Échange de ma crème Avène pour celle de chez Fleurance nature

Après avoir jeté un œil à l’étiquette de ma crème de jour, je suis dégoûtée et j’ai décidé de passer à autre chose!

Cela fait 10 ans que je suis fidèle à la lotion matifiante de la gamme Cleanance d’Avène dédiée aux peaux jeunes à problèmes, adoptée sur le conseil d’une dermatologue.Jusqu’ici, je faisais une confiance aveugle aux marques de pharmacie, comme je ne me posais pas tellement de questions sur les compos avant de lire « La vérité sur les cosmétiques ». Je me rends bien sûr compte maintenant que c’est logique qu’une marque de pharmacie base ses formules sur des ingrédients synthétiques ou issus de la pétrochimie plutôt que sur les fleurs des champs – comme 80% des cosmétiques d’ailleurs! Mais je n’aurais pas cru qu’elle réunissait autant d’ingrédients polluants. C’est pour les éviter que je préfère l’échanger contre une crème bio.

Petit florilège de ce que j’ai trouvé dedans qui ne m’a pas plu et m’a convaincue de changer ma routine:

  • Des silicones (3 différents dans ma crème) , ces substances polluantes pour l’environnement qui mettent très longtemps à se décomposer une fois relâchés dans la nature. Ces matières « plastiques » sont utilisées pour améliorer la texture, elles ne sont pas en soi mauvaises pour la peau, mais n’ont pas non plus de propriété bénéfique.
  • Des agents filmogènes, aussi polluants (3 sortes différentes aussi)
  • Des PEG, ces polymères qui ont le même rôle que les silicones, et sont peu écolos car produits grâce à des procédés chimiques polluants
  • Du disodium EDTA, encore un polluant, mais qui est aussi soupçonné d’être un perturbateur endocrinien, comme les parabènes ou le phénoxyéthanol tant décriés.

En savoir plus sur ces ingrédients

Verdict: près de la moitié des composants de ma crème me déplaisent en tant qu‘écolo du dimanche!

Du coup, j’ai décidé de la remercier pour ses services et de tenter l’aventure du bio pour ma crème de jour, histoire de me tartiner avec une formule plus verte par respect pour la planète et ma peau. Je fais ce petit échange sans regret, maintenant que j’ai appris en plus que la mention non-comédogène de ma crème Avène (qui m’était si chère!) ne vaut pas grand chose puisque cette indication n’est pas réglementée et ne repose pas sur des critères définis. Et par la même occasion je remarque qu’elle contient des agents filmogènes, qui ont un caractère occlusif – donc pas super pour les pores! > soupir <

Mais voyons le bon côté des choses: j’ai ainsi commandé le « Fluide hydra-matifiant à la Bardane » de chez Fleurance Nature, dotée du logo Cosmébio, qui la remplace avantageusement – pour un prix raisonnable si on profite des soldes fréquents de la boutique bio. Peut-être même que ce sera meilleur pour ma peau à problèmes que la compo de l’autre et que je verrai une différence sur le long terme! Promis, je vous donne bientôt par ici plus de détails sur cette crème légère et ma première commande chez cette marque au marketing vert mais féroce.

Depuis quelques temps, je me pose des questions sur les compos des cosmétiques et je partage ici mes petites prises de conscience… Mais malgré cela je ne suis pas prête à passer au tout bio tout bô et à désavouer mes marques de maquillage préférées pour le moment! One step at a Time …

Et vous, êtes-vous des adeptes de marques de pharmacie? Êtes-vous fidèle à une crème visage en particulier?

9 comments on “Détox de salle de bain: je divorce de ma crème de jour”

  1. oui oui, mille fois oui je suis adepte , et nous devons stopper de nous polluer la peau et l’organisme avec ces cochonneries. fleurance nature fait de bons produits, et il y a aussi léa nature à la rochelle, c’est local et c’est bio

    • On est d’accord, il faut faire un effort pour s’informer et laisser tomber certains cosmétiques… Merci pour le conseil pour Léa Nature!

  2. Je ne jure que par la gamme Cleaneance d’Avène depuis plus de 10 ans et c’est la seule qui fonctionne. J’en ai utilisé des dizaines (j’ai vraiment une peau catastrophique)! J’attends avec impatience ton verdict pour cette crème bio. J’ai aussi voulu changer pour une crème SEBO Végétal de chez Yves Rocher mais au bout de quelques échantillons, plus aucun effet sur ma peau et même pire, peau encore plus grasse et plus de boutons…

    • Ma pauvre :( Moi aussi j’avais le même problème, peur de changer et de ne pas y trouver mon compte. Pour le moment je suis contente du changement – mais je n’ai pas énormément de boutons non plus, ils apparaissent perfidement et ponctuellement quelques fois par mois. Mais je te fais un retour sur la crème bio bientôt ;)

      • Je vais finir mes tubes (j’en ai encore au moins pour 6 mois, je viens d’en acheter un) et je vais peut-être voir pour quelque chose d’autre… Rholala quelle galère ces crèmes… J’attends ton retour avec impatience alors :D

  3. J’ai fait un peu le même cheminement que toi: adepte d’Avène pendant presque 10 ans (il faut dire que ma peau un peu sensible tolère vraiment bien cette marque), jusqu’au jour où j’ai commencé à traquer les silicones dans mes cosmétiques et découvert que les marques de pharmacie c’est pas génial niveau composition…

    Je suis passée à des cosmétiques plus naturels progressivement depuis deux ans, pour le visage j’aime bien alterner entre des huiles végétales (vive l’huile de jojoba !) et des crèmes bio.

    En ce moment j’utilise la crème Glow Up de Oolution (marque française vraiment chouette, mais c’est cheeeeeer ç_ç) et la gelée désaltérante de Melvita que je trouve très bien pour l’été.

    La marque Fleurance Nature a l’air vraiment bien, quand j’aurai terminé tout ça il faudra que je voie si je peux la trouver en Suisse !

    • Coucou Aline, oui, on suit le même cheminement visiblement ;) mais tu as de l’avance sur moi. Et merci pour tes conseils! J’ai testé quelques produits très bien de Oolution – mais c’est vrai que le prix me freine! Melvita est sur ma liste d’intérêt aussi. Ah bon, Fleurance ne livre pas en Suisse? C’est une marque vendue par internet / correspondance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *