3-baumes-a-levres

J’ai jeté un œil au contenu de ces petits pots ou tubes qui nous accompagnent partout l’hiver… et je vous parle de mes 3 favoris!

Depuis que j’ai appris que certains baumes à lèvres vicieux pouvaient assécher la peau,  je regarde bien la compo avant d’en glisser un dans mon sac! Bah oui quand même, c’est nul non?

Sans surprise, ce ne sont pas des ingrédients naturels qui sont en cause mais des composés issus de la pétrochimie. À petite dose, certains de ces ingrédients aident à hydrater la muqueuse, mais mal combinés et inclus en trop grande concentration, ils ont un effet desséchant!

Un cercle vicieux, et des lèvres sèches!

Résultat: à l’application, on ressent une impression de soulagement immédiate, mais qui ne dure pas… Car en fait, ces ingrédients forment un film sur la peau et l’empêchent de respirer, et l’assèchent peu à peu… Vite, on ressent le besoin de réappliquer du baume car les lèvres tirent de nouveau! Sans se douter que c’est justement un effet secondaire de notre tube préféré. Bonjour l’effet contre-productif & le cercle vicieux!!! (source)

En revanche, si ces ingrédients sont présents en petite quantité et mélangés à d’autres matières premières, le problème ne se pose pas.

Mais comment savoir si notre tube est okay ou pas? Dans le doute, je me tourne uniquement à présent vers des baumes à lèvres qui misent sur des cires, beurres et huiles végétales pour hydrater ma bouche. Non mais! Car j’ai déjà fait l’expérience de ne plus pouvoir me passer de mon stick, et de m’en tartiner compulsivement à longueur de journée. Je suis bien contente d’avoir enfin trouvé une explication sur ce phénomène un peu flippant!

Les ingrédients à éviter dans les baumes à lèvres

Bon alors, on évite quoi? Les intrus ont différents noms, comme l’huile de paraffine, la cire microcristalline, la paraffine... Il faut chercher ces mots dans la composition: paraffinum liquidum / petrolatum / cera microcristallina /paraffinum. Mieux vaut donc éviter les soins qui les combinent ou les placent en grande quantité! Comment peut-on le savoir? Ils apparaissent dans ce cas en haut de la liste des ingrédients. Et s’ils ont la cote auprès des fabricants, c’est qu’ils sont bon marché, en plus de stabiliser les formules.

Parmi les ingrédients qui les remplacent dans les soins naturels, on trouve de la cire d’abeille (cera alba), du beurre de karité (Shea butter), des huiles végétales (se terminant souvent par « seed oil »).

La texture du produit dépend elle des ingrédients: s’il y a plus de graisse, elle sera crémeuse, alors que pour faire un stick, il faut davantage de cire. Personnellement, j’ai une préférence pour les baumes en petit pot, même s’il faut y tremper ses doigts (propres!) et que c’est moins hygiénique. J’ai l’impression qu’ils sont plus efficaces sur moi, mais en matière de baume à lèvres je sais que les avis divergent beaucoup selon les personnes!

Mes baumes à lèvres préférés

J’ai fait le ménage parmi mes tubes, en apprenant ce phénomène desséchant, et du coup, je n’utilise pas celui reçu dans My Little Wish Box et j’évite les Labello. Après avoir vu la compo du tube bleu « Classic » qui commence par « cera microcristallina« , je comprends mieux pourquoi j’étais accro durant toute mon adolescence! Argh.

Mais je compte ces trois ci-dessous parmi mes préférés! Leur base est composée d’ingrédients naturels, mais je vais vérifier le détail de leur compo… que je découvre donc en même temps que vous!

Le baume bio de Sanoflore

Baume-sanoflore

Un de mes préférés de cet hiver c’est ce « baume lèvres nourricier » de la marque bio Sanoflore – mais…. Quouaaaah? En faisant ce billet j’ai remarqué avec stupeur qu’il n’existe plus, pfiou, il a disparu du catalogue de la marque drômoise. Bon, du coup je vais éviter d’écrire une tartine dessus… voilà voilà… Mais zut, il me plaisait beaucoup avec sa texture fondante, son odeur discrète et ses 99% d’ingrédients naturels! Sa mention « à base d’ingrédients alimentaires bio » est aussi rassurante! Comme on en mange quand même pas mal de ces produits… Je vais bien profiter de la fin du pot.

« Embrasse-moi » de Lush

Mes baumes à lèvres préférés

Sinon, j’ai passé l’hiver dernier avec mon petit pot de baume « Embrasse-moi » de Lush – j’ai choisi celui-ci pour son odeur discrète – mais ils en ont d’autres plus délirants. Il hydrate bien et j’en étais ravie!

Son tout petit pot en métal ultra plat est très pratique à trimballer partout – et comme toujours les noms plein d’humour de la marque me font sourire le matin. Il m’a coûté 10 € – cela m’a semblé cher sur le moment pour un baume à lèvres, mais il a duré loooongtemps et j’en étais très contente. Je le rachèterai sans hésiter quand mon Sanoflore sera vide (ben oui du coup!) Le seul bémol: il faut l’utiliser vite, car il ne se conserve pas indéfiniment.

Sa compo? Plein de bonnes choses: du beurre de karité, de l’huile de noyau d’abricot, du beurre de cacao et de la cire d’abeille, entre autre! Tous les ingrédients sont naturels, sauf un: l’arôme.

Le détail d' »Embrasse Moi de Lush »: Beurre de karité issu du commerce equitable (Butyrospermum parkii), Huile de noyau d’abricot (Prunus armeniaca), Glycérine (Glycerine), Beurre de cacao issu du commerce équitable (Theobroma cacao), Cire d’abeille (Cera alba), Huile d’olive extra vierge bio (Extra Virgin Olive Oil), Huile essentielle de tangerine (Citrus reticulata), Arôme (aroma), Limonène* (limonene), Linalol* (linalool)

Chez Lush, je regarde toujours bien la compo, qui est clairement indiquée sur leur site pour chaque produit. Attention, certaines de leurs créations ont tout vert, mais d’autres non, mais ils ont le mérite d’être transparents et je l’apprécie!

Un baume à lèvres fruité

Baume-levres-The-BodyShop

Voici un autre favori du moment, que je placerai un poil en-dessous des deux autres pour l’hydratation (selon mon expérience personnelle), mais qui est dans mon trio car il a une odeur fruitée que j’adore! C’est le baume pour les lèvres Canneberge Givrée du Body Shop (6 €) (le rouge). Ce baume gourmand tient bien sur les lèvres après application, et sa boîte en métal (2X plus grande que celle de Lush) est aussi pratique à transporter. Il est très très subtilement teinté: cela se devine à peine mais me donne bonne mine. En prime, j’ai reçu à Noël son frère à la prune givrée (le violet), mais je préfère l’odeur sucrée du premier!

Baume-levres-The-Body-Shop

The Body Shop n’étant pas une marque aux compos 100% naturelles, il vaut mieux regarder de près les compos des produits… Le fait qu’on ne puisse pas trouver cette info sur leur site m’a énervée, mais je vous ai recopié patiemment son étiquette.

Comme je parle latin maintenant (je déconne), je vous déchiffre les principaux ingrédients: de l’huile de pépins de raisin et de l’huile de ricin. Jusque là, tout va bien!

Composition du baume The Body Shop à la canneberge givrée: Vitis vinifera seed oil, Ricinus Communis Seed Oil, Bis-Diglyceryl Polyacyladipate-2, Hydrogenated Castor oil, Aroma, Cera Alba, Synthetic wax, Tocopheryl Acetate, Vaccinum Macrocarpon Seed Oil, Ammonium Glycyrrhizate, Miel, CI15850, CI19140 (colorant jaune)

Après, côté intrus, ce baume du Body Shop contient de la Synthetic Wax, de la cire de paraffine, le type d’ingrédient qu’on essaie justement d’éviter, mais elle est en milieu de formule donc normalement pas en grande quantité. Il y a aussi du Bis-Diglyceryl Polyacyladipate-2, un émollient d’origine chimique qui a le défaut d’être polluant. Oh zut! Et il y a deux colorants azoïques –  certains sont soupçonnés d’être cancérigènes. Ces deux-là ne sont pas les pires de leur catégorie, mais quand même, vu que c’est pour la déco je préférerais les éviter.

Le verdict: après l’avoir terminé, je me tournerai plutôt vers celui de Lush, dont la compo me plaît plus!

Comme d’hab, je déchiffre mes étiquettes grâce à mon livre « La Vérité sur les Cosmétiques » de Rita Stiens, que j’appelle ma bible de salle de bain. Si vous voulez vous y mettre, je ne peux que vous le conseiller! Il contient un lexique très utile pour retrouver tous les noms de la compo. Sinon, ce moteur sur son site permet aussi de mener des recherches en ligne!

Un stick naturel!

Et pour ceux qui préfèrent les sticks, notez que la marque américaine Burt’s Bees en fait des 100% naturels, pour 5 € environ! J’ai offert celui-ci à mon mec, parfum menthe, à base d’huiles d’amande, d’olive et de cire d’abeille.

burtsbees

Sinon, il y a toujours la possibilité d’en fabriquer soi-même, cela n’a pas l’air très dur selon cette recette de Julien Kaibeck!

Et vous alors, vous avez déjà eu l’impression d’être accro à un stick à lèvres? Faites-vous déjà attention à leur compo, ou vous ai-je donné envie de regarder leurs ingrédients de plus près?

10 comments on “La composition de mes baumes à lèvres préférés sous la loupe”

  1. Ah bah tiens ton article tombe a pic car j’ai les lèvres super sèches en ce moment, c’est une horreur ! Ca me fait super mal ! Et oui, les labello sont vraiment à fuir (mon frère y était accro quand il était gosse). Le burtbees me tente pas mal car je suis plus baume en stick :)

  2. Eh ben voilà donc la réponse à une de mes questions … Pourquoi mes lèvres sont moins sèches quand je mets PAS de baume à lèvres !
    Merci pour ton article !
    Et ravie d avoir pu échanger avec toi !
    Bises

  3. Hello!

    Pour les baumes à lèvres, le plus simple et economique est encore de le faire soi-même: karité, huile d’amande douce, jn peu de cire d’abeille et d’arome naturel : le tour est joué :) super economique, et que de bonnes choses!
    Belle soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *