La nature sauvage de l’Ile de Skye, ses landes oĂą paissent les moutons et ses villages de pĂŞcheurs m’ont enchantĂ© le temps d’une escapade en Écosse.

ile skye

Après avoir traversĂ© les mystĂ©rieux Highlands Ă©cossais sous un ciel gris, un autocar m’a crachĂ© sur l’Ile de Skye, dans le village de pĂŞcheurs de Kyleakin, juste après le pont qui permet d’atteindre cette Ă®le des HĂ©brides.

Le dĂ©cor: un petit port de pĂŞcheurs, deux pubs, une ribambelle d’auberges et d’hĂ´tels dissĂ©minĂ©s dans le village et… il ne manque plus qu’une ruine sur une colline pour agrĂ©menter tout cela d’un cĂ´tĂ© mystĂ©rieux.

Autant dire que j’ai eu la dĂ©licieuse impression d’ĂŞtre coupĂ©e du monde durant quelques jours.

Kyleakin , sur l'ile de skye

Les paysages de l’ĂŽle de Skye ont quelque chose de fĂ©Ă©rique. Ces grandes Ă©tendues vallonnĂ©es oĂą se baladent moutons et vaches des Highlands (les fameuses vaches laineuses!) s’Ă©tirent Ă  perte de vue. Les falaises Ă  pic hĂ©bergent des oiseaux de mer, que vous pourrez observer de plus près grâce Ă  un petit tour en bateau. Contrairement aux connaisseurs, je n’Ă©tais pas partie en Écosse avec mes jumelles, mais j’ai tout de mĂŞme eu la chance d’apercevoir un macareux flottant entre les vagues, reconnaissables Ă  son bec colorĂ©. Je suis fan de cette espèce de clown!

À Portree, un grand village de pêcheurs touristique, il est facile de trouver des bateaux qui emmènent les visiteurs en balade, non loin de la côte.

Ile de Skye

Ile de Skye vache highland

Des traces de gaélique écossais

Durant mes balades, j’ai aussi remarquĂ© des traces de gaĂ©lique, une langue celtique* encore un peu parlĂ©e au nord de l’Écosse (* donc cousine du breton!). Une librairie Ă  Portree consacre un rayon Ă  des mĂ©thodes de langue pour l’apprendre.

Les panneaux de noms de rues et de village sont bilingues sur l’Ile de Skye. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez lire « Cnoc na gaoithe » et la version en anglais, « Stormhill ». Na gaoithe signifie « la force du vent » et cnoc, la colline. Pour la prononciation, cela ressemble Ă  « clorhke »,  avec des Rrrr biens francs Ă  l’Écossaise: Ă©coutez ce mot ici. Et retrouvez tout un catalogue gaĂ©lique en audio  sur le site Forvo, une vraie mine d’or pour les curieux des langues!

gaelic ecosse

Ile de SkyePetit conseil de voyageur: pour se dĂ©placer sur l’Ile de Skye, mieux vaut louer une voiture, car il n’y a pas de transports publics rĂ©guliers sur place! En tout cas pas depuis Kyleakin, par exemple. L’autre option est de passer par des tours organisĂ©s. Mais les aventuriers n’apprĂ©cieront pas: il vaut mieux prendre le temps de se perdre dans les landes…

En tout cas, moi, depuis ce trop bref sĂ©jour, j’ai envie de retourner dans les HĂ©brides. Je n’y ai passĂ© que trois jours, car il y avait tant d’autres choses Ă  voir en Écosse… comme le monstre du Loch Ness, les Ă©tendues sauvages des Highlands, le musĂ©e du kilt et Edinburgh!

Et vous, vous êtes tentés par cette destination?

18 comments on “VirĂ©e en Écosse, direction l’Ile de Skye”

  1. Ca me fait rĂŞver…Il y tous les ans Ă  la tĂ©lĂ© anglaise une sĂ©rie d’Ă©missions sur les Ă®les et j’ai adorĂ© celle sur les HĂ©brides, c’est tout Ă  fait le genre de destination que j’aime. Merci pour ce bel article.

    • Ravie que mon billet t’ait plu Koalisa! Les autres Ă®les des HĂ©brides doivent aussi ĂŞtre magnifiques. Ah oui, c’est une destination: « nature, randonnĂ©e et dĂ©connexion du monde ». Cela fait du bien!

    • ;) On est d’accord. Je crois que j’aimerais retourner en Écosse et ne faire QUE les Highlands et les HĂ©brides. C’est la partie du voyage que j’ai prĂ©fĂ©rĂ©e. Les Ă®les ont quelque chose de particulier: je suis allĂ©e Ă  Sylt il y a quelques annĂ©es, dans la Frise, entre l’Allemagne et le Danemark… C’Ă©tait aussi magique!

  2. Magnifique! Je ne connais que Glasgow en Ecosse (qui ne m’avais pas laissĂ© un souvenir impĂ©rissable), mais lĂ  ça me donne sacrĂ©ment envie d’aller y faire un petit roadtrip :)

  3. J’ai aussi eu un gros coup de coeur pour les Highlands. Skye est au programme demain, c’est ainsi que je suis tombĂ©e sur ton blog, et je te remercie pour ces quelques informations sur l’Ă®le que j’ai pu y glaner :-)

    • Coucou Laurence, super si mon billet a pu t’inspirer pour ton sĂ©jour. Je suis allĂ©e me balader sur ton joli blog, et je suis mĂ©ga fan de tes photos de puffins (les macareux!!!) en Islande. J’en ai d’ailleurs vu un pendant une balade en bateau depuis Skye… Bravo pour les belles images :)
      Et j’attends de voir passer tes photos des highlands sur HC!

      • Pour voir les macaques en ecosse direction l’Ă®le de staffa ou l’on peut passer deux heures avec des macaques Ă  moins d’un mètre si on est respectueux et calme, lĂ  puffin thĂ©rapie!

        • Il y a des macaques en Ecosse?!! C’est fou ça!!
          J’avais fait du bĂ©nĂ©volat auprès de singes laineux en Cornouailles, mais j’aurais pensĂ© que si au nord ces animaux auraient trop froid…
          Merci pour l’idĂ©e en tout cas, je prends note si je retourne dans les belles Ă®les Ă©cossaises!
          Tu as de la chance d’avoir fait cette expĂ©rience en tout cas!!
          … mais je me plains pas après avoir vu les macaques Ă  Kyoto ^^
          (J’avais mis quelques photos ici: https://www.birdsandbicycles.fr/parc-singes-kyoto/)

  4. Encore un superbe billet avec des photos toutes douces. J’aime énormément cette île. J’ai eu la chance d’y aller il y a quelques années pour une réunion de famille un peu particulière.
    C’était un des plus beaux paysages que j’ai apprécié jusqu’à présent. Et pourtant, j’habite en Irlande et des beaux paysages, j’en vois tous les jours. Mais là vraiment, Skye c’est superbe.
    Mon cousin s’est marié à une américaine il y a plus de 15 ans dans un tout petit château de cette île. C’est un souvenir inoubliable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *