refuge-percheJe vous avertis tout de suite, je n’ai pas l’âme d’une grande aventurière. Le camping ou la rando de 6 heures, ce n’est pas mon trip. Mais l’idée de passer une nuit dans un chalet perché au milieu des bois au Mont-Tremblant me faisait très envie. La semaine dernière, avec mon chum et sa sœur, on a donc quitté Montréal pour tester ce concept tout neuf! Les refuges perchés du Centre de Villégiature Tremblant, près de Sainte Agathe des Monts, ont en effet été construits au printemps 2014! Des artisans spécialisés à transformer le rêve de vivre dans les arbres en réalité ont conçu ces maisons poétiques.

Pour rejoindre notre treehouse – la numéro 3 – nous avons pris l’option canoë. Après avoir trimballé nos affaires du parking à l’embarcadère à l’aide d’un chariot, nous avons pagayé quelques minutes sur le lac pour arriver à notre home sweet home d’un soir.

Refuge perche (6)

Refuge perche (5)

 

refugeperche2Lac-Mont-tremblant

Dès qu’on pousse la porte d’entrée, une bonne odeur de pin nous accueille… Mais attention, ces refuges sont loués dans l’optique d’une solution « prêt-à-camper ». Cela veut dire pas d’eau courante ni d’électricité, puisqu’on est au fond des bois et coupés de la civilisation. Mais le confort, ça s’organise. On peut se procurer à la réception un kit de butane (pour le barbecue et les plaques), du bois (pour le poêle), un système permettant de filtrer l’eau du lac pour la boire – ou une bombonne d’eau potable, et une batterie pour avoir de l’électricité.

C’est ainsi que j’ai fait la vaisselle à l’eau du lac – avec du savon biodégradable. Mon chum a dû aller sur la berge pour remplir un gros bidon bleu muni d’un robinet. Posé à côté de l’évier, il permet d’avoir de l’eau… qui s’écoule par un trou et tombe ensuite dans un seau! Pour ne pas attirer les animaux de la forêt près du chalet, il faut aller vider ces « eaux grises » dans un système de filtrage à quelques minutes de là… À propos, c’est aussi à cet endroit que se trouvent les toilettes sèches! Pas question non plus d’avoir la flemme et de vider ses eaux grises n’importe où dans les bois: le réceptionniste nous a raconté comment une femme n’avait pas suivi cette consigne, et s’était retrouvée coincée dans son chalet perché avec un ours noir qui montait la garde sur le perron. Normalement, il n’y en a pas dans cette portion de forêt mais il avait humé les restes de nourriture de l’eau de vaisselle versée imprudemment par le balcon…

PicMonkey Collage

refugeperche

Bon, ça, c’est pour le côté pratique. Le côté poétique maintenant.

Après le coucher du soleil, nous sommes restés sur la balcon à écouter le silence de la forêt en grillant notre steak pour le souper… et nous avons commencé à entendre d’étranges ululements… C’était des coyotes, d’après le réceptionniste! Et le matin, ce sont des oies prêtes à migrer qui faisaient un brouhaha aux alentours. Magique!

Pour chauffer le chalet, il a fallu allumer une bûche. Pas si facile pour des citadins! Le poêle a bien réchauffé l’atmosphère de notre maison à hauteur des arbres, et nous n’avons pas eu froid du tout pendant la nuit. Pourtant comme c’est le début de l’automne, il faisait bien frais dehors et on se promenait avec des gants et des bonnets, en admirant les feuilles qui commencent à roussir… Du coup, malgré le joli emplacement à veillée autour du feu, nous avons mangé à l’intérieur. Vu la taille du chalet – prévu tout de même pour 6 personnes – on était bien contents de n’être que trois pour ne pas se sentir à l’étroit! Vous voulez jeter un oeil à l’intérieur? Dans notre refuge perché #3, il y a un lit superposé, une couchette et une échelle à pas japonais mène à la mezzanine, juste assez grande pour contenir un matelas deux places.

DSC_4315

Le site compte en tout une dizaine de chalets disséminés dans la forêt. Les photos et les descriptions de chaque refuge perché se trouvent ici – avec les tarifs. Voici notre voisin rayé, le numéro 5, caché par les branches.

Refuge-perche-(4)

Donc si vous habitez sur Montréal et voulez jouer aux aventuriers le temps d’un week-end, je vous conseille vraiment cette adresse si tranquille. En plus, un refuge perché, c’est tellement charmant comme idée! On a été conquis tous les trois. Je vous laisse avec une petite chanson bien à propos de I’m from Barcelona…

Et l’adresse pour réserver! http://www.refugesperches.com

Refuge perche (2)

 

× D’AUTRES BILLETS SUR LE QUEBEC PAR ICI ×

À épingler pour s’en rappeler! ;)

Cabane perchée au Québec au Mont-Tremblant

Et vous, des escapades d’automne à partager?

 

6 comments on “Une nuit dans un refuge perché”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *