L’homme caméléon est chinois, et il s’appelle Liu Bolin. Clignez des yeux pour tenter de le retrouver dans cette série de photos… Son corps semble translucide, son apparition spectrale.

Liu Bolin

Cet artiste qui aime se fondre dans le décor peut passer dix heures à se faire peinturlurer de la tête aux pieds pour épouser au détail près un arrière-plan…

Liu Bolin

Liu Bolin

Aujourd’hui figure de la scène artistique chinoise, Liu Bolin est exposé internationalement. Il a pris des clichés à Venise, en Angleterre (devant les fameuses cabines téléphoniques rouges) ou aux USA par exemple, d’Hollywood à New-York.

Les œuvres de Liu Bolin peuvent faire penser à un jeu de Où est Charlie, mais depuis les coulisses, le maître du mimétisme ne rigole pas. L’envers du décor: par ses photos où l’être humain ressemble à un fantôme, il expose  le manque de considération donné à l’humain, qui peu à peu disparaît, broyé, dilué, effacé par le système…

En tout cas, j’adore ses étonnantes photos – performances! Chapeau aux peintres.

[Source: Liu Bolin, Hiding in the City >> Eli Klein Fine Art Gallery in NY]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *