Le lien vers son site officiel.

PS.

La sĂ©rie du blog dĂ©diĂ©e au  ‘rock suisse’ contiendra aussi des billets reggae, pop, soul. Mais si je l’avais appelĂ©e ‘musique suisse’, je suis sĂ»re que vous auriez fui devant la menace d’Ă©couter de la musique folklo Ă  accordĂ©on, cor des Alpes, avec youtze Ă  gogo. L’horreur… En tout cas moi, au registre suisse, je prĂ©fère Ă©couter ❤ Anna Aaron!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *