La semaine dernière, j’ai pu visiter en avant-première le musée MIMA à Bruxelles, un nouveau lieu d’exposition dédié aux arts urbains. Comme j’aime beaucoup le street art, j’étais ravie de découvrir ce musée original, installé dans une ancienne brasserie à Molenbeek!

Le Musée MIMA à Bruxelles

La visite guidée a eu lieu dans le cadre du WAT16 – j’ai en effet participé pour la première fois à ce salon de blogueurs voyage, à Bruxelles! J’y représentais mon blog d’expat Yapaslefeuaulac.ch, que vous connaissez peut-être. L’événement m’a permis de rencontrer un tas de blogueurs très sympas, mais aussi de rencontrer des Offices de tourisme!

Mais aujourd’hui c’est du musée MIMA que je voulais vous parler, puisqu’il sera inauguré le 15 avril! Nous avions promis de ne pas publier de photos avant aujourd’hui… et avons pu le découvrir avant tout le monde! Durant notre visite guidée, une odeur de peinture fraîche flottait encore dans les salles…

Visite du MIMA à Bruxelles

Le MIMA, le Millenium Iconoclast Museum of Art de Bruxelles a investi l’ancienne brasserie de gueuze Bellevue, un bâtiment en briques rouges qui ne manque pas de cachet! Le musée est axé sur la « culture 2.0 », et veut promouvoir des formes neuves d’art urbain, comme le street art, le graffiti, l’artivisme, etc.

Il y a 3 salles que j’ai adorées, toutes les trois font partie de l’expo temporaire « City Lights » du MIMA alors… je vous conseille de foncer dans ce musée si vous en avez l’occasion et aimez le street art!

3 coups de coeur: Swoon + Faile + Maya Hayuk

SWOON

La première partie de l’expo au MIMA permet de découvrir des collages de la street artiste américaine Swoon, qui a pris ses quartiers dans… la cave du bâtiment! Une atmosphère authentique et brute pour présenter ses œuvres, qui mettent en scène des figures humaines inspirées de son engagement humanitaire.

Swoon

Photos: Birds & Bicycles (prises avec mon portable)

FAILE

L’autre pièce que j’ai préférée présente une installation de Faile, qui ressemble à une roue à prière tibétaine et met en scène des symboles de la société américaine… J’ai beaucoup aimé le travail coloré de ce duo basé à Brooklyn!

Faile: le duo d'artiste exposé au Mima

Photos: Birds & Bicycles (prises avec mon portable)

L’installation que vous verrez à Bruxelles avait été placée à Times Square en 2015… La voici!

FAILE: Wishing on You August 17, 2015 - September 1, 2015 Brooklyn-based artist collaboration FAILE bring FAILE: Wishing on You, an installation reimagining Asian prayer wheels in the context of Times Square’s kaleidoscopic history, to the Broadway plaza between 42nd and 43rd Streets. Artists Patrick McNeil and Patrick Miller are using this piece, their largest to date, to re-imagine Times Square - a sacred American landscape known both for bright lights and the gathering of many communities. In collaboration with Brooklyn Museum.

Copyright de la photo: TimeSquareArts

MAYA HAYUK

Et finalement, l’artiste Maya Hayuk a pris possession d’une haute salle sous le toit, la transformant en une chapelle de la couleur à l’aide de ses rouleaux! Même les vitres sont teintées: y entrer est une expérience magnifique.

Expo City Lights avec Maya Hayuk

Crédit photo: THE PICKLES & MIMA MUSEUM

Il faut regarder la vidéo sur le processus créatif, présentée dans la salle: l’artiste termine ses séances elle aussi recouverte de peinture! (Le site de Maya Hayuk)

Swoon - street art

L’artiste Maya Hayuk au MIMA – Crédit photo: MIMA

Le musée n’est pas très grand, mais comporte d’autres salles avec ses collections permanentes. On peut aussi profiter d’une vue sur le quartier depuis sa terrasse!

Et il se trouve où le musée MIMA?

Le MIMA se trouve à un quart d’heure à pied de la Grande Place de Bruxelles, au bord d’un canal à Molenbeek au 33, Quai du Hainaut. Les fondateurs voulaient amener la culture dans ce quartier, bien avant que l’actualité ne le mette malheureusement en avant. Mais les lieux ne craignent pas du tout, que cela ne vous freine pas à y venir! Surveillez les horaires aussi: c’est fermé lundi & mardi.

Le prix d’entrée au musée est de 9€50. Comme je suis habituée des expos de street art gratuites organisées par les collectifs de Montpellier, je trouve que c’est un peu élevé – une visite à réserver aux fans de ce type d’art donc. Mais j’imagine bien que ce nouveau musée a besoin de demander ce tarif là pour tourner!

UPDATE: L’expo est prolongée jusqu’au 31 décembre, suite à son succès!

Suivre le musée sur les réseaux: le MIMA sur FacebookSur instagram ♦ Sur Twitter

Et vous, un musée sur l’art 2.0, cela vous inspire quoi? Êtes-vous aussi friands de street art?

10 comments on “Le MIMA à Bruxelles, un musée dédié aux arts urbains”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *