DSC_0174

Journées du Patrimoine à Montpellier

Ce week-end, les lieux secrets de Montpellier ouvraient leurs portes pour les Journées du Patrimoine…

Je vis dans cette belle ville depuis 3 ans, et ne manque pas de profiter de l’événement chaque année pour découvrir ce qui se cache derrière les vieilles pierres de l’Écusson.

Il y a tant de pans d’histoire à découvrir à Montpellier! C’est une ville qui porte son passé sur ses murs… mais pour regarder derrière les portes closes, il faut savoir sauter sur certaines occasions… Comme les Journées du Patrimoine ou les Architectures Vives.

Bribes de Montpellier

Bribes de Montpellier

Bribes de Montpellier

L’impressionnant laboratoire d’anatomie

Le clou des Journées du Patrimoine de Montpellier est bien sûr de faire un tour dans la Fac de Médecine. La plupart des visiteurs sont fascinés par le laboratoire d’anatomie et ses foetus difformes qui flottent dans le formol ou son épouvantable collection de poumons desséchés. Même si j’admire ce patrimoine scientifique sur le papier, une fois en face, je dois avouer que j’ai préféré m’éloigner de quelques pas et continuer de l’admirer… de loin…  avant de tourner de l’oeil quoi…

Âmes sensibles mais curieuses, tentez la visite mais soyez indulgents avec vous-mêmes.

Ce qui m’a  plu dans ce splendide édifice médiéval, c’est surtout le bureau du recteur, un lieu digne d’un roman que je garde en mémoire à défaut de l’avoir pris en photo! Tous les murs, jusqu’au plafond sont recouverts de bibliothèques et d’ouvrages anciens et précieux, dans un décor de meubles de bois magnifiques.

Et dire que des étudiants évoluent dans ce bâtiment! Quelle chance! Ils suivent d’ailleurs les traces de… Rabelais! J’ai pu voir son authentique signature dans le registre que les élèves parafaient avant de s’enrôler pour des études de médecine.

C’est un lieu magique!

Bribes de Montpellier

Il y a de quoi faire à Montpellier

Sinon, il reste les nombreuses Églises et hôtels particuliers à visiter, à admirer du sol au plafond! Saint-Roch, Saint-Pierre, la magnifique chapelle des Pénitents Blancs, l’hôtel Saint Côme qui abrita une école de chirurgie par les siècles passés…

Ci-dessus, un étonnant palmier figurant sur un vitrail de l’Église St Roch! Et à droite, on reconnaît le bel édifice de la cathédrale St-Pierre.

Pour visiter les nombreux trésors de Montpellier, le mieux est d’y consacrer quelques jours, et de s’installer dans l’Écusson, le cœur battant de la ville.

 

Une histoire de clavecins

Pour en revenir à ces journées du patrimoine: après avoir fait le tour des églises et vu quelques beaux hôtels particuliers les années précédentes, j’ai choisi de découvrir un endroit plus atypique cette année, loin des vieilles pierres…

Mon programme a consisté à visiter l’atelier de fabrication de clavecins de Martine Argellies. Magnifique! J’ai pu admirer ces instruments, fabriqués selon les techniques du 17e et 18e, en suivant les traditions françaises ou italiennes. D’où le lien avec le patrimoine.

En plus d’explications sur l’histoire de cet instrument à cordes pincées, relégué au fond des greniers par l’invention du piano, nous avons eu droit à des démonstrations par une claveciniste!

Comme vous le voyez, j’avais bêtement oublié mon appareil photo ;)

Et vous, vous avez profité des Journées du Patrimoine pour découvrir quoi?

1 comment on “Bribes secrètes de Montpellier”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *