Pleurotes gris - kit pret a pousser

Même si je suis en pleine ville, j’ai réussi à faire pousser des champignons dans ma cuisine et à obtenir une belle récolte! Comment? Avec un kit tout prêt qu’il suffit d’arroser… Tadam! Je vous montre l’évolution de ma botte de pleurotes!

Alors tout d’abord, il ne s’agit pas de champignons de Paris tout bêtes, mais de pleurotes, des champignons qui poussent à la verticale et ont l’avantage de tolérer un appartement comme lieu de pousse à condition de bien aérer les lieux. Si vous me suivez sur instagram, vous avez dû voir passer quelques photos de mon kit le mois dernier!

C’est une expérience à la fois ludique et super intéressante de les voir pousser jour après jour. On comprend mieux d’où vient l’expression « pousser comme un champignon »!!! La rapidité de leur développement m’a vraiment épatée. Pour vous montrer leur évolution, j’ai pris des photos – au début jour après jour, puis plusieurs fois par jour car il a fallu accélérer la cadence!

La boîte qui propose ces kits est une start-up éco-friendly basée à Paris, baptisée Prêt-à-Pousser. Je les remercie d’ailleurs car ils ont accepté de m’envoyer ce kit de pleurotes gris à tester (surprise: j’ai appris par la même occasion que les pleurotes sont masculins!).

La pousse des pleurotes jour après jour

Tout commence par une phase d’attente ponctuée par un arrosage du substrat avec un vaporisateur… Puis d’étranges organismes apparaissent à la surface de la sciure, et se développent!

Bébés pleurotes - Kit pret a pousser
Pleurotes évolution - kit pret a pousser

Puis on finit par discerner une forme de champignon: les pieds s’allongent et une tache noire au bout apparaît et s’élargit jusqu’à former un chapeau.

Toutes les photos de cet article: crédit Birds &Bicycles. Merci de ne pas utiliser sans autorisation!

Pousse de pleurotes évolution du kit Pousse de pleurotes évolution du kit Kit Pret a pousser pleurotes gris

Au plus fort de la pousse, on voit les pleurotes grandir d’heure en heure, j’vous jure, c’est très impressionnant!

Pleurotes grisBotte de pleurotes Au moment de la cueillette, on coupe le pied et on récupère ses pleurotes en un bloc! Une belle récolte non?!

Il suffit ensuite de couper le bord du pied et de les couper en petits morceaux avant de les cuire. On s’est régalés avec ces champignons dans une omelette – si vous n’avez jamais mangé de pleurotes, ils ont une texture agréable et un goût de champignon assez léger.

Kit de champignons: la marche à suivre

Le kit est livré avec un mode d’emploi concis et agréable à lire! Il faut d’abord déballer la boîte: dedans on trouve un petit vaporisateur et un bloc de sciure entouré de plastique. Les pleurotes sont déjà dedans – sous forme de mycélium j’imagine. Ce qu’il faut faire, c’est le décider à déployer ses chapeaux à l’extérieur… Pour cela, on met la boîte une nuit au frigo, puis on entaille le sac en plastique et on arrose dessus, en vaporisant matin et soir deux à trois fois. Une fois que les champignons sont sortis de la sciure, il faut continuer à vaporiser de l’eau sur leurs chapeaux, qui sont faits pour récupérer l’humidité. Les pleurotes poussent ensuite en 10 jours en moyenne, 6 à 8 pour les sprinteurs, 15 pour les plus paresseux.

Les bonnes conditions: La botte de champignons doit recevoir de la lumière indirecte, et être éloignée des radiateurs, climatiseurs et ventilateurs. La température idéale: 20 degrés! Mais un écart de 5 degrés est acceptable.

Kit pret à pousser

Mes pleurotes ont été capricieux!

Sur le papier c’est donc hyper simple, mais j’ai dû m’armer de patience car les miens ont été un peu capricieux avant de me donner une belle récolte. Il arrive en effet que les pleurotes jouent les farceurs (mais c’est pas grave car les kits sont garantis ;). J’ai arrosé le mien assidûment pendant 10 jours sans que rien ne se passe… Après un mail à Docteur Pleurote, alias Sarah de Prêt-à-Pousser, elle m’a conseillé de le mettre une nuit dans de l’eau avant de recommencer. Et là, en quelques jours c’était parti!

Et alors, est-ce que c’est rentable?

Non! C’est une expérience enrichissante, mais pour l’esprit. Si vous avez de la peine à boucler votre budget mensuel, vous n’allez pas faire des économies avec un kit à pleurotes. Je vous laisse faire le calcul. Pour ma première récolte, j’ai obtenu 265 grammes de pleurotes gris, un peu moins pour la seconde. Selon mes recherches sur le web, le prix au kilo des pleurotes bio au marché évolue entre 13 et 15 € le kilo, Sachant que le kit de pleurotes est vendu à 20 € (les roses et jaunes sont plus chers), calculez que… il faut regarder ses champignons pousser pour le plaisir! :)

Prêt-à-Pousser, une boîte française à l’esprit vert

Je dois dire que j’ai aussi beaucoup aimé l’humour de la boîte Prêt à Pousser ainsi que leur esprit green. Au départ, les deux fondateurs Jérôme et Romain avaient fait le pari de faire pousser des pleurotes sur du marc de café récupéré dans les bars parisiens. Or depuis, ils ont découvert un meilleur substrat: la sciure. Celle employée aujourd’hui est recyclée et bio. Leur concept leur a permis de gagner plein de prix – et c’est mérité! Et au moment de passer les pleurotes à la poêle, l’équipe de Prêt à Pousser ne nous laisse pas tomber et propose des idées de recettes sur le site. Sinon, notez qu’ils sont en train de lancer un autre projet sur Kickstarter, pour faire pousser des aromates cette fois. La vidéo de présentation est très sympa.

Kit pour faire pousser des champignons

Mon avis: faire pousser des pleurotes est peut-être une envie de bobo, mais c’est une activité géniale pour le côté ludique ou pédagogique – et qui n’intéressera d’ailleurs pas que les enfants. C’est fascinant de les voir grandir à une allure démentielle! Et en prime, on les mange extra-frais.

Vous avez compris que cette expérience m’a beaucoup plu! :) D’autant plus que j’adore le jardinage mais suis privée de mon carré potager dans mon logement actuel sans terrasse. C’est vraiment différent d’observer pousser de près ces étranges et délicieux organismes que sont les champignons. Et comme les kits donnent plusieurs récoltes, ce n’est pas fini… On va tenter la 3ème là, je croise les doigts. [Edit] Heu laissez tomber les amis, chez moi c’est un autre type de champignon tout vert qui a pris ses droits sur la sciure! Mais deux récoltes c’est déjà super bien ;)

J’espère que le partage de cette petite aventure de pousse de pleurotes vous aura intéressé!

Et vous, avez-vous déjà essayé de faire pousser des champignons? Ou savez-vous les reconnaître en forêt? J’aimerais trop en être capable, mais j’ai trop peur de m’empoisonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *