beauté bio - mes hydrolats et huiles

Utilisez-vous des hydrolats et des huiles dans votre routine beauté? Moi je les ai adoptés, et je vous en dis un peu plus sur ces produits naturels adaptés à tous les types de peaux!

Cela fait plusieurs années que je ne peux plus me passer de mes hydrolats, ou eaux florales! Je les utilise comme toniques, plusieurs fois par jour. Le matin, pour réveiller ma peau, la journée, si je brille, et le soir, après le démaquillage, pour enlever les derniers résidus. Pour les employer, j’imbibe simplement un coton lavable que je passe doucement sur mon visage – yeux y compris.

Mais c’est quoi, un hydrolat?

Ces produits naturels sont issus de la distillation de plantes. C’est ce qui reste une fois que les huiles essentielles ont été extraites à la vapeur d’eau. Ce sont donc des eaux chargées en molécules aromatiques, mais de façon très légère! Leurs effets sont les mêmes que les huiles essentielles correspondantes, mais beaucoup plus faibles. Ils sont beaucoup plus doux, et il n’y a pas de contre-indications particulière en les utilisant. On peut trouver un hydrolat pour chaque souci de peau (sensible, sèche, grasse, acnéique, etc)

Mes hydrolats

Au fil des mois, j’ai essayé différentes hydrolats sur ma peau plutôt grasse:

Beauté naturelle: Mes eaux florales

Hydrolat de rose de Damas: Mon eau florale préférée, dont je ne me lasse pas! J’aime son odeur de rose, et elle est à la fois hydratante, anti-âge et calme les rougeurs. Je l’applique sur un coton lavable, et elle rafraîchit tout de suite la peau!

Hydrolat d’Hamamélis: Ses propriétés: elle est apaisante et astringente, et agit contre les rougeurs. Mais… elle a une odeur particulière (un peu comme du foin!), je vous avertis tout de suite! Au début, cela m’a vraiment dérangé, mais j’ai fini par m’y faire et j’ai adoptée. Si cela permet d’avoir la peau moins  réactive, c’est pour la bonne cause!

Hydrolat de géranium bourbon: Cette eau florale apaisante et purifiante est adaptée aux peaux grasses, et je l’ai trouvée agréable… Mais comme je ne suis pas fan de son parfum de fleur je n’ai pas envie de la racheter – je lui préférè mes autres hydrolats.

Hydrolat de carotte sauvage: Une astuce pour les peaux à problèmes, car cet hydrolat est régénérant et purifiant. Depuis que je l’utilise matin et soir, je constate que j’ai plus rarement d’imperfections. (En tout cas cela marche sur ma peau, hourra!) Elle est aussi sensée resserrer les pores.

Où trouver des hydrolats?

Côté marques, je me suis tournée vers Aroma-Zone, c’est idéal pour essayer ces produits naturels à petit prix, et avec un label bio, car les flacons coûtent dès 3€50 l’hydrolat! Le site contient aussi plein d’infos pour trouver celle qui conviendra le mieux à sa peau.

Certaines blogueuses bio comme Friendly Beauty conseillent cependant de dénicher des hydrolats chez des petites marques, pour trouver des produits plus qualitatifs. Elle épingle le fait qu’Aroma-Zone conseille de garder les hydrolats au frigo (une précaution qui serait inutile avec un hydrolat de qualité). Le rapport de distillation devrait tourner autour de 1 litre d’eau pour 1 kilo de plantes selon elle, une indication à chercher sur le flacon. Selon moi, c’est un bon conseil si vous les avez déjà essayées à petit prix et êtes sûres que cela vous plaît!

Regarder l’étiquette de son eau florale

Hydrolat de rose Melvita

Et ce n’est pas parce que c’est un produit naturel qu’il ne faut pas regarder l’étiquette. Pour être sûr que le produit est pur, la liste des ingrédients devrait uniquement mentionner « Nom latin de la plante + water extract ». C’est le cas des hydrolats d’Aroma-Zone que j’ai dans ma salle de bains, mais pas de l’eau de rose des marques Melvita (ci-dessus) ou Ladrôme que j’ai essayés – zut! J’en chercherai donc d’autres. Sur son blog, le gourou de la slow cosmétique Julien Kaibeck (je vous parlais de son livre ici!), conseille en particulier d’éviter les hydrolats qui contiennent de l’alcool ou des conservateurs. Il conseille des références sur son site, et si de mon côté je trouve des petites marques, et que je suis convaincue, je vous en reparlerai!

On passe aux huiles maintenant?

Les huiles végétales, on s’en sert comment?

Adopter les huiles végétales: ça sert à quoi?

Pour poursuivre mon exploration de la cosmétique naturelle, j’ai aussi eu la curiosité d’essayer des huiles végétales depuis plusieurs mois. Contrairement aux idées reçues, elles sont adaptées à tous les types de peau, même grasses! En fait, il faut simplement choisir celle qui conviendra à son visage – en évitant par exemple celles qui sont comédogènes si on a tendance aux imperfections.

Les huiles végétales sont multitâches, et peuvent servir d’hydratant, de démaquillant ou entrer dans la compo d’un masque maison, (comme celui-ci pour le visage), servir d’huile de massage ou de masque pour les cheveux!

Ce sont donc des produits très utiles à avoir dans sa salle de bain. Perso, je les utilise avant tout pour hydrater mon visage, en particulier la nuit. Le secret pour qu’elles pénètrent bien? Ne pas en mettre des tonnes, bien masser et … attendre! Ainsi, pas de résidu gras qu’on pourrait craindre.

J’évite cependant d’en utiliser la journée avant de me maquiller, car j’ai l’impression qu’après quelques heures, un petit effet gras apparaît sur certaines zones de mon visage… Rien de grave quand on reste à la maison, mais je n’ai pas envie de briller quand je sors! Mais j’ai la peau grasse à la base: ce phénomène n’arrive sans doute pas avec d’autres types de peaux.

Mes huiles pour le visage (et les cheveux)

Pour me lancer, j’ai à nouveau commandé des huiles à petit prix chez Aroma-Zone. Il y a même des échantillons à 1.50 € environ, idéaux pour faire des tests. Je vous fais mes retours? En plus, elles sont toutes bio, sauf celle de nigelle.

♥ Huile de noisette: Cette huile est adaptée aux peaux grasses et acnéiques, et cerise sur le gâteau, elle a une odeur addictive pour moi qui raffole des noisettes. Elle est réputée pour aider la peau à cicatriser: intéressant pour gommer les marques laissées par des boutons. À condition d’en appliquer chaque soir, il y a en effet du mieux!

Huile-végétale-noisette

Déception: Mon huile de noisette vient d’Aroma-Zone… Le flacon à 1.50 € avait une odeur de noisette intense, et le flacon taille normale en revanche sent beaucoup moins fort et me plaît du coup moins. Le produit ne semble pas être le même…

♥ Huile de jojoba: Coup de cœur pour cette huile passe-partout, adaptée aux peaux grasses ou acnéiques, mais aussi sèches et matures! La liste de ses bienfaits est longue: elle nourrit la peau, régule les sécrétions de sébum, raffermit les tissus, a une action calmante et cicatrisante. Une huile polyvalente à avoir dans sa salle de bain! La mienne est une huile vierge et bio de chez Florame, dont je suis très contente. Je la masse simplement sur mon visage quand je sens qu’il a besoin d’un petit + niveau hydratation! Elle laisse la peau tellement douce…

Beauté naturelle: Huile de jojoba

Huile de coco: Celle-là, je l’utilise pour faire des masques à mes cheveux, et ils adorent. L’odeur de noix de coco est une tuerie! Il faut juste une cuillère à café pour réussir à sortir la matière du flacon, car à température ambiante, l’huile végétale de noix de coco est solide! Il faut donc la faire fondre entre ses doigts avant d’en enduire sa chevelure..

Huile de coco Aroma-Zone

Huile de nigelle: Une huile qui sent très fort le cumin, et permet de lutter contre l’acné et les imperfections. Elle a des vertus purifiantes, c’est pour cela que j’ai voulu l’essayer! Son odeur pourra cependant en rebuter certains, et je vous avoue que j’aurais de la peine à l’utiliser au quotidien. La solution sinon est simplement de la mélanger avec une autre huile à l’odeur + neutre, comme celle de jojoba!

Huile de kukui: Et là vous vous demandez ce que c’est, un « kukui ». En fait, cette huile de kukui est issue de la noix du bancoulier, un arbre originaire de la région Pacifique. Elle a un toucher plus sec que les autres huiles. Régénérante et réparatrice, elle est réputée contre le psoriasis, et sert aussi de démêlant aux cheveux secs et abîmés. C’est celle que j’ai le moins utilisé pour le moment, mais je compte l’essayer sur mon cuir chevelu sensible!

Mes huiles végétales de chez Aroma-Zone

Que dit la liste des ingrédients des huiles végétales?

Là encore, il faut jeter un coup d’œil à l’étiquette pour vérifier la qualité. Il faut se tourner vers une « huile vierge », ce qui signifie qu’elle est issue d’une première pression à froid des végétaux, et n’est pas raffinée. Ainsi, elle conserver ses bienfaits! En plus, sa liste d’ingrédients ne doit contenir que le nom latin de la plante + oil / oil extract / extract, plus éventuellement du tocophérol (vitamine E, conservateur naturel)

Voilà pour cette petite intro aux eaux florales et aux huiles, j’espère que cela vous aura intéressé! Si j’en teste de nouvelles, cela vous intéresse-t-il que je vous en parle?

Et vous alors, utilisez-vous ces produits naturels dans votre routine? Lesquelles préférez-vous, et vers quelles marques vous tournez-vous?

10 comments on “Beauté naturelle: Mes hydrolats et mes huiles”

  1. Je suis fan des hydrolats et notamment jasmin, menthe poivrée, verveine et rose !
    Je l’ai utilise en vaporisation, été comme hiver et je suis fan de cette fraîcheur !
    Les huiles végétales que j’apprécie particulièrement : rosier muscat, figue de barbarie, coco et andiroba pour mélanger aux huiles essentielles anti-moustiques :)

    • Toi aussi tu en utilises! La menthe poivrée je l’aime bien aussi, mais jasmin et verveine je ne connais pas.
      Attends attends, tu utilises quoi comme HE anti-moustique? Cela m’intéresse de savoir si ça marche vraiment… je pensais m’y mettre!

  2. J’attends d’avoir fini ma lotion tonique pour passer aux hydrolats. Il faut que je me renseigne sur ceux qui seraient le plus adaptés à ma peau. En tout cas, merci pour cette présentation ! xx

    • Ah oui, c’est ça qui est chouette, on peut choisir juste ceux qui sont le plus adaptés à son type de peau / petits soucis cutanés.
      :) Je te conseille vraiment de les essayer en tout cas! Tu me diras si tu t’y mets?
      Des bises et une belle semaine à toi!

  3. Pour l’huile végétale, je t’en ai déjà parlé ;) Jamais testé d’hydrolat… mais je compte me lancer et je pensais à de l’eau de lavande. Tu n’as jamais testé ?

    • Oui du coup, on a déjà échangé sur les huiles :)
      Jamais testé d’hydrolat? Il faut alors franchement, ce sont des produits super. Doux, naturels et agréables à utiliser!
      Par contre, je peux rien te dire sur l’eau de lavande, je ne l’ai jamais testée!

  4. J’utilise chaque soir l’huile de noisette d’Aroma Zone aussi. Je n’ai jamais testé le petit flacon pour pouvoir dire si l’odeur est moins forte dans le grand flacon mais l’odeur disparait au fil du temps, c’est certain.C’est mon huile favorite et elle a remplacé ma crème de nuit et de jour…
    Coté huile, l’huile de ricin est top pour les cheveux et les sourcils : ça les renforce et c’est bien avec l’huile de coco et de nigelle.
    Pour les hydrolats, je ne suis pas fan de l’odeur de l’hamamélis… Donc j’utilise de la menthe poivrée avec de l’extrait de jus de concombre (pas mal pour les peaux à problèmes aussi).
    Je vais tenter la carotte sauvage à la prochaine commande tiens !
    Pour les HE anti-moustique, tu as l’eucalyptus citronné (et je crois, tout ce qui fait partie des agrumes… Les moustiques n’aiment pas ! ca marchait très bien en Asie pour moi en tout cas et ils sont plus voraces qu’en France)

    • Coucou Aurélie,
      Merci beaucoup pour ton commentaire, je vois que tu es à fond dans les cosmétiques naturels :D
      Tiens, j’aimerais bien essayer l’huile de ricin… il paraît que l’odeur est bizarre, c’est vrai?
      Super les HE antimoustiques, j’essaierai ça prochain été!!
      À plus et une belle semaine à toi!

      • Coucou !
        Et oui, j’utilise beaucoup de produits naturels. J’ai eu de gros problèmes d’acné à mon retour de voyage d’Asie (le soleil !!!) + arrêt de la contraception. Et j’en ai eu marre de me ruiner avec des produits qui ne fonctionnent pas vraiment pour moi. Donc j’ai testé les produits naturels et maintenant, je n’utilise presque que ça ! :)
        Donc l’huile de ricin… je te dirai que l’odeur dépend de la marque. Celle de Léa Nature sent assez fort (mais j’aime bien l’odeur moi… comparé à l’huile de brocoli… beurk !). Une fois posée, franchement, ça ne sent plus au bout de quelques minutes.
        Bon week-end !

  5. je suis dans une démarche plus slow depuis mai 2016, j’ai une peau très sèche et réactive. J’utilise des hydrolats mélangés à de l’aloe vera et ensuite je mets une huile vegetale. Ma chouchoute pour le démaquillage c’est HV d’abricot, pour le jour je mélange HV de rose de damas et de calophylle. l’HV de jojoba pour le soir mais aussi le corps fait partie de mes hv préférées. J’étais sceptique sur le bio mais je dois avouer que depuis mai ma peau est plus lumineuse, tiraille moins et j’ai aussi moins d’imperfections!du coup exit les produits classiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *