Locavore: visite d'un potager sur un toit à Montréal

Il y a un panier de légumes particulier disponible à Montréal… Une partie de la récolte est issue des fermes Lufa, qui les font pousser sur les toits de la ville! Mon retour dans la ville pour quelques semaines est une occasion de vous en parler…

Lors de mes six mois passés à Montréal en 2014, je m’étais abonnée à un panier de légumes grâce aux conseils d’une amie. Ce qui était étonnant, c’est qu’une partie d’entre eux poussaient sur un toit à Montréal! Un système dingue non? Et pourtant dans l’air du temps. Les fermes urbaines Lufa veulent en effet produire au plus près des citadins!

J’ai adoré leur service de panier de légumes car chaque semaine, on pouvait choisir son contenu en piochant les légumes et articles d’épicerie sur leur site. On avait donc le choix des produits locaux qu’on allait y trouver, avec des options bio! On récupérait ensuite simplement notre panier dans le quartier, à un point de collecte.

J’étais quand même très curieuse de voir leurs installations sur les toits… Alors le jour des portes ouvertes, nous sommes allés découvrir les lieux, dans une zone de bureaux de la ville!

Le panier des Fermes Lufa Montréal Le panier des Fermes Lufa Montréal

Potager urbain: des serres sur un toit à Montréal

Un potager sous serre sur un toit à Montréal

En fait, la ferme Loofa a mis au point un ingénieux système de potager urbain sur un immeuble hébergeant des bureaux. Les haricots ou salades poussent ainsi sous serre et en culture hors-sol! C’est curieux à voir, de la culture hors-sol, donc sans terre, mais si cela permet de produire au plus près des besoins, je trouve que c’est une bonne idée.

Pionnière dans le domaine, la ferme québécoise a imaginé ces cultures en milieu urbain comme une solution pour diminuer le bilan carbone des légumes. En prime, les temps de transport plus courts signifient qu’ils seront plus frais lorsqu’ils arrivent sur les tables des citadins!

Des légumes qui poussent hors-sol

Ferme Lufa Montréal visite exploitation

Le succès de ses serres repose sur l’équilibre du milieu de culture… Ici tout est surveillé: la qualité de l’air, de l’eau mais aussi… des populations d’insectes auxiliaires qui sont introduites pour dévorer les indésirables.

Les plantes poussent grâce à un système de gouttières, irriguées par de l‘eau de pluie récupérée, traitée et enrichie en nutriments. Ensuite, le gaz carbonique de la ville entre dans la serre par le système de ventilation durant l’été, et comble les besoins des végétaux. En revanche pendant l’hiver, le niveau de CO2 doit être supplémenté… Eh bien oui, les trappes d’aération restent fermées, à cause des températures extérieures glaciales que connaît Montréal!

Durant la visite, on nous avait expliqué que les légumes ne pouvaient pas être certifiés bio, car certains nutriments ajoutés dans l’eau pour nourrir les cultures provenaient de mines – empêchant la labelisation. Mais sinon, il n’y a pas de pesticides utilisés, donc c’est du quasi bio!

Des insectes auxiliaires remplacent les pesticides

Ferme Lufa Montréal : potager sur un toit

Pas besoin de pesticides dans ces serres, la ferme mise sur des insectes auxiliaires qui dévorent les nuisibles. Je ne sais pas si vous connaissez ce système? C’est si malin. Cette lutte biologique prend place sous l’œil attentif d’une scientifique, qui a pour mission de maintenir un équilibre en relâchant soit des prédateurs, soit des nuisibles selon la fluctuation des populations.

Un autre élément intéressant est la symbiose entre les serres et le bâtiment. En hiver, les serres bénéficient de l’énergie qui s’échappe de l’immeuble! En été, leur présence contribue à rafraîchir la température des étages, puisque ce sont elles qui absorbent les rayons du soleil… Ainsi, selon les fermes Loofa, leurs serres sur le toit utilisent 50% d’énergie en moins qu’une serre standard!

Alors que dans mon supermarché montréalais, on trouvait avant tout des légumes venus des USA (mouais et sûrement plein d’OGM :P), j’ai beaucoup apprécié cette solution de panier!!

Alors que vous me lisez, je suis donc en train de me balader sur le Plateau! Je fais un petit retour à Montréal cet été pour mes vacances… À suivre sur Instagram ou Facebook!

Pour l’occasion, j’ai du coup programmé quelques billets sur le blog ;)

2 comments on “Un potager sur les toits de Montréal”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *