Echoppe végétale: la box de jardinage et de lifestyle slow

En automne, je suis toujours un peu empruntée face à mon potager urbain… Les plantes annuelles terminent leur cycle et libèrent des pots et des espaces dans mon potager en carré, alors que les ‘feuilles’ de ma ciboulette sèchent: il est temps de lui dire à l’année prochaine, lorsque ses bulbes en referont de nouvelles!

Alors, on plante quoi en attendant? Pour avoir quelques idées, j’ai reçu la box de jardinage d’automne de l’Echoppe végétale, intitulée « Cueillette sauvage en Irlande »! Le thème me fait tout de suite rêver, on dirait un reportage du magazine Simple Things que j’affectionne.

Et j’ai déjà un faible pour cette box à l’esprit slow, car ce n’est pas la première fois que je la déballe… C’est une box d’accessoires de jardin et de graines pour les citadins qui ont envie de se mettre au jardinage urbain. Ce que j’aime, c’est qu’elle propose à la fois des graines et des accessoires de lifestyle. Ceux-ci sont choisis avec soin: ce sont des objets qui durent. Un autre point fort est son livret, qui apporte toutes les instructions nécessaires pour savoir comment planter les graines reçues dans la box.

La box a été lancée par Anaïs, qui tient le joli e-shop l’Echoppe végétale, où on trouve des accessoires dans ces thématiques…

Alors, on la déballe?

La box de jardinage « Cueillette sauvage en Irlande »

Les graines à planter

Le contenu de cette box est très original! On y trouve 5 sachets de graines, dont la plantation s’échelonne entre septembre et mars environ.
On a la possibilité de faire pousser des plantes que l’on va habituellement trouver plutôt dans la nature, comme l’ail des ours (un classique à cueillir au printemps dans les bois), l’angélique officinale (une plante médicinale), la petite pimprenelle (une herbe sauvage comestible), du trèfle incarnat (tisanes), le pois de senteur (fleur, pour la déco). Certaines boxs ont aussi de la mâche élan, la sélection peut varier.

Box de jardinage: graines d'automne

Mon calendrier de plantations

Si une partie des graines devront attendre 2020, j’ai déjà planté le trèfle incarnat et la pimprenelle dans des pots et jardinières. Pour le moment il y a juste des petites pousses qui sortent de terre. Je me réjouis de les voir grandir et… de les goûter! Je planterai l’ail des ours en intérieur à la fin de l’année, comme recommandé dans le livret, ainsi que les pois de senteur en février et l’angélique en mars.

Dans mon carnet de jardinage, je note ce que j’ai planté et où pour m’en souvenir car j’ai une tête de linotte (et beaucoup de pots).

Jardinage urbain: La box de l'Echoppe végétale

La box contient aussi des godets de plantations, comme ci-dessus!

Les trouvailles lifestyle de la box de jardinage

Ensuite, au niveau des accessoires, il y a 4 trouvailles, qui apportent une note lifestyle à la box de l’Echoppe végétale!

Un sécateur, confectionné par une coutellerie espagnole, Pallarès Solsona. Dans la région de Solsona, c’est la tradition de produire des lames de génération en génération: ce sécateur vient d’une manufacture spécialisée et est bout d’histoire de la région. Il doit être gardé loin de l’humidité et huilé de temps en temps. Je l’ai déjà adopté.

Du lombricompost, soit un substrat riche made in Bretagne, qui peut servir pour lancer ses semis en intérieur, ou être utilisé en poignée pour enrichir les plantations.

Papeterie: une jolie carte « herbier » de l’illustratrice Léonore Bizard (voir son travail sur Etsy)

Côté cuisine, une idée chouette avec un bocal de bouillons artisanaux d’Epure. Ils sont goûtus, zéro déchet et plus sains (sans additifs). Ils sont réalisés grâce à un procédé de déshydratation à cru en Gironde dans un laboratoire gastronomique par Sophie Déjoué, adepte de Slow Food.

Les bouillons Epure

Si vous avez envie de planter des graines sauvages, je vous recommande cette box originale! Vous pouvez la retrouver sur l’Echoppe végétale.

Dans mon carré potager, j’ai aussi planté des épinards… mais j’ai peur que tout se fasse manger par les escargots. Pour éviter de laisser des parcelles vides, j’ai aussi placé des engrais verts, comme la phacélie. L’idée est de couvrir le sol avec une plante qui va le « nourrir », pour ne pas laisser les mauvaises herbes s’installer.

A lire aussi

Connaissiez-vous cette box, et qu’avez-vous prévu de planter dans vos jardins urbains (ou pas urbains!) ces prochains mois?

La Minute Transparence: box jardinage reçue pour la découvrir

4 petits mots on Jardiner en automne avec une box de graines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Laissez-moi un petit mot :)