Depuis que j’ai lu le livre de Béa Johnson, « Zéro Déchet », je réfléchis régulièrement à des idées pour diminuer le gaspillage chez moi. J’ai du coup adopté des cosmétiques solides depuis quelques mois, ainsi que… la fameuse cup menstruelle. Je suis 100% convaincue par ces produits, dont je vous parle aujourd’hui!

Mes deux cosmétiques solides sont le savon nettoyant pour le visage de Clémence & Vivien, et une « mousse » à raser en barre. Pour leur faire une place à la salle de bain, j’ai simplement ressorti ma collection de portes-savon!

Comme je vous le disais après ma lecture de ce livre, je ne suis pas les préconisations du Zéro Déchet religieusement, très loin de là, mais je trouve que beaucoup d’idées sont intéressantes. J’avais déjà adopté plusieurs astuces, mais je suis contente d’avoir ajouté ces trois là à ma routine.

Peut-être que ces pistes vous donneront envie d’essayer!

Cosmétiques solides: j'adopte des produits Zéro Déchet!

COSMÉTIQUES SOLIDES: LE SAVON POUR LE VISAGE

Pour me laver la frimousse le matin, j’utilise de préférence une mousse nettoyante! Mais pour me la jouer un peu écolo pendant ces derniers mois, j’ai changé mon rituel pour utiliser un savon pour le visage. Au départ, je craignais que cela ne soit un peu desséchant pour ma peau mixte à grasse… Mais non, pas en choisissant le bon savon! J’ai essayé celui de Clémence & Vivien appelé L’Émir Détoxifiant, au charbon, huiles végétales et huile essentielle de Cèdre de l’Atlas. Il est saponifié à froid pour conserver ses propriétés, et surgras pour bien hydrater.

Verdict? Il ne dessèche pas du tout, et est agréable à utiliser: il mousse bien et laisse un effet « propre » et la peau douce! Il a une couleur noire étonnante, à cause du charbon qui a des propriétés purifiantes, et une odeur boisée, mais légère. Il peut aussi s’utiliser pour le corps ou comme shampoing – mais je n’ai pas essayé. Avec juste un emballage en carton et une longue durée de vie (et sans huile de palme!), ce savon est définitivement écolo et éthique! Une nouvelle routine Zéro Déchet que j’apprécie bien – même si je compte reprendre une mousse après, parce que… j’apprécie davantage la texture.

→ J’ai acheté le mien pour 3,90 € dans la petite boutique green en ligne Azaé Pur, où je trouve aussi mon shampoing favori

Un savon de rasage: ma salle de bain adopte quelques produits plus écolo

LA MOUSSE DE RASAGE EN BARRE

Avant, j’avais un tube de mousse à raser sur le bord de ma baignoire. Mais j’ai acheté ce pain à raser chez une petite productrice de savon à Montréal, BUTR*, et c’est une révélation! Il suffit de mouiller ce savon et de le faire mousser sur sa jambe, avant de se raser avec. Il mousse super bien, laisse la peau douce et dure longtemps! Comme il est emballé dans du papier quand on l’achète, l’impact écologique est tellement meilleur que le tube métallique de mon ancienne mousse à raser!

Si vous n’êtes pas à Montréal (je m’en doute un peu!) on trouve des savons à raser de ce type en France chez plusieurs artisans et marques, comme par exemple le « pain à raser » de Secrets de Provence, dispo sur le e-shop Doux Good.

Gestes écolo: J'ai adopté la cup menstruelle!

LA CUP MENSTRUELLE

Hé oui, je me suis enfin mise à la cup au printemps dernier! Ma sÅ“ur m’en avait parlé favorablement, et j’ai osé franchir le pas. Je regrette juste de ne pas m’y être mise plus tôt! Le tas de tampons qui ne finit plus à la poubelle chaque mois est une bonne raison de l’adopter, mais j’en suis encore plus satisfaite au niveau confort. J’avais de plus en plus de peine à supporter les tampons, que je trouvais très asséchants à la longue. Je trouve la cup bien plus confortable! J’oublie totalement que je la porte. Après, je garde une boîte de tampons sous le coude pour les voyages et les virées dans la famille.

La cup correspondait bien à mon mode de vie de cette année car je travaillais à la maison (#freelance), et je pouvais facilement prendre le temps de la vider (au moins toutes les 8 heures) et de la nettoyer. Comme je commence un boulot dans un bureau le mois prochain, ce sera plus compliqué, et je pense surtout l’utiliser chez moi.

Au début, il faut aussi prendre ses marques pour s’habituer à la placer, et à l’ôter. Ce n’est d’abord pas très agréable ni facile, mais on trouve la technique après plusieurs essais. Et contrairement à ce que dit la notice d’emballage de la mienne, on n’est pas à l’abri du Syndrome du Choc Toxique, alors on l’enlève régulièrement! Pour l’hygiène, il faut la placer dans de l’eau bouillante pendant 7 minutes, chaque soir. Ce n’est finalement pas trop contraignant. Franchement, si vous êtes à l’aise avec l’idée d’un peu de manipulation, je vous conseille de tenter l’aventure!

Voilà pour ces 3 gestes Zéro Déchet dans ma salle de bain! Et vous, avez-vous adopté des cosmétiques solides ou d’autres astuces? Si vous avez des produits à conseiller, n’hésitez pas à les partager ;)

La Minute Transparence: J’ai acheté tous ces produits moi-même. *Le lien vers le e-shop de BUTR sur Etsy est affilié.

10 comments on “J’adopte des cosmétiques Zéro Déchet!”

  1. Perso, je fais mon propre déo. Je suis passée au savon solide pour la douche et à l’huile de jojoba pour le démaquillage. J’utilise des lingettes réutilisables et une cup :)
    Belle journée :)

    • Un beau programme ;)
      J’utilise aussi les cotons lavables, c’est tellement bien !!!
      Et c’est vrai que se démaquiller à l’huile c’est assez agréable.
      Oh c’est cool que tu fasses ton propre déo!!

  2. Alors moi, autant la cup c’est N.O.N (genre vraiment c’est ma phobie, pas moyen de me mettre ce truc dans le vagin), autant la « mousse à raser en barres » ça m’intéresse!
    Sinon dans la vie de tous les jours je suis accro au gel douche – mais je me soigne. Je glisse doucement sur la pente des pains de savon saponifiés à froid et je pense bientôt craquer pour les shampoings solides :)

  3. Depuis que je vis à la campagne, je fais beaucoup plus attention à ce que je consomme : je cuisine plus, j’utilise moins de produits ménagers et dernièrement, j’ai opté pour le savon (pour la douche, le lavage des mains). Il a fallu apprendre aux enfants (le mien et mes neveux) à utiliser « le truc qu’on n’appuie pas dessus »!
    Côté peau : le top, plus de tiraillement et surtout rien de toxique!
    J’ai acheté un livre sur la saponification à froid…..je regrette de n’avoir pas écouter plus en chimie!

  4. Hello ! J’adore aussi les savons clémence et vivien :D En ce moment j’utilise surtout ceux de la savonnerie Argasol (Alsace) que j’adore, grande gamme du coup il y a de quoi varier souvent :D J’adore celui à la menthe qui donne du pep’s le matin !
    La cup je l’ai adopté depuis 3-4 ans, j’avoue que ça change la vie.. et c’est un des plus gros impacts sur la poubelle je trouve ! Bon avec les cotons lavable et l’oriculi bien sûr :)
    Bises !! :D

  5. Re coucou,
    Moi, aussi, je me suis mise au savon solide et toute la famille aussi ;) mes préférés, c’est la marque de savons saponifiés à froid « Folie Verte », doux pour la peau et la planète !! j’ai adoré aussi celui de la marque Clémence&Vivien !
    Bisous !

  6. La coupe n’a pas besoin d’être stérilisée chaque soir – une fois à la fin du cycle suffit ! Après tout, tout ce qui rentre dans notre vagin n’est pas stérilisé. :p Mais sinon je plussoie, la cup, c’est le TOP ! xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *