Décrypter la compo des étiquettes: Liste des ingrédients à éviter dans les vernis à ongles

On reprend nos loupes pour scruter la composition de nos flacons de vernis à ongles aujourd’hui! Je vous ai préparé une liste des ingrédients nocifs à éviter de préférence. Prêts à mener un petit diagnostic dans votre vernithèque? Autant savoir ce qui se cache derrière ces jolies couleurs qui égaient nos mains!

Qui n’aime pas avoir de jolies couleurs au bout des doigts? Oui mais voilà, côté compo, on ne sait pas toujours ce qu’on se met sur les ongles. J’ai mené mes petites recherches autour des ingrédients à éviter dans les vernis à ongles, et je partage avec vous une liste de 13 substances nocives, que vous retrouverez ci-dessous. Il faut dire que si je décrypte facilement la compo de mes cosmétiques grâce à ce livre, celle des vernis me donnait du fil à retordre… J’ai donc compilé cette liste!

J’espère que cela vous permettra de mener un petit diagnostic à la maison, en vous penchant sur la liste des ingrédients de vos vernis, peu importe leur marque. Je voulais publier ce billet, suite au succès de celui sur la compo des vernis à ongles reprenant une étude de consommateurs, qui est toujours un des articles les plus lus sur le blog!

Un vernis à ongle moins nocif? Les limites à avoir en tête

Tout d’abord, il faut noter que les vernis à ongles sont des « peintures », des produits chimiques! Un vernis est composé de solvants, de plastifiants, d’agents filmogènes, de colorants, de conservateurs… Des plastifiants synthétiques sont nécessaires pour que la couleur tienne, et il n’existe à ce jour pas de vernis 100% naturel, même si certaines marques font des recherches pour tenter d’en élaborer ou s’appuient sur des colorants naturels.

L’autre limite à noter, c’est que si scruter les étiquettes permet d’éviter certains ingrédients nocifs, cela ne nous dit pas tout. Il y a d’autres composés indésirables qui se forment lors de l’application du vernis, de l’interaction de différents ingrédients, et n’apparaissent pas sur l’étiquette. C’est le cas de certains Composés Organique Volatils (COV), comme le toluène, xylène, benzène, ethylbenzène, dichloroethane… L’étude de consommateurs dont je vous parlais a analysé la présence de ces substances indésirables. Malheureusement, les formules restent trop souvent opaques dans tous les sens du terme.

Mais regarder l’étiquette nous renseigne tout de même sur une grande partie des ingrédients, alors allons-y, scrutons, scrutons! Surveillez vos flacons de vernis, mais aussi les bases et les top-coats.

Composition: les ingrédients à éviter dans les vernis

Vernis à ongles: les ingrédients nocifs à éviterLes indésirables que l’on trouve dans les vernis peuvent être nocifs en cas d’inhalation lors de la pose, ou passer dans le corps au contact avec la peau ou l’ongle. Le conseil: bien aérer lorsque vous en appliquez et éviter de déborder sur la peau (facile à dire, je sais). Certains de ces ingrédients sont des perturbateurs endocriniens (qui perturbent donc le fonctionnement des hormones), des cancérogènes, d’autres sont toxiques, ou peuvent provoquer des allergies. Il faut noter aussi que ces indésirables peuvent apparaître sous différents noms dans les formules des vernis.

 

Vernis à ongles: la liste de 13 ingrédients nocifs

LES TROIS PIRES

Ce sont les ingrédients dont sont exempts les vernis dits 3-free

Le dibutyl phthalate (dibutyl phthalate, DBP)

Un plastifiant qui améliore la texture et la tenue des vernis, mais qui s’avère être un perturbateur endocrinien. Bonne nouvelle, ce phtalate est cependant interdit dans les cosmétiques, vernis y compris, par l’Union européenne (mais pas chez les Américains). On peut tout de même en trouver dans les vernis de marques obscures vendues sur les marchés.

Le toluène (Toluene, Méthylbenzène, toluol )

Ce solvant, irritant, peut provoquer des maux de tête et est nocif pour le fœtus, c’est un neuro-toxique, susceptible d’attaquer le système nerveux. Il vaut mieux éviter de le respirer! Bien sûr il se trouve en petite dose dans le vernis, mais les scientifiques craignent en fait l’effet cocktail ou d’accumulation dans le corps de ce type de substances.

Le formaldéhyde ( Formaldehyde )

Il est utilisé comme durcisseur dans les vernis à ongles, mais c’est un cancérogène connu, en plus d’être allergisant. On le trouve aussi dans certains vernis « soins » durcisseurs. Il peut provoquer des irritations de la peau, des yeux et des voies respiratoires. À éviter!

▼-

 

D’AUTRES INGRÉDIENTS À ÉVITER DANS LES VERNIS

Voici les ingrédients bannis dans les vernis 7-free

La résine de formaldéhyde ( Tosylamide / Formaldehyde Resin )

Moins toxique que le précédent, elle peut toutefois contenir du formaldéhyde résiduel, et peut causer des irritations. On préfère s’en passer.

Le xylène (Autres noms: dimethylbenzène, méthyltoluène ou xylol)

Ce solvant peut provoquer des irritations aux yeux, à la peau ou aux poumons, mais a aussi un effet nocif sur le système nerveux.

Le camphre ( Camphor )

Une substance très irritante. Cet assouplissant est un perturbateur endocrinien, et est aussi dangereux pour le système nerveux: il faut éviter de l’inhaler

Le colophane ( Colophonium, Colophony Rosinate )

Un liant utilisé dans les vernis, obtenu à partir de la distillation de térébenthine. Le souci, c’est qu’il est allergisant et irritant.

▼-

 

D’AUTRES INDÉSIRABLES DANS LA COMPO DE NOS VERNIS À ONGLES

Et la liste des ingrédients à éviter dans les vernis continue avec ces intrus…

Méthyl méthacrylate

Très irritante, cette substance peut provoquer des allergies, et attaquer les ongles et la peau! Et même empirer l’asthme. Elle est déjà interdite aux USA. Elle peut se trouver dans les colles utilisées pour les extensions d’ongles dans certains salons de manucure (source: BBC Inside Out Investigation). À fuir!

Le tryphenyl phosphate (TPHP)

Il est largement utilisé en remplacement du DBP comme plastifiant, mais des études l’épinglent comme perturbateur endocrinien lui aussi, mauvais pour la reproduction. Ce qui est inquiétant, c’est qu’il pénètre dans le corps, comme le montrait cette étude ayant retrouvé des résidus dans l’urine de volontaires, après qu’elles aient appliqué du vernis à ongles qui en contenait.

Le styrène

Un perturbateur endocrinien, toxique et irritant, qu’il ne faut pas respirer, et qui est cancérogène. Il peut y en avoir des traces dans les vernis – et parfois il est utilisé comme ingrédient et est donc mentionne dans la compo (Styrene)

Benzophenone-1, Benzophenone-3

Ces filtres UV protègent les vernis des rayons du soleil dans le flacon. Mais ils sont allergisants! Des études ont montré qu’ils avaient en plus un effet de perturbateur endocrinien. On préférerait s’en passer! Le benzophenone-3, aussi appelé oxybenzone, est le plus nocif des deux et vraiment à éviter selon la base de données Skin Deep .

Ethyl tosylamide

Normalement banni des cosmétiques en Europe, il améliore la texture et la tenue des vernis. Il est composé de toluène. À surveiller lorsqu’on ramène des vernis de ses vacances!

Cyclopentasiloxane

Perturbateur endocrinien lui aussi. Sa présence dans les vernis ne m’inquiète pas le plus, car on le trouve dans de trop nombreux fonds de teint ou crèmes: à votre place, je commencerais par l’éviter dans ces produits-là! J’ai le même avis sur les parabènes, bien qu’on les retrouve moins souvent aujourd’hui.

Liste non-exhaustive, mais ce sont les choses que j’essaie de surveiller dans mes vernis.

Ma collec de vernis a ongles de Mavala, indiqués comme 3-Free par la marqueDes vernis à ongles de différentes marques: astuces pour décrypter leur compo!


Un conseil qui revient dans les émissions de consommateurs, c’est de ne pas appliquer de vernis aux enfants ou aux femmes enceintes et de l’éviter chez les adolescentes. Pour ces publics, mieux vaut n’en mettre qu’occasionnellement et utiliser des vernis 7-free ou 8-free, moins toxiques. En évitant de préférence ceux de Kure Bazaar et d’Avril puisqu’ils ne tiendraient pas leurs promesses selon les tests de cette étude de consommateurs (#dommage). :/

Les vernis 3-free, 4-free, 5-free

Ces sigles signifient que les vernis sont exempts des ingrédients les plus nocifs. Or attention, toutes les marques ne sont pas d’accord sur ce qui est compris dans 4-free ou 8-free par exemple, la liste peut varier. Il y a aussi des marques de vernis à ongles qui ont bannis les composants les plus toxiques de leurs vernis, mais ne l’affichent pas sur leur flacon, ne souhaitant pas axer leur marketing là-dessus…

… et d’autres qui font des allégations qui ne correspondent pas toujours à la réalité. Si on compare les promesse d’OPI, de Kure Bazaar ou d’Avril sur leurs sites, ils ne correspondent pas à ce que ce test de l’UFC Que Choisir a trouvé après analyse des flacons malheureusement.

Autre chose me fait râler: c’est dur de trouver la composition d’un flacon précis de vernis à ongles en ligne, et les étiquettes sont tellement microscopiques et difficiles à décoller que notre tâche est rendue difficile à la maison!

Vernis à ongles OPI - On regarde la compo des vernis sur le blog!

Alors, on fait QUOI maintenant?

Sans paniquer et forcément jeter tous ses vernis, je trouve que c’est important de se rendre compte de ce que peut cacher leur composition. Déjà pour éviter d’en appliquer dans des endroits pas ventilés (ou dans sa chambre à coucher… non, non, non! Perso j’en mets sur le balcon, ou devant une fenêtre ouverte).

Et aussi pour peut-être mieux les choisir, et encourager les marques plus responsables, qui font un effort sur la compo et ne nous prennent pas (trop) pour des pigeons!

Si ce billet vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un mot, à le partager avec les copines qui pourraient être intéressées ou à l’épingler sur Pinterest. Venez aussi nous rejoindre sur la page Facebook du blog ou abonnez-vous à l’infolettre par ici! ;)

Mes sources:

Je ne suis pas chimiste (comme vous vous en doutez) et j’ai compilé ces informations à partir de sites de consommateurs, en les vérifiant au maximum.

Outils en ligne pour aller plus loin

À vous de décrypter la compo de vos vernis!
♠ Pour voir tous les différents noms pouvant désigner chaque substance, recherchez-les dans la base de données SkinDeep de EWC. Ici, exemple avec le DBP.
♠ Dans cette même base, en anglais, vous pouvez voir la compo de près de 400 vernis décryptés, et classés selon un code couleur. (Attention, parfois la formule d’une même marque change entre les USA et l’Europe.)

J’espère que ce billet vous sera utile! J’ai bien pris mon temps pour l’écrire, cela fait des mois que je lis tout ce que je trouve sur la compo des vernis, qui me semblaient si difficiles à déchiffrer! Je ne comprends bien sûr par tout sur l’étiquette, mais je suis contente de pouvoir repérer les ingrédients que je souhaite en priorité éviter. Et pour celles d’entre vous qui ont la même envie, je pensais que ce serait sympa de partager cette liste! N’hésitez pas si vous avez des remarques ou des infos qui peuvent la compléter.

Et vous, scrutez-vous la composition de vos vernis? À quoi faites-vous attention, ou quelles marques évitez ou favorisez-vous?

Lisez aussi sur le blog…

× Compo des vernis, les résultats de Mavala, OPI et Essie

× Mes trois vernis du printemps & leur compo

× Je scrute les étiquettes de mes cosmétiques!

1 comment on “Les ingrédients à éviter dans les vernis à ongles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *