Plage de république dominicainePlongée au royaume des poissons dans les Caraïbes! Sortez vos palmes et votre masque…

Il y a quelques années, je suis partie me baigner dans une carte postale, en République dominicaine. Je vous avais déjà montré quelques images de ces eaux transparentes par là, et je vous avais emmenés dans un parc naturel aux îles peuplées d’oiseaux de mer, Los Haitises. Mais jamais encore je ne vous ai parlé de l’homme qui murmurait à l’ouïe des poissons et d’une expérience de snorkling qui vaut le détour… J’y remédie enfin aujourd’hui!

Avec un masque et un tuba, au royaume des poissons

Dans la baie de Samana, un drôle d’original a déposé ses palmes. Le biologiste japonais Kaio Morita a entrepris de domestiquer la faune marine, en recréant un récif dans le sable de la baie. Les rochers amenés là offrent des cachettes aux poissons et crustacés, et pour les encourager à s’établir dans son royaume, le passionné les nourrit tous les jours.

Résultat, lorsqu’il vous y emmène avec son petit bateau à moteur, les poissons rappliquent! C’est assez incroyable. Le bateau est entouré d’un banc de gros poissons gloutons, et le maître des lieux vous invite à descendre dans l’eau… Impressionnant.

Après, c’est sous la mer que cela se passe: avec un simple masque et tuba, on admire des anémones et une ribambelle de petits poissons aux couleurs vives. J’étais enchantée : l’eau est si transparente ici que c’est comme visiter un aquarium, mais sans la vitre (et en buvant un peu la tasse pour ma part). En scrutant entre les rochers, on a aperçu une murène (!), une rascasse et un gros crustacé, une étoile de mer et un poisson perroquet!

république dominicaine scuba diving plage samana
C’est au large de cette plage paradisiaque de la baie de Samana qu’on a snorklé!

Nez à nez avec les poissons dans la baie de Samana

Plutôt mutique, tout comme ses protégés, Kaio Morita insiste sur ce point avant la plongée: »You see the fish, but the fish see you! » (sic) Cette phrase m’avait fait rire au départ, mais c’est totalement vrai. Sous l’eau, les poissons nous observent avec leurs yeux ronds, autant que nous les regardons…

Je pataugeais avec mon amoureux (bien plus à l’aise que moi avec son tuba) à la surface de l’eau, et nous nous sommes retrouvés nez à nez avec un poisson coffre, qui nous a longuement regardés, avec sa tête toute carrée. On a retenu notre souffle alors qu’il venait nous voir de plus près. Cela a été un moment magique! On a résisté à l’envie de lui faire peur pour qu’il se gonfle ;) Non non cela n’aurait pas été gentil!

Je vous ai trouvé des images sur Flickr de ce type de poisson- car je n’ai pas d’appareil photo sous-marin!

Yellow Cowfish

Longhorn Cowfish Swims By

Où faut-il aller pour voir « l’aquarium naturel »?

L’adresse: C’est près de Las Galeras que cela se passe, un village touristique de République dominicaine, sur la plage de l’hôtel Grand Paradise Resort. L’aquarium naturel n’est accessible qu’avec le scientifique, et se trouve à 300 mètres de la plage. On s’y rend dans un petit bateau à moteur. Le coût pour cette balade est de 10 $, avec le prêt des palmes, masque et tuba. Cela dure environ une heure. À ne pas rater!

Kaio Morita a réellement recréé tout un écosystème, au milieu d’étendues de sable à l’eau transparente, où il y a peu de vie marine. Je ne sais pas si c’est très éthique scientifiquement de « domestiquer » des poissons et de les appâter avec de la bouffe, mais ça marche! Cela a vraiment été une belle expérience pour les amoureux de la nature comme nous. Sans pratiquer la plongée, et juste avec un tuba, il est possible d’en prendre plein les yeux.

Et le soir sur la plage, ouvrez l’œil, vous verrez aussi des vautours urubu et peut-être même une chauve-souris géante, comme nous avons eu la chance! Les jardins de l’hôtel hébergent aussi plein d’oiseaux: des petits hérons, des pics ressemblant à Woody Woodpecker et des poules d’eau exotiques. Et nous étions jaloux, d’autres touristes nous ont raconté avoir vu une tortue marine!

Rêves d’îles…

Voilà, c’est une belle expérience que je voulais partager avec vous! Est-ce que les Îles vous font autant rêver que moi? Selon un classement de GoVoyages, les plus belles du monde seraient Tahiti, Madagascar et Bora Bora… Celles qui me font envie sinon (plus proche de mon budget) sont la Sardaigne et la Crète. (Et dans une toute autre ambiance j’adore les îles du nord , comme Sylt ou Skye que j’ai visitées il y a quelques années!)

Et vous, aimez-vous les aquariums ou le snorkling? C’est où que vous avez eu la meilleure expérience palmes aux pieds?!

8 comments on “Un aquarium naturel en République dominicaine”

  1. Tu vends du rêve!!! J’adore le snorkeling et j’ai pu même faire un baptème de plongée en Egypte, dans la mer rouge c’était magnifique. On était dans un hôtel au bord d’un récif corallien (entre ma chambre et les poissons perroquetS, il y avait 5 minutes chrono), il suffisait de mettre la tête sous l’eau pour être entouré de poissons multicolores. Un expérience incroyable!

    • Oh c’est magique!! Quand j’étais gamine mes parents m’y avaient emmenée aussi (à Sharm el Sheik), et c’était juste incroyable la vie dans la Mer rouge!! Ta description, c’est trop ça!
      Le snorkling c’est cool!!! :D (En tout cas ça change de quand j’en faisais dans le lac de Neuch et que je ne voyais rien de coloré hahaha)

  2. Merci pour ce beau récit. L’aventure a dû être inoubliable, tu es vraiment chanceuse. Cette expérience rend cet endroit encore plus attrayant à mes yeux. J’espère avoir la chance de m’y rendre un jour.

    • Oui, c’était une expérience vraiment marquante! Je te souhaite d’avoir la chance de faire quelque chose comme ça un jour
      (Et j’en profite pour te dire merci pour tous tes petits mots sur le blog!)

  3. Ça a dû être une bonne expérience ! J’ai légèrement peur de l’eau, mais je dois tout de même avouer que j’aimerais beaucoup faire de la plongée un de ces jours. La seule question que je me pose, c’est de savoir si je pourrais affronter ma peur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *